Les bains d’orient, ma parenthèse zen

Pour mon dernier anniversaire, j’ai eu la chance de recevoir un bon pour une petite parenthèse enchantée aux Bains d’Orient. C’est vendredi que j’ai enfin pris une journée pour profiter de ce super moment.

Je n’étais encore jamais allée au hammam, j’étais donc bien décidée à profiter de cette journée à fond !

couloir
Un joli décor (© Les bains d’Orient)

J’avais pris rdv à 11h pour l’ouverture. Un vendredi, je savais qu’il n’y aurait pas trop de monde et pour une pudique/complexée comme moi, ce serait parfait !

J’avais déjà interrogé toutes mes copines pour savoir comment de déroulait la séance de hammam afin de ne pas être prise de cours (il faut vraiment que j’apprenne à être un peu surprise parfois !)

A l’arrivée, une jeune femme m’a tout expliquée, donné une dose de savon noir et le fameux gant kessa et m’a dirigée vers le vestiaire.

Ici, pas de vestiaire perso mais une pièce commune. Comme j’étais seule, ça ne m’a pas posé de problème. De toute façon, d’ici quelques minutes j’allais me retrouver à moitié nue devant de parfaites inconnues !

Dans mon casier m’attendait un gros peignoir bien épais, un paréo, une paire de tong, une serviette.

Une fois mon maillot enfilé, je me dirige vers les douches. Une autre jeune femme tente de m’expliquer dans un mauvais français comment profiter du hammam. Avec quelques gestes on arrive toujours à se comprendre et comme elle était super souriante et sympa, je me suis sentie tout de suite à l’aise même en maillot, oui, oui !

La salle de douche © Les bains d'orient
La salle de douche (© Les Bains d’orient)

Je prends donc ma douche et direction le hammam. Je m’assois dans la salle, seule, et me dis que finalement ça n’a rien d’insupportable la chaleur du hammam…. Jusqu’à ce que je me rende enfin compte que cette pièce servait de « sas de décompression » et que la seconde salle abritait la « vraie » chaleur du hammam !

Dans cette seconde pièce j’ai bien profité de la vapeur puis me suis enduite avec le savon noir.

J’ai alors retiré le haut car aucun complexe à avoir : avec la vapeur on ne voit rien !!
J’ai encore attendu plusieurs minutes afin de bien profiter des bienfaits de cette chaleur humide.

Une petit tour en salle tiède pour ne pas avoir de choc thermique et me revoilà sous la douche !

La salle tiède (© Les Bains d'Orient)
La salle tiède (© Les Bains d’Orient)

Et c’est maintenant parti pour le gommage ! La p’tite dame qui m’avait précédemment accueillie m’a frottée du cou aux pieds (surtout pas de savon noir sur le visage !). Et c’est là que j’ai vu ces fameux copeaux de peau morte dont on m’avait parlé !!! Non ce n’est pas une légende, grâce au savon noir et au gant Kessa, vous « pelez » et êtes débarrassée de votre couche de crasse !!!

Une petite douche et direction l’enveloppement au barouk à la rose. Après m’avoir enduite côté pile et côté face du soin, la même petite dame m’a enveloppé dans une sorte de papillote puis recouverte d’une couverture. Je me suis donc retrouvée comme une cuisse de dinde enveloppée dans un sachet cuisson Knorr !
Il faisait chaud, j’étais bien dans mon petit cocon telle une momie !

La seconde salle (© Les Bains d'Orient)
La seconde salle (© Les Bains d’Orient)

Une autre petite douche pour retirer le soin et me voilà enveloppée dans mon gros peignoir à patienter sur une pierre chaude ma masseuse tout en discutant avec une des esthéticiennes.
C’est là que je me suis rendue compte que les nanas bien foutues gardaient leur maillot et les autres enlevaient le haut, comme quoi les complexes de chacune ne s’expliquent pas !

Direction le massage (et l’épreuve du string jetable !). J’ai apprécié ce moment de détente bien que je reste toujours tendue…

Une fois le massage terminé c’est la salle de repos qui m’attend. Bah oui, ça crève tout ça !
Je me suis bien calée sur un des matelas, au chaud sous mon peignoir, en dégustant mon thé à la menthe et mes petites pâtisseries orientales !

La salle de repos ( Les bains d'Orient)
La salle de repos (© Les Bains d’Orient)

Le personnel est vraiment chouette et il y a toujours quelqu’un pour vous guider si vous êtes un peu « perdue » car entre toutes ces salles, ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver.

En tout je suis restée 2h30 ! 2h30 de zen attitude, ça fait du bien ! Le retour à la réalité est difficile !

Voici donc ma première expérience du hammam qui fut parfaite !  Je n’ai pas de point de comparaison avec un autre institut mais ça m’a vraiment donné envie d’y retourner !

