Maladresse quand tu me tiens

Et en plus, elle est blonde !

Pas une journée, que dis-je, pas une heure sans que je ne fasse tomber quelque chose. Ça commence dès le matin avec le mascara, la brosse à dent, le shampoing, ça continue au boulot avec les stylos, la gomme, le portable et ca se prolonge le midi avec les couverts, la canette,… bref avec à peu près tout ce qui passe entre mes mains…. Inutile de vous préciser qu’il ne me reste plus beaucoup de vaisselle intacte dans les placards de ma cuisine.J’assume totalement ma maladresse, génétique, mais parfois je me demande si les objets n’auraient pas décidé de me compliquer la vie juste pour se marrer.

Car les objets pourraient se contenter de tomber. Non. Il faut qu’ils roulent, parfois même rebondissent pour atterrir dans des endroits totalement inaccessibles (j’avoue avoir repêché plus d’une fois le bouchon d’une lotion qui avait tenté de se noyer en sautant dans la cuvette des toilettes… propre, je précise).

Au début, j’essayais vainement de jongler pour tenter de les rattraper avant qu’ils ne touchent le sol, mais c’était peine perdue…

Maintenant, je me contente de suivre leur progression pour savoir où chercher pour les récupérer…

Et finalement, lorsque je suis pressée, je les laisse même par terre, ils ne risquent pas de tomber plus bas après tout. Car il arrive bien souvent qu’au moment de le ramasser, l’objet se faufile une nouvelle fois hors de mes mains pour retomber plus loin…

J’en suis donc venue à la conclusion qu’il y a soit une vague de tentative de suicide chez mes petits amis du quotidien, soit qu’ils ont juste envie de se marrer en me voyant me contorsionner pour récupérer l’un des leurs coincé entre le lave-linge et l’évier…

Franchise ou sottise ?!

Et apprendre à d'autres !

Sous prétexte de vouloir être franche, certaines n’hésitent pas à balancer ouvertement des mots pas toujours très plaisants à leur entourage.

Cette jupe te boudine, ton mec n’a pas l’air vraiment sérieux, tu ferais mieux de revenir à ta couleur naturelle

Bref, on a toujours une bonne copine (soit disant) qui nous assène nos (soit disant) 4 vérités pour (soit disant) notre bien.

Jusqu’à preuve du contraire, on peut être franche et savoir mettre les formes.

On oppose trop souvent franchise et hypocrisie, or, un excès de franchise peut-être tout aussi blessant, voire bien plus qu’un pieu mensonge.

Certes, cette jupe boudine votre copine mais a reste votre opinion, les autres ils en pensent quoi? Et pourquoi un avis dit avec franchise serait-il forcément le bon ?! Elle a bon dos la franchise !

Et puis, après tout, si votre copine aime bien sa nouvelle jupe qui la boudine, pourquoi la priver de son plaisir ? Pourquoi vouloir absolument lui casser sa joie si ce n’est juste pour exprimer une opinion personnelle qui n’est, bien souvent, même pas demandée ?! Pour son bien ? Franchement (ça tombe bien), y a pas mort d’homme si elle sort avec sa jupe !

N’oublions pas que la personne en face cherche bien souvent l’appui d’une amie plutôt qu’une vérité abrupte !

Finalement, à vouloir toujours être franches, certaines en deviennent un peu chiantes !!!