Je n’ai pas le permis et alors ?!

Est-ce encore permis de ne pas l'avoir?

Vu ce que j’ai déjà écrit sur ce blog, je ne suis pas à une confession près…

Et en voici une de taille (en tous cas pour certains), non, je n’ai pas le permis !

 

Pour ma défense, j’ai bien essayé de l’avoir ce maudit papier rose, mais ce n’est pas ma faute si on n’a jamais voulu me le donner !

 

J’avoue que, parfois, je me sens bien diminuée lors de certains déjeuners ou conversation qui dévient toujours sur le sujet des voitures… Allez savoir pourquoi les gens aiment tant parler de leur chère auto…

 

Mais avec le temps j’ai trouvé plein d’avantages à ne pas posséder le précieux sésame :

 

  • C’est ma petite contribution pour protéger l’environnement,
  • Je n’ai plus à attendre dans le froid à 7h du mat qu’un inspecteur daigne venir me faire passer l’exam,
  • J’aime trop me faire trimballer en voiture en rêvassant par la fenêtre passager,
  • Je fais vivre la ratp,
  • Sans ma marche quotidienne, je ne ferai pas de sport,
  • Plus besoin d’écouter les vannes grasses de mon moniteur,
  • Je ne vais pas dépenser d’argent chez Ikéa toutes les semaines,
  • Je ne suis pas obligée de faire le ménage dans ma voiture…
  • J’économise sur l’essence et l’assurance pour m’acheter plein de trucs de fille que j’aime tant,
  • Mes cauchemars dans lesquels je n’arrive pas à atteindre la pédale de frein lorsque je suis au volant, ne restent que des cauchemars,
  • Je ne suis pas obligée de faire le chauffeur après les soirées, on le fait pour moi ! Et c’est bien plus agréable !
  • J’habite en région parisienne, à quoi bon ?!
  • Si j’arrive en retard c’est de la faute des transports !
  • Pas besoin de comprendre pourquoi les gens préfèrent tant les boites manuelles aux automatiques, bien plus pratiques selon moi, (c’est la voiture au service de l’homme ou l’inverse au fait ?!)
  • Je ne perds pas de temps à trouver une place,
  • Pas de risque de me faire une tache de cambouis en farfouillant dans le moteur,
  • Je peux rêvasser tranquille dans le bus ou le métro sans risquer l’accident…

Bon ok, c’est un peu la honte, mais promis, si j’arrive à gérer ma phobie du volant, je reprends des cours de conduite (ah bon, faut déjà que je repasse le code ?) !

Noël ou l’art de choisir un jouet

"Des joujous par milliers..."

 

Noël approchant à grands pas il fallait que je commence sérieusement à réfléchir aux cadeaux de Noël de ma petite famille. Mais comme ils lisent tous mon blog (enfin, j’espère..) je ne dévoilerai pas les super idées que j’ai eues, ou que je vais bientôt avoir j’en suis sûre ! Mais je peux faire une exception pour le cadeau de mon neveu car, à 7 ans, entre cour de récré et bataille de Pokemon il a d’autres choses à faire que de surfer sur mon blog (ça viendra !).

Je décide donc d’explorer les sites de jouets pour me faire une idée par moi-même de ce qui pourrait faire plaisir à un mioche de 7 ans !

Son père, en conseiller averti, m’a dit de lui acheter un jeu de société… Pffff tu parles d’un jouet. En sortant une de ces boites, on sait déjà qu’on sera de corvée de rangement de tous les petits pions (qu’on finit toujours par égarer) à la fin. Les parties finissent en pugilat entre les mauvais perdants, les tricheurs et ceux qui n’arrêtent pas de gagner.

Voyons alors le rayon des superhéros.

Malheureusement, pas de Bruce à l’horizon mais des costumes de Spiderman, Zorro, etc… Bref, rien qu’un petit collant rouge et qu’une cagoule ne puissent remplacer… Et puis je me souviens encore avoir déboursé une certaine somme pour le gant « lance fluide » de Spiderman trois fois trop grand pour son bras de lilliputien. Mon neveu avait fini par jouer avec la bombe de serpentin, seule… Si j’avais su…

Direction donc les jeux de construction. Avec ça je suis sûre de faire mouche mais ça ne va pas me faire sortir du lot des tatas.

Je ne savais pas qu’un jouet en petits morceaux pouvait coûter si cher. 140€ pour le château d’Harry Potter, à ce prix là ils pourraient au moins l’assembler !

Pour être sûre de faire mouche, il me reste encore le rayons voitures. Un nouveau circuit, quelques voitures miniatures à décorer (je me charge de développer son côté artiste) et le tour est joué !

A croire qu’aimer les belles cylindrées est ancré dans les gênes de chaque petit garçon !

En parlant cadeaux, ceux collectés pour les enfants les plus démunis par le Secours Populaire de Lorient ont été volés. Si vous souhaitez faire un geste, n’hésitez pas à les contacter au 02.97.64.59.59 ou www.secourspopulaire.fr