Quand la Blanche Porte s’offre un coup de jeune !

La box made in Blanche Porte

Lorsque La Blanche Porte m’a contactée pour me faire parvenir sa box, j’ai été plutôt intriguée. Pour moi La Blanche Porte c’était cette boutique en ligne un peu vieillotte plus axée linge de maison que fringues modernes.

J’avoue que ce n’est pas tant la box qui m’intéressait (même si recevoir un colis surprise est toujours trèèèèès agréable) mais plutôt l’envie de découvrir le  renouveau de la marque et leur moyen de changer leur réputation un peu vieillotte.

Car il est très difficile pour une marque déjà établie depuis de nombreuses années de changer son image et je suis toujours intriguée par les moyens mis en œuvre pour y arriver.

Une box aux multiples univers

Parlons déjà de la box. Cette dernière contenait aussi bien des accessoires beauté comme un polissoir et des petits savons, que des accessoires déco comme des cartes postales ou des accessoires mode comme un joli foulard. Bref, de quoi nous rappeler que La Blanche porte offre un choix très varié de produits.

Alors, non, je n’ai pas été très emballée par le contenu (je n’aime pas la lavande :!) mais assez par le catalogue glissé à l’intérieur. Il présente de façon moderne toutes les thématiques de La Blanche Porte.  Un catalogue qui donne envie d’aller consulter leur site pour en savoir plus.

On y trouve effectivement de tout. Linge de maison, accessoires cuisine et déco, etc. Mais je me suis plus intéressée aux fringues bien sûr ! Se mêlent des vêtements plus que classiques (voire mémé pour certains) à des modèles plus modernes en particulier en lingerie.

La Blanche porte se modernise !

A noter également sur leur boutique, la présence d’une collection grande taille qui peut intéresser celles qui ont du mal à trouver des basiques à leur taille.

De la jolie lingerie

Verdict ? La Blanche Porte a encore du chemin à faire pour se sortir de cette image un peu démodée. Car il ne suffit pas d’un nouveau design et d’un joli catalogue, il faut revoir les collections présentes sur le site pour leur donner un bon coup de jeune ! Mais parions que La Blanche Porte a plus d’un tour dans son site !

Voici le site, si vous souhaitez (re) découvrir La Blanche porte.

Une acceptation impossible

Campagne Dove... Un pas vers une acceptation ?

J’ai commencé mon nouveau boulot il y a 15 jours et depuis 15 jours je me demande tous les jours pourquoi, mais pourquoi j’ai autant grossi ces derniers mois. Où plutôt comment j’ai pu me laisser aller à grossir ces derniers mois. Car depuis 15 jours je suis entourée de filles minces, voire extrêmement minces qui parlent bien trop souvent de régimes et de sport pendant la pause déjeuner.

 

Je pensais jusqu’à présent être assez bien avec mon image et de pouvoir passer outre les dictats de la minceur. Mais non, j’avoue, je n’ai qu’une envie : maigrir. Maigrir pour être de nouveau à l’aise dans mes fringues, maigrir pour être de nouveau à l’aise devant les autres, maigrir pour être comme les autres.

 

Alors pour moi, il n’y aura pas d’acceptation. Non, je ne peux m’accepter tant que je ne pourrais pas me considérer comme une « vraie » fille, ou tant que je ne peux plus me regarder dans ce satané miroir. Un miroir qui me renvoie une image que je ne reconnais pas. Mon vrai corps pourrait-il se dissimuler sous tous ces kilos ? Sous cette putain de combinaison adipeuse…

 

Je me sens assez faible d’écrire ces lignes. Faible de céder à cette pression latente de la minceur, qui ne m’a pourtant jamais été clairement balancée en face.

Moi qui prône l’intégration des rondes comme de toutes les autres femmes… J’aimerais pouvoir croire que c’est possible mais lorsque j’entends encore des inepties du genre « y’a que les grosses qui portent un 42 », Je sais qu’on est loin d’y arriver.

 

Je suis admirative des filles, grosses, minces ou maigres, qui passent outre le regard des autres et se foutent bien de ce qu’on pense d’elles.

 

Je sais aussi que j’ai sûrement tort de penser qu’en perdant du poids, toute ma vie basculera au pays des Bisounours. La minceur est un leurre mais je suis cependant convaincue qu’elle me rendra plus libre. Etrange…

 

En attendant, ce dont je suis sûre, c’est que si on ne s’accepte pas, on ne sera jamais accepté par les autres….