Cliquez pour  retrouver toutes les infos sur les Bains d’Orient (ils font souvent des promos et des deals à prix avantageux).

Et si vous connaissez des hammams sympas, je vous laisse nous donner vos bonnes adresses en commentaires !

Un petit coin pour papoter entre amies (© Les bains d'Orient)
Un petit coin pour papoter entre amies (© Les bains d’Orient)

Le gommage qui claque sa chatte !

Voilà, j’ai enfin casé l’expression favorite de ma sœur !

J’avais beau lui vanter les mérites de ce gommage, c’est en touchant mes fesses (on aime se toucher les fesses entre sœurs !) qu’elle a réalisé son pouvoir peau-douce !

Alors, question gommage, on peut dire que j’en ai essayé pas mal : petits grains, gros grains, gant de crin…

J’étais d’ailleurs plutôt satisfaite de ce dernier mais il faut avouer que le gant de crin n’est pas très agréable à utiliser.

Mais c’est en surfant sur Pinterest que j’ai trouvée le Graal du gommage ! Il s’agit à la base d’un gommage anti-cellulite. Évidemment, je n’ai pas remarqué de différence à ce niveau là mais question gommage… C’est le top !

Je l’utilise une fois par semaine pour éviter les poils incarnés, enlever les cellules mortes et  laisser la peau ultra douce !

ingredients gommage
Des ingrédients faciles à trouver…

Le petit plus c’est que ce gommage ne coûte vraiment pas cher et qu’on trouve les ingrédients facilement dans son placard.

Pour retrouver une peau de bébé, il vous faut :

–          Du marc de café (je récupère les dosettes au bureau !)

–          De l’huile d’olive ou d’amande douce ou toute autre huile que vous aimez

–          Du sucre de canne ou du sucre blanc

–          Quelques gouttes de jus de citron.

Vous mélangez le café avec le sucre puis ajoutez peu à peu l’huile afin que la « potion » ne soit pas trop liquide (sinon elle ne tiendra pas sur le corps et vous aurez du mal à vous gommer). Ajoutez quelques gouttes de citron.

gommage au cafe
… pour un résultat appétissant !

Après une petite douche chaude pour ouvrir les pores et vos chakras, éteignez l’eau. Place au gommage ! Appliquez le mélange et frictionnez-vous avec des mouvements circulaires. On n’oublie pas les coudes, les genoux, les pieds !

Après le gommage, vous aurez une douche repeinte au café ! Rien de grave, les grains s’enlèvent facilement ! On rince à l’eau chaude, on savonne bien et on se tripote : oui, la peau est ultra douce !

On n’oublie pas de bien hydrater comme après tout gommage !

J’ai même réussi à convaincre mon amie N. d’utiliser ce gommage. Elle est devenue accro… Je pense sérieusement monter un club !

Beauté home made

livre beaute malin
La beauté c’est malin Ed.Leduc S.

Je n’ai jamais été une adepte des soins beauté préparés avec les produits de cuisine. J’ai vainement tenté une fois un masque à base de blanc d’œuf… Je me suis retrouvée avec un truc froid dégoulinant dans le cou… Bref, le résultat n’avait pas été à la hauteur des commentaires élogieux trouvés sur le net.

Et puis je suis un peu paresseuse, je me dis qu’il existe des produits tout faits alors pourquoi se prendre la tête ?…

Mais budget limité oblige et surtout longues heures passées sur Pinterest m’ont donné envie de m’y (re)mettre. Car j’ai enfin trouvé des recettes ultra simples avec des ingrédients qui sont toujours dans mes placards. Car pas question de devoir arpenter tous les magasins bio pour trouver de l’huile essentielle de machin truc ou de la poudre de bidule chose. Il faut que ce soit simple, rapide et efficace !

Voici donc la première recette testée et approuvée : un gommage pour le corps qui hydrate et est parfait avant un rasage express des gambettes.

Les ingrédients
Les ingrédients

¼  tasse de sucre

½ tasse d’huile d’olive (je coupe avec un peu d’huile d’amande douce)

3 cuill. à soupe de jus de citron

On mélange bien le tout. On gomme, on rase et la peau reste super douce. Vraiment !

Même Astuce a apprécié le résultat !
Même Astuce a apprécié le résultat !

Seconde recette testée et approuvée : le bicarbonate anti-bouton. Alors là j’étais vraiment sceptique mais étant donné que quoi que je mette sur la tronche, le bouton arrive toujours à faire une percée fulgurante, je n’avais rien à perdre.

Me voilà donc à préparer une pâte faite de bicarbonate de soude et d’un peu d’eau. J’applique ça sur le vilain qui ne demande qu’à me défigurer le matin au réveil et je vais me coucher.

