L’accent nail ou comment dynamiser sa manucure !

Un accent nail aux couleurs de Noël !!
Un accent nail aux couleurs de Noël !!

Je suis une quiche en nail art. Pour égayer une manucure, je mise sur les stickers, les pochoirs et l’accent nail ! Des choses simples et rapides à réaliser !

L’accent nail consiste à se peindre un ongle d’une couleur différente, en général avec un vernis pailleté. Mais toutes les déclinaisons sont possibles : vernis à pois, vernis d’une autre couleur qui tranche, stickers, etc…

J’aime bien car ça reste simple et discret. J’aime bien les paillettes mais sur tous les ongles je trouve que ça fait tout much à mon âge et surtout, quelle galère à enlever !

Du coup l’accent nail est un bon compromis ! Je vernis différemment l’annulaire en général. Parfois un seul, parfois les 2 !

Le seul petit hic avec sa manucure c’est que la plupart des gens, pas très au fait des dernières tendances manucure, pensent souvent que vous avez testé un nouveau vernis sur un ongle…

Allez expliquer à une bande de collègues masculins que les paillettes ornant un seul ongle c’est fait exprès :

–          Pourquoi ?!

–          Bah pour faire joli tiens !

–          Mouais…

–          Mais si, c’est discret mais joli comme le no make-up make-up…

C’est à ce moment là que je les ai totalement perdus et que j’ai continué à parler toute seule…

Bref, l’accent nail c’est joli, c’est discret, c’est tendance et tant pis si les autres n’y comprennent rien !

Souvenirs de vacances

Me voilà revenue d’une quinzaine de jours de farniente ! 15 jours à lézarder au soleil (j’ai même réussi à bronzer !), à profiter de la bonne cuisine de ma maman, à me mettre à jour sur les potins des stars, à bouquiner, à Pinterester, à me reposer !

Bref, des vacances dont j’ai vraiment profité !

Quelques photos de ces bons moments !

Du soleil !
Du soleil !
Une glace au Spéculoos !
Une glace au Spéculoos !
Des vernis d'été !
Des vernis d’été !
Du bronzage !
Du bronzage !
De quoi apaiser les coups de soleil !
De quoi apaiser les coups de soleil !
De la pizza maison !
De la pizza maison !
Des framboises !
Des framboises !
Un lac bucolique !
Un lac bucolique !

Encore un vernis !

Un dimanche à glander…tout en beauté !

keep calm

J’adore glander le dimanche ! C’est un de mes privilèges de fille célibataire-sans-enfant.

Je rattrape tous les excès de la semaine durant le sacro saint dimanche de glandouille !

Voici donc en quelques étapes comment se refaire un visage humain pour affronter la semaine :

Etape 1 : les cheveux !

Cheveux

J’ai enfin testé le bain d’huile pour mes cheveux. Je ne les ai pas coupés depuis fin septembre et bien que je n’ai pas trop les pointes sèches, je vois bien qu’ils commencent à être un peu tristounes.

Mon coiffeur ayant eu la bonne idée de déménager je ne sais pas encore vers qui me tourner…

J’ai donc opté pour  un bain d’huile. Je commence par bien brosser ma tignasse puis à l’humidifier légèrement. Je chauffe ensuite de l’huile d’amande douce entre mes mains et masse mes longueurs et pointes pour bien répartir le produit. Je fais une queue de cheval que j’enroule dans du film transparent.

Pour moi c’est l’étape la plus délicate étant donné que je n’arrive pas à couper ce maudit film étirable qui a la fâcheuse manie de s’enrouler sur lui-même… J’en utilise donc 3 mètres au lieu des 30 petits centimètres dont j’ai besoin… Une fois la bataille terminée, j’enroule le tout dans une serviette pour vaquer à mes occupations.

Il est tout à fait possible de laisser l’huile agir toute une nuit et d’utiliser de l’huile de ricin, de coco, de jojoba, … J’ai pris ce que j’avais dans mon placard.

