J’ai (enfin) testé les extensions de cils

J’ai (enfin) testé les extensions de cils

Comme toujours je teste après tout le monde mais comme je dis souvent mieux vaut tard que jamais !

J’avais déjà testé le rehaussement de cils et avait été bluffée par le côté faux-cils dès le réveil. Je n’avais pas vraiment dans l’intention de tester les extensions, procédé un peu trop artificiel à mon goût. Mais Isabelle, du salon Cils Lab m’a convaincue en me présentant la technique du cil à cil ultra naturelle.

Me voici donc partie pour une pose qui dure entre 1h30 et 2h (prévoyez la pause pipi avant…). Je ne suis pas très à l’aise lorsqu’on me tripote les yeux qui sont assez sensibles. Je n’aurais donc pas confié mon regard à quelqu’un en qui je n’avais pas confiance. J’ai mis une petite musique relaxante dans mes écouteurs et je me suis quasi endormie. Preuve de la grande confiance que j’ai en Isa !

J’avais hâte de voir le résultat car Isa m’avait assuré que je n’aurais pas d’effet « vinyle » ou cartonné avec les faux-cils en soie qu’elle utilise. Et effectivement, les cils sont super légers et donnent un effet ultra naturel.

Mes cils sont plus longs sans tomber dans l’exagération, ils sont noirs, mats, recourbés, bref… Plus besoin de mascara !

Au quotidien ça donne quoi ? C’est toujours superbe quand on sort de l’institut mais il faut voir le résultat à plus long terme. Ce que j’aime le plus, c’est me réveiller avec ce regard ! Je limite même le maquillage car les yeux font tout le boulot !

Cela reste une sensation assez étrange au début car il faut adapter sa routine make up et bannir le frottement des yeux mais on s’y fait assez vite !

On se familiarise aussi très vite avec les soins à apporter aux extensions même si cela peut paraitre un peu contraignant au départ.

Dans les premières 24h, il faut éviter le contact avec l’eau.

Il faut savoir entretenir ses extensions pour qu’elles tiennent plus longtemps.

Il faut éviter les produits à base d’huile, cette dernière va dissoudre la colle utilisée.

Il faut nettoyer ses extensions avec du démaquillant/shampoing qui n’irrite pas les yeux à l’aide d’un pinceau blush chaque soir. Ceci permettra d’éliminer la poussière sur les cils.

Il faut les brosser avec un goupillon sec matin et soir.

Il faut faire « remplir » vos extensions régulièrement pour entretenir l’effet pin-up du début.

Je vous déconseille vivement de vous adresser à un institut qui pose des extensions pour 30 ou 40 balles, à la chaine. Vous risqueriez de vous retrouver avec des extensions qui ne tiennent pas, qui sont trop rigides, à l’effet plastique.

La pose d’extensions tout comme le remplissage et la dépose doivent être faits par un(e) pro ! Cela demande de la patience, de la méticulosité, du temps !

Est-ce que je retenterai l’expérience ?

Sans doute mais j’ai tout de même hâte de retrouver mes « vrais » cils. J’ai l’impression que mes yeux sont plus secs depuis le port des extensions et surtout j’aime pouvoir être libre de mes mouvements sans avoir à réfléchir (vive le frottement des yeux au réveil !)

Si vous souhaitez un regard de biche, je ne peux que vous recommander de contacter Isabelle qui se fera un plaisir de vous recevoir sur Paris.

 

 

 

 

L’Inde à Paris

L’Inde à Paris

Épicerie Velan

Depuis que je suis revenue de mon séjour en Inde, je m’intéresse de près à l’Ayurveda et aux bienfaits des plantes et épices.

Bien qu’ayant ramené quelques petits souvenirs de mon voyage comme des épices, de l’huile de massage ayurvédique, et de l’huile de coco au jasmin, il me manquait des éléments indispensables à ma nouvelle routine ayurvédique !

Direction donc le petit quartier Indien de Paris, dans le 10ème arrondissement. Je me suis rendue dans une des 2 épiceries réputées pour le choix de leurs produits indiens.

Velan se situe au 87, passage Brady. J’ai eu la bonne surprise de découvrir juste en face un magasin Velan réservé aux produits de bien-être. 

Velan bien-être

On y trouve de tout ! Du dentifrice ayurvédique, des grattes langues en cuivre, des compléments alimentaires à base de plantes, de l’huile de massage, du shampoing, …

Je vous conseille de préparer quelque peu votre visite sinon vous allez ramener tout un tas de trucs dont vous ne vous servirez jamais ou, au contraire, vous allez repartir les mains vides ne sachant comment utiliser les produits proposés.

De mon côté, j’ai ramené du curcuma, du savon ayurvédique contre les petites impuretés de la peau, du thé Yogi tea pour la bonne humeur, des graines de fenouil pour la digestion, un mini guide sur l’utilisation des plantes en ayurveda et bien sûr quelques bricoles dont je n’avais oas forcément besoin!

