Jolie au sport, possible ?

tumblr_lm1ixst2Jz1qzk2upo1_500

Quand je vais au sport, je ne cherche pas à être au top de mon sex appeal : jogging, queue de cheval à bosses, zéro make-up,… Bref, je suis là pour faire du sport, pas pour plaire.

Mais depuis quelques temps, j’en ai vraiment ras le bol d’être la nana toute rouge et en nage au bout de deux exercices. Surtout lorsque je dois faire des squats devant un miroir… J’ai beau être entrain de faire du sport, j’aimerais bien me trouver un minimum « jolie ». Surtout pour moi !

Alors opération self-seduction en action !

Primo, la tenue !

tumblr_inline_mgbc2jrlRk1rqli3p

Je ne me sens pas encore assez à l’aise pour me mettre en legging et petit top moulant (ok, c’est juste que je n’ai pas le physique pour porter ce genre de truc !). Alors je mise sur des tee-shirts sympas et colorés que j’assortis à des débardeurs longs de H&M. Stop au noir et gris que je m’évertuais à porter jusqu’à présent. Il faut bien fouiller car souvent les fringues de sport ne sont pas adaptés aux rondes. A croire que quand on est grosse on ne fait jamais de sport. Du coup, il faut souvent se tourner vers les boutiques qui proposent des plus size.

Voici une petite sélection de vêtements de sport cool et confortables.

Pantalon de jogging noir Dorothy Perkins
Pantalon de jogging noir Dorothy Perkins

 

Top H&M
Top H&M

 

Brassière George
Brassière George
Top Long Bon Prix
Top Long Bon Prix
Tee-Shirt George
Tee-Shirt George
Tee-shirt H&M
Tee-shirt H&M

En second, la routine « beauté ».

tumblr_nenaujiNVQ1qzftgao1_250

Alors, non je ne me maquille pas avant d’aller au sport comme je me maquille dans la journée (et encore moins pour une soirée 😉 ).

Je mets juste du mascara wateproof et une noisette de BB crème anti-rougeurs, un poil de baume à lèvres teinté et c’est parti !

Mixa BB crème anti-rougeurs
Mixa BB crème anti-rougeurs
Baby Lips de Gemey-Maybelline
Baby Lips de Gemey-Maybelline

Comme je suis rougeaude très vite, je me suis tournée vers une crème de jour qui traite les rougeurs et j’applique juste avant, un tonique à base d’hamamélis. Ce truc pue mais heureusement l’odeur ne reste pas sur la peau. Et j’avoue que c’est plutôt efficace !

eau d'hamamélis
eau d’hamamélis

Mais pour éviter d’être toute rouge, le mieux est encore de bien respirer pendant et après les exercices et de s’hydrater tout au long du parcours.

Côté transpi (glamour toujours), vous pouvez opter pour un détranspirant qui vous évitera les méga auréoles sous les bras. Je vous conseille les produits Etiaxil qui sont vraiment très efficaces. Attention à appliquer le détranspirant sur une peau parfaitement sèche et saine (48h après une épilation au moins).

 

Gamme Etiaxil
Gamme Etiaxil

Bon, pour les cheveux, je n’ai toujours pas trouvé de coiffure miracle qui serait à la fois sympa et qui tiendrait lors des exercices. Je continue donc la queue de cheval de sportive !

Le plus bel accessoire étant votre sourire, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Et surtout n’oubliez pas qu’il vaut mieux être rougeaude en faisant du sport que superbe en restant assise sur son canapé !

 

Le maquillage peut-il vraiment tenir lorsqu’il fait chaud ?

Lui aussi il a eu chaud!

La réponse est non (pas le mien en tout cas) ! La chaleur et moi nous ne sommes pas copines puisque elle bousille systématiquement le ravalement de façade que je viens de m’offrir. Et dire que j’y croyais encore, naïve, ce soir de canicule…

Chouette, une soirée entre copines, je décidai donc de me faire toute belle, on sait jamais d’ici à ce que l’homme de ma vie se soit planqué derrière le bar, il n’y a qu’un pas.

Travaillant de chez moi depuis peu, j’ai pu prendre ma douche et me maquiller au dernier moment. Je pensais donc arriver toute fraîche au rendez-vous, narguant celles qui avaient bossé sous un soleil de plomb toute la journée.

C’était sans compter le trajet… J’ai rarement eu aussi chaud (ok, je dis ça à chaque fois que j’ai un peu chaud) dans cette rame de métro. Et il a fallu que je me tape 2 changements en plus… Y a quantité de bars plus près, la prochaine fois, c’est moi qui choisis… En sortant de chez moi, j’aurais déjà du savoir que je n’allais pas arrivée si nette que prévu…

Happée par la chaleur, j’avais déjà les gouttes de sueur qui me taquinaient la nuque au bout de quelques pas… En arrivant dans le métro, j’ai choisi le distributeur situé dans le courant d’air histoire de sécher tout ça… Sans succès…bien sûr.

A peine arrivée dans la rame, l’enfer. Ce n’était plus quelques gouttes mais un ruisseau qui s’était emparé de mon visage. Le pire ? J’avais l’impression d’être la seule à ruisseler… Autant vous dire que ma poudre soit disant matifiante s’était fait la malle depuis longtemps.

J’ai trouvé un vieux bon de réduction Yves Rocher qui trainait dans mon sac pour faire office d’éventail. Merci Yves, sans toi je risquais la syncope. Après ¾ d’heure d’étuve, 20 minutes pour trouver mon chemin (décidemment, y a vraiment des bars plus près), je suis arrivée tant bien que mal à destination. Horreur je me suis retrouvée assise face à un miroir. Là, mon scénario je-rencontre-l-homme-de-ma-vie-ce-soir, était définitivement flingué.

Ma peau avait pris une teinte gaspacho, mon crayon noir s’est retrouvé étalé sous ma paupière mon blush s’accrochait par plaques et mes petits copains les boutons se foutaient de moi : t’as voulu nous planquer mais on est toujours là… Quant aux cheveux, je ne préfère pas en parler, j’en ai encore des séquelles psychologiques.

Un constat s’est donc imposé, je ne me serais pas maquillée, je me serais trouvée tout aussi moche mais moins dégoulinante.

C’est décidé, j’arrête d’écouter les conseils cosmétiques des américaines qui vivent dans leurs voitures/maison/boulot climatisés non stop et je viens sans maquillage. (Mais ¼ plus tôt, histoire de me maquiller dans les toilettes !)