Etape 2 : les pieds !

L’été arrive (restons optimistes) ! Ma routine pédicure je vous en ai déjà parlé mais depuis j’ai testé une autre recette trouvée sur Pinterest pour avoir de jolis pieds tout doux.

Je fais trempette dans un bain d’eau chaude agrémentée de 2 cuill. à café de bicarbonate de sodium et de quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande. J’exfolie ensuite avec du sucre brun.

Pedicure

Je me fais ensuite les ongles et j’applique une bonne couche de crème hydratante que je laisse poser sous une paire de chaussettes !  Glamour quand tu nous tiens !

Etape 3 : les ongles

Je les blanchis et les nourris grâce à cette petite recette vite préparée : huile d’olive chauffée, citron, bicarbonate de sodium et eau oxygénée.  J’en profite ensuite pour les limer et repousser doucement les cuticules.

J’attends le soir devant la télé pour appliquer le vernis et éviter les accros !

Etape 4 : le visage

Je vous parlerai bientôt de routine visage adaptée en fonction du cycle. Car ma peau n’est pas la même tout au long du mois. C’est pourquoi il est important de bien connaitre sa peau, de faire attention aux changements dans notre cycle pour adapter nos soins en fonction de ses besoins.

Je commence toujours par exfolier mon visage avec  Exfoliac des labo Noreva. J’insiste sur la zone T. si ma peau est trop réactive j’utilise simplement l’éponge Konjac.

Masques visage

Si elle est sèche, je dégaine mon masque unidose régénérant au miel de Nivéa que je laisse poser. En général ma peau « boit » le masque et je n’ai plus qu’à retirer le maigre excédent avec un kleenex.

Si elle présente des zones plus grasses, je dégaine cette fois un masque purifiant à l’argile.

Après ma douche c’est l’étape hydratation toujours avec des produits adaptés que j’achète désormais uniquement en parapharmacie.

Soins visage

Pour mes petits yeux bouffis, je place 2 cotons imbibés d’eau de bleuet et laisse agir une quinzaine de minutes. J’en profite aussi pour me détacher de mon PC et faire quelques petits exercices respiratoires (pas de temps perdu J ) !

Etape 5 : le corps

Je me prépare un exfoliant-hydratant maison avec du sucre, du citron et de l’huile d’olive ou du café moulu (je vous parlerai très vite de cette recette).  Une fois sous la douche je prends le temps de bien m’exfolier.

Une fois séchée, opération épilation avec la cire veet ou sinon rasoir sous la douche les jours de flemme (trop nombreux).

Hydratation

Puis, vient le temps de l’hydratation ! J’utilise soit de l’huile soit de la crème très hydratante qui fera son office durant la journée !

Et voilà comment perdre passer une journée douillette lorsque le temps est (encore) à la pluie…

Et vous, des petites habitudes beauté ?!

Grâce à Bourjois, du python sur mes doigts … ou pas

Top coat Python Bourjois 9 € environ

Autant je n’ai pas accroché à la mode du vernis craquelé autant j’ai tout de suite eu envie d’essayer le top coat effet python de Bourjois.

J’aurais mieux fait de m’abstenir !

Direction donc Monop ce midi pour inaugurer le nouveau frigo du boulot, il me fallait bien sûr faire un petit tour dans le rayon des cosmétiques. Voilà ti pas que je tombe sur le nouveau top coat de Bourjois qui promet un effet peau de serpent sur mes ongles. L’occasion était trop belle, il fallait que j’essaye !

J’ai voulu l’essayer dès mon retour au bureau mais mes ongles étaient déjà vernis de rouge.. Autant vous dire que le résultat n’était pas flagrant, voire invisible ! J’ai abandonné au bout de 2 ongles.

Mais je ne suis pas femme à me laisser abattre par un vernis ! J’ai donc dévêtu mes ongles de leur joli rouge une fois rentrée à la maison pour les peindre d’un orange légèrement fluo.

