J’ai (enfin) testé les extensions de cils

J’ai (enfin) testé les extensions de cils

Comme toujours je teste après tout le monde mais comme je dis souvent mieux vaut tard que jamais !

J’avais déjà testé le rehaussement de cils et avait été bluffée par le côté faux-cils dès le réveil. Je n’avais pas vraiment dans l’intention de tester les extensions, procédé un peu trop artificiel à mon goût. Mais Isabelle, du salon Cils Lab m’a convaincue en me présentant la technique du cil à cil ultra naturelle.

Me voici donc partie pour une pose qui dure entre 1h30 et 2h (prévoyez la pause pipi avant…). Je ne suis pas très à l’aise lorsqu’on me tripote les yeux qui sont assez sensibles. Je n’aurais donc pas confié mon regard à quelqu’un en qui je n’avais pas confiance. J’ai mis une petite musique relaxante dans mes écouteurs et je me suis quasi endormie. Preuve de la grande confiance que j’ai en Isa !

J’avais hâte de voir le résultat car Isa m’avait assuré que je n’aurais pas d’effet « vinyle » ou cartonné avec les faux-cils en soie qu’elle utilise. Et effectivement, les cils sont super légers et donnent un effet ultra naturel.

Mes cils sont plus longs sans tomber dans l’exagération, ils sont noirs, mats, recourbés, bref… Plus besoin de mascara !

Au quotidien ça donne quoi ? C’est toujours superbe quand on sort de l’institut mais il faut voir le résultat à plus long terme. Ce que j’aime le plus, c’est me réveiller avec ce regard ! Je limite même le maquillage car les yeux font tout le boulot !

Cela reste une sensation assez étrange au début car il faut adapter sa routine make up et bannir le frottement des yeux mais on s’y fait assez vite !

On se familiarise aussi très vite avec les soins à apporter aux extensions même si cela peut paraitre un peu contraignant au départ.

Dans les premières 24h, il faut éviter le contact avec l’eau.

Il faut savoir entretenir ses extensions pour qu’elles tiennent plus longtemps.

Il faut éviter les produits à base d’huile, cette dernière va dissoudre la colle utilisée.

Il faut nettoyer ses extensions avec du démaquillant/shampoing qui n’irrite pas les yeux à l’aide d’un pinceau blush chaque soir. Ceci permettra d’éliminer la poussière sur les cils.

Il faut les brosser avec un goupillon sec matin et soir.

Il faut faire « remplir » vos extensions régulièrement pour entretenir l’effet pin-up du début.

Je vous déconseille vivement de vous adresser à un institut qui pose des extensions pour 30 ou 40 balles, à la chaine. Vous risqueriez de vous retrouver avec des extensions qui ne tiennent pas, qui sont trop rigides, à l’effet plastique.

La pose d’extensions tout comme le remplissage et la dépose doivent être faits par un(e) pro ! Cela demande de la patience, de la méticulosité, du temps !

Est-ce que je retenterai l’expérience ?

Sans doute mais j’ai tout de même hâte de retrouver mes « vrais » cils. J’ai l’impression que mes yeux sont plus secs depuis le port des extensions et surtout j’aime pouvoir être libre de mes mouvements sans avoir à réfléchir (vive le frottement des yeux au réveil !)

Si vous souhaitez un regard de biche, je ne peux que vous recommander de contacter Isabelle qui se fera un plaisir de vous recevoir sur Paris.

 

 

 

 

Vos échantillons, vous en faites quoi ?!

Vos échantillons, vous en faites quoi ?!

Il est temps de faire du tri !

Des échantillons nous en collectionnons partout, tout le temps. Que ce soit aux caisses des magasins, dans les magazines, lors des commandes internet…. Mais qu’en faisons-nous réellement ? Je me suis posée la question lorsque j’ai ouvert le dernier numéro de Biba qui propose de tester plusieurs produits pour illustrer son dossier make-up.

Beaucoup d’entre nous les laissons souvent de côté. Pas adapté à notre peau, parfum qui ne nous dit rien, anti-rides jugé prématuré pour notre âge, couleur improbable, etc. Et puis il faut bien avouer que certains sont loin d’être pratiques à utiliser. Comme ces foutus échantillons de shampoing impossibles à déchirer sous la douche…

A découper avant de passer sous la douche !!!

J’avoue que lorsque je dois choisir plusieurs échantillons pour terminer ma commande chez CCB par exemple, je clique un peu au hasard (en évitant soigneusement l’embellisseur abricot, dont je n’ai toujours pas compris l’utilité au bout de 15 ans !). Les sites ont ainsi l’impression de nous faire un super cadeau mais on préfèrerait bien souvent un code de réduction, non ?!

