Se remettre en selle

Après une rupture j’ai toujours pris le temps avant de me remettre dans une relation. J’ai toujours trouvé ça plus « sain » de ne pas me jeter à corps perdu dans une nouvelle histoire et de prendre du temps pour digérer la rupture afin d’être totalement libre.

Mais pour certains ça semble inconcevable. Inconcevable de rester seul. On se quitte et 2 heures après on se retrouve sur un site de rencontres à chercher désespérément celui ou celle qui pourra nous faire oublier l’autre. Le souci c’est qu’une personne ne se remplace pas.

J’entends bien la détresse de la séparation. La douleur de se retrouver sans personne du jour au lendemain. La tristesse d’une relation qui se termine. Mais est-ce une bonne solution que de se jeter dans les bras du premier venu afin qu’il tente de remplir le vide laissé ?

Est-ce honnête ? Honnête envers soi déjà ? Et surtout est-ce honnête envers la personne qu’on rencontre ? Le laisser parfois entendre qu’on souhaite quelque chose de sérieux alors qu’on souhaite juste un(e) remplaçant(e).

La solitude nous fait parfois agir trop vite. C’est face à ces situations que je me rends compte des ravages de la solitude. On revendique à cor et à cri notre indépendance mais plus on vieillit plus on a du mal à y faire face.

Mais loin de moi l’envie de juger car y a-t-il seulement une bonne façon de se remettre d’une rupture ?

 

Se séparer d’un bon bouquin…

Harry, tu me manques !

Terminer un bon bouquin c’est un peu comme vivre une rupture.

La dernière ligne parcourue, je sais que je ne revivrai plus les sensations éprouvées pendant ma lecture. Je repense à ce livre pendant des jours, j’imagine une autre fin ou mieux, une suite!

Je me sens vide et pendant un moment délaisse tous les livres qui me passent sous le nez.

Quitter une héroïne à laquelle je me suis identifiée, un endroit si bien décrit que je me suis vue y vivre, c’est une petite mort.

Lorsque j’ai acheté le troisième tome de la saga Millénium, qui pourtant n’était pas le meilleur, je me contentais de quelques pages chaque soir pour faire durer le plaisir plus longtemps.

La dernière page tournée, j’ai su qu’il me faudrait plusieurs semaines avant de pouvoir me replonger aussi assidument dans une nouvelle lecture.

Serais-je trop sentimentale ?! Mais vous comment vous sentez-vous après la lecture d’un excellent bouquin?