Coco

Gingembre

Curcuma

Les 2 magasins proposent leurs produits sur Internet pour ceux ne pouvant se déplacer.

Il existe une autre épicerie indienne dans le 10ème, VT Cash and Carry, 11 rue de Cail. Je n’ai pas pu m’y rendre mais complèterai mon article dès que j’aurais pu y faire un saut.

Dans le même passage Brady, vous trouverez des petits restaurants proposant des spécialités indiennes, végétariennes ou non. Si vous venez à l’heure du déjeuner ou du dîner, impossible de passer à côté des « rabatteurs » qui vous vanteront les mérites de leur cuisine !

Le passage propose également des instituts proposant des prestations classiques (épilations, maquillage, …) et des soins plus traditionnels issus de l’Ayurveda. A tester pour me rappeler mon séjour au Kerala !

Paris je t’aime mais tu me fais peur

Paris je t’aime mais tu me fais peur

image

33 ans que j’habite en toute proche banlieue parisienne. Des années que je vais sur Paris la semaine, le week-end, … Pour bosser, faire du shopping, me balader, voir des amis, sortir… Paris c’est de la détente pour moi. Paris c’est ma ville.
Mais comment vivre encore dans une ville qui vous fait peur ? Dans laquelle vous ne vous sentez plus en sécurité ? Où la mort peut frapper à chaque instant ?

Je sais qu’il faut continuer à vivre, à ne pas avoir peur pour ne pas donner ce plaisir aux fous qui nous attaquent mais je pense aux gens directement touchés, à ceux qui ont perdu la vie, perdu un proche,… Comment vont-ils continuer à vivre eux ?

Je suis si triste et si lasse.

Toutes mes pensées vont droit vers les personnes touchées directement ou indirectement par ce drame.

Les secrets du Kâma-Sûtra à La Pinacothèque de Paris

Les secrets du Kâma-Sûtra à La Pinacothèque de Paris

kama-sutra5

Si vous résumez le Kâma-Sûtra à une suite de positions acrobatiques, allez faire un tour à la Pinacothèque de Paris.

L’exposition, « le Kâma-Sûtra Spiritualité et érotisme dans l’art indien » vous fera découvrir la naissance de cette philosophie indienne et vous permettra d’en savoir plus sur une tradition souvent très mal connue en Occident.

 

Le Kâma-Sûtra parle de sexe oui, mais pas seulement, loin de là ! C’est une vrai guide spirituel qui accompagnait ses lecteurs vers la vertu dharma, le bien-être matériel, artha, et l’amour, kâm.

Bien plus que le poirier ou la brouette indienne comme on pouvait initialement le penser !

Kama 2
Shiva et Parvati dansant au son d’un musicien Pièce de char cérémoniel Tamil Nadu XVIIIe siècle Sculpture sur bois 55 x 35,5 x 11 cm Collection Michel Sabatier, La Rochelle

 

Les 300 différentes œuvres présentées sont très bien mises en valeur dans les différentes salles qui nous guident au travers des 7 livres du Kâma-Sûtra :

  • Les méditations
  • L’art de faire l’amour
  • L’art de faire la cour et le mariage
  • La conduite de l’épouse
  • Séduire les femmes des autres
  • La courtisane
  • Les aphrodisiaques et les charmes
Couple en ébat acrobatique Tamil Nadu Fin XVIIIe - XIXe siècle Sculpture sur bois   91 x 49 x 14,5 cm Collection Michel Sabatier, La Rochelle
Couple en ébat acrobatique
Tamil Nadu
Fin XVIIIe – XIXe siècle
Sculpture sur bois
91 x 49 x 14,5 cm
Collection Michel Sabatier, La Rochelle

L’exposition propose également de tenter de comprendre pourquoi ce livre a souvent été déformé par l’Occident.

Couple aristocratique sur une terrasse École de Jodhpur Pigment naturel et rehaut d'or sur papier  26,7 x 19,1 cm  Collection privée
Couple aristocratique sur une terrasse
École de Jodhpur
Pigment naturel et rehaut d’or sur papier
26,7 x 19,1 cm
Collection privée

Comptez environ 1h30 pour voir toute l’expo. Il faut bien avouer, qu’à la fin, vous aurez appris plein de positions à vous donner un torticolis… Pas sûr de reproduire la même chose à la maison !

Ganesh École de Sirohi, Rajasthan xviiie siècle Aquarelle 12,7 x 17 cm Collection privée
Ganesh
École de Sirohi, Rajasthan
xviiie siècle
Aquarelle
12,7 x 17 cm
Collection privée

Bon point : les audiophones sont gratuits et permettent d’en savoir plus sur une quinzaine d’œuvres.