Alors que faire de ces échantillons ? Déjà, les trier ! J’en ai certains qui datent de plusieurs années, soigneusement stockés dans une petite mallette. Je suppose que je risquerais une grave poussée de boutons si jamais je les utilisais !

Puis, pourquoi ne pas en utiliser certains ? Après tout, c’est fait pour ça et il est possible de faire de jolies découvertes grâce aux échantillons. J’avoue préférer les échantillons de maquillage aux échantillons de soins. Je regarde beaucoup de blogs beauté, de site internet vantant les nouveautés mais impossible de réellement savoir ce que telle couleur de rouge à lèvres donnera sur moi. Dans les magazines, les mannequins, quelques soient leur couleur d’iris, portent toujours parfaitement les couleurs d’ombres à paupières même « immettables ». J’avoue que ça donne envie de les imiter mais pas question d’aller acheter un  vert pétard sans être certaine d’oser la porter.

Biba, mai 2012

Ainsi, j’ai pu tester la BB crème de L’Oréal. Parfaite au premier abord, je me suis vite aperçue de sa couleur orangée à la lumière du jour… Voilà comment économiser 15 € !  Par contre j’ai pu découvrir le fond de teint Clinique Superbalanced. La couleur donnée étant légèrement trop foncée pour moi, je m’étais rendue chez Sephora pour qu’une gentille conseillère me fournisse un petit pot rempli dudit fond de teint de la bonne couleur. Sympa pour essayer sur plusieurs jours mais rare de tomber sur une si sympathique Sephorette !

Enfin, si certains de mes échantillons ne me donnent aucune envie de les tester, je les donne. Je n’aime pas les échantillons de parfum. Hors de question pour moi de soulever les échantillons qui se trouvent dans les magazines sous peine de les « contaminer » avec une odeur douteuse… Et puis ces pages cartonnées ça m’énerve pour lire tranquillement !!! Mais je sais que certaines de mes amies adorent tester les nouveautés parfumées. Alors je mets de côté les petits tubes pour elles (oui, je suis une super copine !!!).

Et vous, que faites-vous de vos échantillons ? Gardés, jetés, utilisés, que deviennent-ils ?!

 

Le test des boucles au fer à lisser

Le test des boucles au fer à lisser

En ce moment je vois fleurir sur les blogs beauté des tutos pour nous expliquer comment obtenir des boucles avec un fer à lisser.

Et moi j’aime bien tester ce qui paraît tout simple pour les autres mais qui s’avère souvent galère pour moi !

Donc après le test des chignons, voici le test des boucles.

Me voilà armée de mon fer à lisser, d’un peigne et d’un soin démêlant pour les boucles.

Le matériel

– Premier constat : plutôt que des boucles j’ai surtout obtenu des ondulations. Ce qui n’est pas plus mal si on n’a pas envie de ressembler à Laeticia Hallyday dans sa prime jeunesse.

– Second constat : j’ai du monter la température du fer afin que les boucles se tiennent mieux. Et voir de la fumée s’échapper de sa tignasse n’est jamais très rassurant…

– Troisième constat : j’ai eu du mal à boucler les cheveux jusqu’aux pointes. J’ai du m’y reprendre à plusieurs reprises.

Je vous conseille de bien serrer les plaques du fer à lisser et de préparer vos cheveux avec un soin texturisant pour cheveux bouclés. Il les protègera et façonnera les ondulations.

Verdict : je préfère quand même utiliser un fer à boucler car les boucles se tiennent mieux. Pour éviter les anglaises il suffit d’en choisir un avec un diamètre plus gros et de prendre des mèches assez épaisses.

Voici le résultat en photo dont vous excuserez la piètre qualité mais se prendre la tête toute seule n’est pas une partie de plaisir (dans tous les sens du terme d’ailleurs).

L'arrière de la tête, plus difficile à boucler !

 

 

oui, il reste quelques mèches lisses !

Je ne vous mets pas de lien particulier vers une vidéo car vous en trouverez un tas sur le net détaillant différentes techniques. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux.

Sur ce, bonnes boucles !

Les baumes à lèvres

Les baumes à lèvres

Et dire que ça ne va pas me dissuader d'en tester d'autres...

 

Si j’ai récemment découvert le pouvoir du rouge à lèvres, il n’en est pas de même avec les baumes hydratants. Entre nous c’est une longue histoire ! J’en ai partout, sac, table de nuit, table basse, bref, toujours à portée de main.

Carmex vs Burt’s bees

 
 
 

 

 

Dilemme?

 

J’utilise le baume Carmex depuis quelques années déjà et j’en applique une bonne couche tous les soirs sans exception. C’est le baume à lèvre réparateur par excellence. (je ne parlerais pas ici de la crème de 8h d’Elizabeth Arden qui est hors budget…mais diablement efficace).

