Un peu d’effort quoi !

Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir une dictée magique approuvée par Maitre Capelo !
Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir une dictée magique approuvée par Maitre Capelo !

Bon, faut qu’on parle sérieusement. Promis ça ne fait pas mal !

Je participe aux recrutements de l’agence web dans laquelle je travaille. J’avais déjà fait des recrutements auparavant mais là, certainement « grâce à » ma propre période de chômage, je me rends compte des énormités que je reçois chaque jour.

Il ne faut pas se leurrer. Le marché du travail a changé, on est beaucoup (trop) à postuler à une même offre d’emploi alors comment mettre toutes les chances de son côté, comment sortir du lot, comment éveiller la curiosité du recruteur ?! Il faut y mettre un peu du sien, faire des efforts bordel !

Alors je vais peut-être passer pour une vieille mère la morale mais lorsque je reçois des candidatures bourrées de fautes d’orthographe, ça me pique les yeux. On fait tous des fautes mais pas dans une lettre de motivation ni un CV ! On demande à quelqu’un de la relire, on y passe du temps, on se corrige. On apprend que Word a un correcteur intégré qui peut être bien utile si on s’y intéresse (ça ne vous parait pas étrange tous ces mots soulignés en rouge ?!)

J’entends certains me dire que pour recruter un développeur ou un graphiste il n’a pas besoin de savoir parler français… Hein ?! Bah ça aide quand même. Ca aide aussi à ne pas recevoir des maquettes de site bourrées de fautes avant de les présenter au client. Et puis, rappelez-vous, votre CV accompagné de votre lettre, c’est votre carte de visite, la première impression que vous donnez.

Mais rassurez-vous, nous recevons tout de même en entretien des candidats qui ont fauté ! Mais en conservant une nette attirance pour ceux qui sortent du lot par leur orthographe, leur présentation, leur faculté à se mettre en valeur (oui même sans le diplôme ou le niveau d’études habituellement requis).

Je ne veux pas m’ériger en professionnelle du recrutement, loin de là mais la recherche d’emploi et les difficultés actuelles me touchent beaucoup pour avoir bien galéré il y a encore peu de temps. Alors si quelques conseils, astuces, peuvent en aider certains alors pourquoi ne pas rédiger quelques articles en ce sens ?

D’ailleurs, au prochain numéro, on parle entretien !