Pourquoi j’écris

5cfdd82784ea27344be9a20560a6003f

On me demande souvent de quoi est composé mon blog. Impossible de répondre car mon blog est un fourre-tout ! Des idées, des envies, des inspirations…. Mais au fond, pourquoi j’écris sur tant de sujets ?

Parce que ça me détend.

J’ai toujours écrit. D’abord dans ce petit journal intime Bernard et Bianca offert par ma tante lorsque j’étais gamine ! Puis sur d’autres cahiers, encore et encore. Je garde trace de tous mes écrits car ils sont le reflet d’épisodes de ma vie. Des moments malheureux durant lesquels mon seul réconfort était d’écrire. Et avec ce blog, j’ai aussi eu envie de partager des anecdotes, des moments heureux, des petits riens qui font ma vie.

Ecrire me détend. Et je le remarque lorsque je n’ai pas écrit depuis longtemps et que je m’y remets petit à petit. Je me sens mieux. Comme si les mots étaient restés coincés en moi et qu’ils ne demandaient qu’à sortir !

Parce que j’aime échanger

J’aurais pu me contenter de continuer à écrire sur mes petits cahiers mais jamais je n’aurais connu la joie d’échanger avec mes lecteurs. J’aime lire vos petits commentaires, vos mails. C’est ça qui me donne envie de continuer à écrire : le partage d’expérience.

Parce que c’est fun !

Sur mon blog, il y a peu de tabous. Je peux écrire ce qui me passe par la tête, user du second degré, rire en écrivant, être sérieuse sur d’autres sujets. Pouvoir écrire sur n’importe quel sujet est libératoire !

84e890244b5b2c5850c5baebbc405737

Parce que mes écrits révèlent qui je suis vraiment

Souvent je me dis que mon entourage me connait peu car je me confie peu. En écrivant je me dévoile telle que je suis. Parfois avec un peu de retenue, parfois complètement brute. Je me dis que je fais passer certains messages. Que je peux être complètement moi-même, qu’importe ce que vont penser les autres.

 Parce que j’apprends

J’écris mais je lis aussi beaucoup de blogs et j’apprends énormément des autres. C’est ma petite parenthèse à moi. J’adore découvrir de nouveaux blogs, être fidèle à des blogs depuis des années, échanger, découvrir !

Le fugace instant du compliment

Je suis très peu touchée par les compliments d’inconnus rencontrés dans la rue. Je préfère entendre de jolies choses d’un amoureux, de ma famille, de mes amis dont l’avis compte pour moi.

Cependant, je dois avouer que certains compliments de parfaits inconnus m’ont particulièrement émue, et ont parfois suffit à ensoleiller ma journée. En voici quelques exemples.

Le premier date de mes 18/19 ans lors d’une virée shopping entre copines. Il y avait cet homme, dans la trentaine, assis à quelques strapontins des nôtres qui nous jetait des regards de temps à autre pendant que nous rigolions comme des dindes. Au terminus, nous avons pris les escalators juste après lui, il s’est alors retourné, a hésité, puis m’a timidement dit je vous trouve charmante. Jusqu’alors je pensais que mes copines étaient toujours plus jolies, plus attirantes, plus engageantes que moi, ce jour là, j’ai eu la preuve du contraire.

Le second date d’il y a deux ans environ. Par une matinée froide et sombre de décembre, j’étais emmitouflée sous 3 couches de vêtements, ipod branché sur les oreilles lorsqu’un monsieur d’un certain âge s’est approché de moi pour me dire qu’il me trouvait belle. En, fait, je n’avais pas entendu la première fois à cause de la musique : j’ai même cru qu’il me demandait son chemin ! Une agréable surprise, un compliment totalement gratuit auquel je ne m’attendais vraiment pas qui a réchauffé ma journée.

Le dernier date de quelques jours. Je revenais du supermarché, les bras chargés et la mine pas vraiment fraiche après une journée de boulot. J’ai croisé un homme qui m’a dit Reste comme tu es, t’es super belle. Moi qui me prends sérieusement la tête sur mes kilos en trop ces derniers temps, j’avoue que ces quelques mots m’ont donné à réfléchir…

Pourtant entre ces dates, j’ai pris des dizaines de kilos, le poids n’y est donc pas pour grand-chose. Ce qui compte ? La joie de vivre sans aucun doute. Ça change tout d’être bien dans sa tête et de l’afficher par un petit sourire qui flotte constamment sur son visage. Je ne saurais pas vraiment comment le traduire. C’est un peu comme si vous irradiez de bien-être et de confiance en vous et que les autres le perçoivent.

Avec l’âge, je ne pouffe plus comme une idiote en réponse à un compliment. Je remercie et je profite.

Alors messieurs, sachez qu’un « vrai » compliment est spontané, léger et n’attend rien en retour… Mais sachez également que quelques mots bien à propos sont comme des petits cadeaux !