Une pression supplémentaire

La pression de trop !

Lorsque je me suis mise en quête d’une nouvelle astuce pour retrouver des coudes plus blancs, trouvant les miens particulièrement noircis (ne me demandez pas comment j’en suis arrivée à cette conclusion), je me suis dit que je me mettais trop la pression.

Trop de pression physique depuis que j’ai grossi. Peau toujours parfaitement hydratée, maquillage soigné, manucure faite, talons la plupart du temps, décolleté pour mettre en valeur ma poitrine… Bref, je ne laisse rien au hasard par peur qu’on dise de moi non seulement elle a grossi mais en plus elle se laisse totalement aller…

Ceci dit, j’aime prendre soin de moi, j’ai toujours aimé me maquiller, me pomponner mais parfois j’aimerais me laisser un peu aller sans avoir peur du jugement (terrible) des autres. J’aimerais parfois enfiler juste un jean, n’importe quel haut, sans m’assurer qu’il couvre suffisamment mes fesses, et cache mon bidon, pour sortir.

Je ne sais pas si, en étant plus mince, je me donnerais autant de mal pour paraitre toujours plus à mon avantage. Comme si le fait d’être mince excusait en soi beaucoup de choses.

C’est fou la pression que je peux me mettre toute seule pour cette question de poids…

(Et non, je n’ai pas trouvé de recette miracle pour mes coudes !!!)