Découragée mais pas encore déprimée !

C'est peut-être vrai
C’est peut-être vrai…

Des moments de découragement total j’en ai connu pas mal. Mais ces derniers temps j’arrive à un point de saturation rarement connu. Un tas de contrariétés qui s’accumulent et c’est la déprime qui arrive.

Dans ces cas là, j’ai deux solutions : me laisser totalement aller à cette déprime, m’empiffrer devant des tonnes de dvd, passer mon week-end en jogging, commencer à parler à mes chats ou me ressaisir, vite.

Cependant, je m’accorde toujours quelques temps de répit avant de passer à l’action. Des journées plus difficiles que d’autres durant lesquelles je me traine, je suis fatiguée, triste mais il ne faut jamais que ça dure trop longtemps. Sinon, c’est l’encrassage assuré. Et qui dit encrassage et déprime, dit y’a rien de bon qui arrive !

–          Faire ce qui nous fait plaisir

Un week-end avec petit-dej régressif, magazines à gogo,  soleil au parc, magnum aux amandes…

Prendre son temps pour faire des choses uniquement pour soi c’est un bon début pour ne pas ruminer ce qui ne va pas. Essayons déjà de profiter de petits instants.

Petit-dej régressif le matin...
Petit-dej régressif le matin…

–          Voir ses potes et se changer les idées !

Parler de ce qui ne va pas c’est déjà aller mieux. Autour d’un apéro improvisé sur les quais de Seine, j’ai pu philosopher sur les relations hommes-femmes et relativiser sur mes petits malheurs amoureux. Je suis rentrée le cœur plus léger à la maison. Durant longtemps j’ai préféré ne pas parler de ce qui n’allait pas mais les vrais amis sont toujours là pour vous prêter une oreille et vous réconforter !

pizza
et pizza entre potes le soir !

–          Avoir un projet à long terme

Mes finances ne me permettent absolument pas de réaliser ce projet dans les tous prochains mois mais une chose est sûre, je retournerai à NY ! J’ai trop aimé cette ville et n’en ai vu qu’un dixième pour ne pas y retourner ! Alors je sais que je vais devoir faire attention à mes finances, reprendre un petit crédit mais ce projet m’occupe la tête et laisse moins de place aux difficultés.

NYC !!!
NYC !!!

–          Se fixer des mini-objectifs à court terme

De mon côté ce sera des défis sportifs ! Mes cours de sport étant largement réduits durant l’été, leurs horaires ne collent plus trop avec les miens. J’ai donc décidé de suivre un des fameux 30 days challenge à la maison ! J’ai choisi celui des abdos car les squats me font trop mal aux genoux pour le moment et j’aimerais bien retrouver un ventre plus plat !

Ce challenge est très bien expliqué par Sabrina dans son blog Zekitchounette. Chaque jour ou presque on fait des exercices qui augmentent graduellement…

Objectif ventre plat (ou presque !)
Objectif ventre plat (ou presque !)

Autres petits objectifs en vrac : re-décorer mon salon, refaire les photos du blog, préparer mes petites vacances, …

Et vous, quelles sont vos solutions anti-déprime ?!