Lorsque j’ai vu que toutes les blogueuses beauté ne juraient que par le baume Burt’s bees, je me suis dit que, profitant du voyage aux Sates de mon frangin, j’allais enfin pouvoir les essayer. (c’était avant de m’apercevoir que Sephora commençait à les commercialiser !).

Honnêtement j’ai été un peu déçue. Je m’attendais à un baume plus riche, avec un goût de miel (bees quoi !), genre pastille adoucissante pour la gorge en version baume à lèvres. (Non, je n’avais pas lu la composition avant !)

Finalement je retrouve le même goût que Carmex quoiqu’un peu plus mentholé : pas mal pour déboucher le nez en même temps ! Mais je n’ai pas senti la même efficacité. Ceci dit, je n’ai pas essayé la version baume, uniquement stick, sûrement moins gras.

Ce baume se décline sous plein de saveurs différentes. Les parfums sont discrets, rien d’écœurant. Mon préféré? La version baie d’açai.

Verdict : je garde le Burt’s bees pour la journée mais reste au Carmex la nuit.

Le petit marseillais

 

The Best!

 
 

 My favorite! Le seul baume qui reste longtemps sur les lèvres surtout lorsqu’il fait bien froid. Pas de goût désagréable, efficace, pas cher (environ 2.50€), rien à redire !

Les autres…

Miss Ferling

 

 

Baume du dodo, 8.95€

Le baume du dodo… Je ne pouvais pas résister à son nom ainsi qu’à la promesse de son arôme: amande et fleur d’oranger. A moins de ne dormir qu’une heure, ce baume ne vous accompagnera pas toute la nuit. Il s’évapore beaucoup trop vite. Dommage, le produit est naturel et le packaging super sympa…

 

Klorane

Baume lèvres réparateur, Klorane, environ 5€

Super déçue. Je me suis fait plaisir en achetant ces sticks en parapharmacie. Aussitôt appliqué sur les lèvres, aussitôt disparu. Et dire que je les ai acheté par lot de deux…

Yves Rocher

Baume nourrissant à l'huile d'amande douce, Yves Rocher, 2.50€

 

Pour vous prouver que je ne râle pas tout le temps, je vais terminer par ce baume nourrissant très agréable sur les lèvres et pas cher. Comme quoi, pas besoin de mettre des sommes folles pour trouver un baume efficace !

Il existe au beurre de karité et au raisin mais celui à l’amande douce est le plus nourrissant.

Quelque soit le baume choisi, n’oubliez pas d’exfolier régulièrement vos lèvres avec une brosse à dents ou un gommage doux sinon aucun  d’entre eux ne sera efficace…

  A vos avis !

Des chignons sur cheveux mi-longs

Des chignons sur cheveux mi-longs

 En me promenant sur la blogosphère féminine, je suis tombée sur quelques propositions de chignons qui m’ont fait drôlement envie.

 Mes cheveux ayant poussé j’ai donc voulu tester 3 coiffures pour voir le rendu et surtout tester si c’était si simple à réaliser…

Les blogueuses ont pour la plupart des cheveux longs et qui m’ont l’air assez épais… Les miens étant mi-longs et plutôt fins, voyons ce que ça donne…

J’ai été gracieusement assistée de ma Môman pour les coiffures et les photos. Je crois que, seule, je me serais vite énervée, j’aurais balancé peigne, barrette et laque et ce poste n’aurait pas vu le jour!

Je vous propose pour chaque chignon la vidéo que j’ai trouvée la plus intéressante pour le réaliser.

 

 – Le chignon romantique

 

 

C'est vrai que ça fait romantique...de dos!
Joli pour une soirée, si ça tient!

 

     

 

J’ai choisi la vidéo de Stéphanie, du blog Big Beauty, car elle est souriante et donne 3 autres coiffures à essayer.

http://www.leblogdebigbeauty.com/2011/01/viens-cest-facile-1/

 
 – La coque
 

Ce n’est pas un chignon mais je trouve cette coiffure, une fois qu’on tient la méthode de crêpage, hyper féminine.. Très BB !

 

 

 

The coque !

 

Ultra féminin avec des yeux bien maquillés

Voilà la vidéo :  http://www.youtube.com/user/SecretsDessange#p/u/3/0Ffov2Z7CQY

Une seconde vidéo, du blog de Moricette : http://moricettte.over-blog.com/article-la-coque-mode-d-emploi-53233476.html

Ses cheveux sont épais, beaux, bref, ça me file des complexes!!!!

– Le chignon « aidé »

Je m’explique, point de vidéo pour réaliser ce chignon mais un petit accessoire bien pratique trouvé chez Claire’s.

Accessoire pour chignon, Claire's 4.95€
Le résultat!

Ce chignon bas, porté avec une paire de lunettes fait un peu « secrétaire perverse » mais j’aime bien!!!

 

 

 

Heureusement que la laque et les épingles existent !