Vite, vite, faut que ça sèche pour essayer le top coat… Tu parles d’un résultat… A peine perceptible.

Disons que l’effet est plus proche de la coquille d’œuf écaillée que de la peau de serpent…

La coquille d’oeuf…

J’étais super déçue, moi qui voulais reprendre le rôle de Manimal (ok, je sors).

Et la transformation s’opérera… ou pas !

Mais je ne me suis toujours pas laissée abattre ! Rebelote donc avec un vernis clair légèrement rosé cette fois, histoire de bien trancher avec le top coat…

L’effet se voit… quand on a l’œil dessus !

Il faut vraiment zoomer pour discerner quelque chose….

Allez, je ne suis plus à un essai près… Je tente avec un rose bien flashy… C’est vrai que de près (de très près) mes ongles ont l’air recouverts d’une sorte de cuir… Mais toujours pas l’effet python promis.

Résultat sur le rose flashy

J’ai essayé couche fine, couche plus épaisse, rien n’y fait… J’ai fini par tout enlever… Ce qui m’ennuie? Le côté non « franc » du dessin. On dirait de loin des traces de drap sur ongles non secs…

Déçue !

Les pieds sont de sortie !

Je me vernis les pieds (que faut-il dire ? Les orteils, les ongles de pieds ?!) toute l’année. Je ne trouve pas qu’un pied soit particulièrement joli mais avec un vernis bien flashy, il devient tout de suite plus sexy (si tant est qu’un pied puisse être sexy pour les non fétichistes)!

Mais je constate qu’autour de moi le vernis sur les pieds est loin de faire l’unanimité. Trop galère à appliquer, trop difficile à entretenir, trop la flemme… J’entends toujours de bonnes excuses pour sortir pieds négligés ! Serais-je donc la seule à prendre soin de mes pieds ?

Allez, séance de rattrapage pour les non-initiées du pied !

La gamme Scholl pour hydrater les pieds, bain de pieds et dissolvant Cien, huile d’amande douce, râpe H&M, gel glacé Yves Rocher
  • 1ère étape : trempette

Après avoir enlevé toute trace de vernis, on s’empare d’une bassine. De l’eau pas trop chaude, des sels de bain (ou tout simplement du gros sel), quelques gouttes d’amande douce et c’est parti pour 20mn de trempette.

On en profite pour repousser les cuticules plus facilement ramollies par l’eau et l’huile du bain.

  • 2ème étape : la râpe magique

On dégaine la râpe magique ! On frotte et finie la peau épaissie et desséchée au niveau des talons. Vive les pieds doux, sans crevasse !

On sèche bien et on masse avec une crème adaptée.

Pour les pieds secs, la gamme Scholl est excellente pour peu qu’on l’applique régulièrement.

Pour celles qui ne se sont vraiment pas occupées de leurs pieds durant tout l’hiver, on sort un plan d’attaque sur plusieurs jours. Crème réparatrice (ou masque) + chaussettes durant 3 /4 nuits. Voilà qui devrait leur servir de leçon pour s’occuper de leurs pieds plus régulièrement.

Pour les pieds échauffés (merci la reprise des talons), le gel glacé anti-fatigue Yves Rocher rafraichit et délasse… Un bonheur après le boulot !

  • 3ème étape : les ongles
Ne tapez pas ongles longs pieds sur Google, vous vous sentiriez mal….

On raccourcit les ongles au carré avec une pince puis en les limant en insistant sur les bords pour ne pas provoquer d’ongles incarnés.

  •  4ème étape : le vernis !!!!

Marre d’entendre mes copines me dire « pfff t’as de la chance toi, tu sais appliquer le vernis sur les ongles des pieds… » Non mais c’est encore moins compliqué que sur les mains et les bavures s’enlèvent toutes seules sous l’eau chaude! Faut pas déconner les filles ! On n’oublie pas la base surtout car le vernis ayant tendance à tenir plus longtemps sur les pieds, sa couleur pourrait vite déteindre sur vos ongles.