Pinacothèque de Paris

Du 02/10/2014 au 11/01/2015

28, Place de la Madeleine
75008 Paris

 

 

Un bon coiffeur à Paname

Un bon coiffeur à Paname

Salon de coiffure Gil saint Luc Photo Qype
Salon de coiffure Gil saint Luc Photo Qype

Trouver un nouveau coiffeur c’est toujours le parcours du combattant pour moi. Alors, lorsque mon coiffeur est parti vers un autre salon, j’ai du me résoudre à trouver un remplaçant qui pourrait s’occuper correctement de ma tignasse. Et lorsque j’ai envie de me couper les cheveux ça me prends toujours comme une envie pressante ! Il faut vite que je prenne un rdv, vite que j’ai une nouvelle coupe, vite que je me sente enfin bien coiffée.

J’ai toujours fonctionné par bouche à oreilles mais là, plus personne pour me conseiller… le drame.

Mais il me restait un ami pour m’aider, un seul : Google ! En quelques clics, Cyril est ressorti comme étant un coiffeur sympa, doué et pas cher.  Ayant toujours eu une préférence pour les coiffeurs hommes, enfin, pour leurs coups de ciseau, je me suis donc lancée.

Coiffeur Gil Saint Luc
La prochaine fois, j’attaque la couleur !

Arrivée à l’heure du rdv accompagnée de ma sœur, nous avons été un peu surprise par le côté démodé de l’extérieur du salon ! Mais une fois à l’intérieur le salon recèle un côté vintage bien plus sympa !  Cyril officie seul dans son salon… Et iI porte une barbe ! Venant tout juste d’écrire un post sur les hommes barbus, j’y ai vu un signe : il ne pouvait pas être tout à fait mauvais !!

Et je ne me suis pas trompée. Il a de suite compris ce que j’attendais, a su prendre le temps de me rassurer sur mes nombreuses appréhensions. Car même pour un « simple » rafraichissement, j’ai toujours peur du raté.

Coiffeur Gil Saint Luc
Cyril a raison, j’ai un beau derrière !!

Mais après seulement quelques coups de ciseau, je me suis déjà sentie plus légère et un super brushing plus tard, je me suis sentie carrément au top de ma séduction capillaire !!!

Cyril est super sympa ce qui ne gâche rien ! Autant vous dire que j’adopte définitivement mon nouveau coiffeur !

Et je conseille vivement à toutes les angoissées du bulbe de prendre rdv !

Gil St Luc

42, rue Blomet

75015 Paris (M°Volontaires)

Tel. : 01 47 34 85 36

Shampoing, soin, coupe, coiffure : 37,50 €

Cyril travaillant tout seul, je vous conseille de prendre rdv quelques jours à l’avance !

 

Alors l’été à Paris ça donne quoi ?

Alors l’été à Paris ça donne quoi ?

J’aime bien cette photo tirée d’Amélie Poulain…

Lorsque vous restez sur Paris au mois d’Août, alors que tout le monde se baigne, alors que tout le monde se prélasse au soleil, alors que tout le monde fait la grasse mat, voilà ce qui se passe ….

Dans le train qui vous amène au boulot le matin, les costards cravates sont remplacés par les touristes en short et tongs qui vont visiter le château de Versailles.

Mais le samedi, toujours autant de monde dans les magasins… Faudra m’expliquer !

Sur Facebook et sur votre portable vous recevez tous les jours des photos de plongée sous marine, de soleil, de sable et d’ile paradisiaque. Vous répondez avec une photo de vos pieds en sandales…

Vous protégez votre peau diaphane des vilains rayons du soleil. Blanche vous êtes, blanche vous resterez.

Vous en profitez pour laisser pousser vos sourcils sous une frange ratée made in home (pas grave, personne pour le voir).

Vous détestez Laurent Cabrol car vous savez que deux jours de beau temps se soldent par 3 jours de pluie.

Vous cherchez avec qui passer le week-end car tous vos amis et même votre SF vous ont lâchement laissé tomber pour partir dans le sud. Pas grave, ça faisait si longtemps que vous n’aviez pas passé un week-end entier avec vos chats….

Vous ne culpabilisez pas de moins poster sur votre blog : il n’y a personne pour vous lire !

A la télé, on vous repasse de vieux épisodes vus et revus de vos séries fétiches… Même pas moyen d’être au courant avant les autres de ce qui va se passer dans Les Experts (par contre vous êtes incollable sur les épisodes de Balle toute nue ! William, je t’aime !)

Vous n’avez pas besoin d’être consolée car vous rentrez de vacances, vous n’êtes pas partie !

 

 

Un été à Paris

Un été à Paris

Et celles qui bossent alors ?!!!

Cette année, je n’aurais pas de vacances (mais j’ai un travail !). Alors, pour me consoler je me dis que :

–          Je n’aurai pas à supporter l’épreuve du maillot

–          Je pourrai profiter de Paris avec (un peu) moins de monde

–          Je ne me ruinerai pas en crème solaire

–          Il n’y aura personne dans les salles de ciné

–          Il n’y aura personne aux cours de sport

–          Je ne serais pas si malheureuse si l’été s’avérait pourri

–          Je pourrai tester les nouveautés frappuccino de Starbucks

–          Je ne serai pas la seule de mes amis à travailler

–          Et surtout, surtout, quand moi je serai en vacances, tout le monde travaillera !