Nail patch Sephora

Et Sephora vous facilite encore plus la tâche avec la sortie des nails patch version pieds!

Maintenant plus d’excuse pour toute les maladroites !

Alors c’est pas plus joli des pieds vernis ?!

Les nailistas font des émules

C'est loin des photos de pro !

Avant je n’osais pas la couleur sur mes ongles. Mais ça, c’était avant. Avant mon blog !

Depuis 2 ans je collection les vernis et suis devenue une légèrement accro

Je suis toujours à la recherche de nouvelles idées histoire de changer un peu du traditionnel rouge. C’est ainsi que je suis tombée sur le blog de Camille : Pshiiit et celui de Marie : Glitter and nails . Grâce à elles (à cause diront certaines mauvais langues !!), j’ai découvert le pouvoir des vernis à paillettes !

J’ai été séduite par le côté féérique des paillettes et surtout par les jolies photos que ces deux demoiselles nous présentent dans leurs blogs. Évidemment, ça donne aussitôt envie d’essayer ! Je sais, je suis facilement corruptible…

Ma petite création

Me voilà donc à collectionner les vernis à paillettes à petits prix pour agrandir ma collection et tester de nouvelles possibilités !

Ca brilllllle!

Mais dans la « vraie » vie ça donne quoi le vernis pailleté  ?! Et bien les avis sont mitigés. Une amie m’a encore dit tout à l’heure « On dirait que ça fait un gros pâté » tandis que le vendeur du magasin bio m’a dit «  Ça c’est du vernis ! » (Je l’ai pris comme un compliment à voir ses yeux brillants !)

Et vous, un avis ?!

 

THE coton-tige !

Avec un titre pareil, je ne suis pas sûre d’attirer beaucoup de monde ! Tant pis, parlons peu, parlons bien, parlons coton-tige.

Depuis que je suis devenue une vernis addict, j’ai cherché partout l’objet miraculeux qui enlèverait toute trace de vernis sans pour autant foirer tout mon ongle. Coton-tige trop gros pour les petites bavures, stylo manucure trop vite usé, bâton de buis et coton qui s’effiloche… Rien n’allait ! (c’est difficile la vie d’une vernis addict…)

Et puis un jour, je suis tombée sur l’objet tant convoité dans une vidéo présentant un nail arteuse (ca se dit ça ?!) américaine. Un coton-tige à l’extrémité pointu ! Rien de révolutionnaire me direz-vous sauf qu’introuvable en France. Et ce n’est pas faute d’avoir fait tous les rayons coton-tige des hypermarchés !

J’ai donc passé commande auprès de mon frère pour qu’il me prenne un stock lors de son voyage aux Etats-Unis.

Le coton-tige version américaine

En possession de cette petite merveille au bout pointu, parfait pour ôter tout dérapage de couleur, je faisais bien ma maligne devant les copines ! Le bout plat quant à lui me servait plutôt pour des dérapages de liner ou de fard à paupière.

Mais c’était sans compter sur une amie qui, rentrant de Chine, me ramena le Graal ! Le coton-tige parfait (oui, c’est une quête comme une autre !). Le coton-tige au bout pointu et au bout rond !

Le graal chinois

Idéal pour la manucure : on peut se servir des deux côtés !

Le coton-tige version chinoise

Je réserve donc mes cotons-tiges américains pour le maquillage et les chinois pour la manucure. Oui, je suis une femme très organisée !

Attention tout de même à ne pas vous nettoyer les oreilles avec, vous risqueriez de vous crever les tympans !!!

A quand ces cotons-tiges en France (on a toujours un train de retard) ?!

Voilà donc pour ce post d’une utilité déconcertante !

PS : Si l’une d’entre vous s’en est déjà procurée en France, faites-moi signe !