Bon, autant vous dire qu’après peu de temps, l’eau s’évapore et que la poudre de bicarbonate se fait la malle sur l’oreiller. Pas très glamour. Mais alors résultat au top ! La saleté défigurante n’est jamais sorti ! Il a été bien asséché et du coup j’ai recommencé le lendemain soir. (la prochaine fois je poserai la mixture avant de dormir pour éviter l’effet visage qui s’effrite). Résultat nickel !

Bref, je suis bien partie pour tester de nouvelles recettes beauté home made, surtout qu’une amie m’a offert un petit bouquin « la beauté c’est malin » qui regroupe plein d’astuces avec des produits simples et peu chers.

Et vous, des recettes nature à partager ?!

Les poils incarnés, la plaie des épilées !

Google images

Remarquez que mes titres s’améliorent de jour en jour ! Suite à mon post sur le système Easy wax de Veet, vous avez été quelques-unes à soulever la douloureuse question des poils incarnés.

Connaissant très bien le problème, je vais tenter de vous donner quelques solutions pour éviter et/ou traiter ce problème qui survient après l’épilation.

Qu’est-ce qu’un poil incarné ?

C’est un poil qui n’a pas la force de percer le derme et dévie alors de son trajet naturel : il continue de pousser sous la peau.

Cela provoque des rougeurs et des inflammations sous la forme de bouton, des infections et des cicatrices en particulier sur le maillot et sur les jambes…

Les poils incarnés sont souvent dus à l’épilation mais aussi au frottement des vêtements un peu trop serrés…

Je ne vais pas vous dire de ne pas tripoter vos poils incarnés, car je ne pouvais moi-même pas m’en empêcher. Seulement si vous le faites, attendez d’avoir pris une douche. La peau sous l’effet de la chaleur sera ramollie et les poils sortiront plus facilement. Désinfectez bien le bouton avant de le triturer. Mais attention aux cicatrices… Souvent bien longues à disparaitre et plus disgracieuses qu’un poil incarné.

Voici quelques solutions pour ne pas en arriver là.

L’hydratation

Hydrater sa peau c’est la base et pas seulement après l’épilation ! Les poils auront moins de mal à percer une peau hydratée et assouplie. A vous de trouver LA crème qui vous hydratera correctement.

En voici quelques-unes que j’apprécie

Baume nourrissant au karité, amande douce & huile d'argan Le Petit Marseillais 6€
Beurre Corporel au karité The Body Shop 15 €
Nutriextra de Vichy 12.50 €

Les crèmes / lotions exfoliantes

Il existe sur le marché, plusieurs lotions et crèmes exfoliantes qui promettent de faire sortir le poil plus facilement.

Voici les plus connues et celles que j’ai utilisées !

Lotion Ingrow Go de Skin Doctors

Lotion Ingrow Go de Skin Doctors 22 €

La plus efficace selon moi. On l’applique à l’aide d’un coton. A force mes doigts qui tenaient le coton n’avaient plus d’empreinte digitales !!! Pour exfolier, elle exfolie ! Efficace pour certaines zones, notamment autour des genoux, elle n’avait plus la même efficacité sur le reste des jambes.

Soin dermo-régulateur Kerapil des laboratoires Noréva

Crème Kerapil de Noreva 9 €

Un bon soin si la crème est utilisée quotidiennement et si les poils sous cutanés ne sont pas trop présents.

Soin Anti Poils Incarnés de Veet

Veet Soin Anti Poils Incarnés 8 €

Je n’ai remarqué aucune efficacité ! Je l’utilise quand même de temps en temps après l’épilation histoire de la finir !

Ultim.e Epil Shave des Laboratoires Agelys

Ultim.e Epil Shave des Laboratoires Agelys 25 €

J’avais trouvé ce spray en solde à la parapharmacie… J’aurais mieux fait de m’abstenir (je comprends pourquoi il y en avait tellement en soldes) !

Les gommages

Ah ! Les gommages… Combien de fois j’ai entendu « il faut gommer sa peau avant de s’épiler ». Me voilà donc à essayer tous les gommages, petits grains, gros grains, fleur de douche… rien n’y faisait. Jusqu’à ce que je teste le gant de crin de ma mère après la douche. Enfin une vraie exfoliation ! Je m’attendais à décaper ma peau mais ce gant de crin a déjà 40 ans (oui, un bon investissement) donc quand j’ai acheté le mien, neuf, j’ai dû l’utiliser plus prudemment pour ne pas m’arracher l’épiderme !

Le fameux gant de crin

Maintenant je réserve les douches exfoliantes au buste et le gant aux jambes.

Le gant Loofah est aussi une bonne alternative en particulier utilisé avec du savon noir.

L’épilation

Personnellement, les poils incarnés sont survenus la première fois après l’utilisation d’un épilateur électrique. Je reconnais qu’il s’agissait d’un ancien modèle, ceci peut peut-être expliquer l’état de mes jambes après le carnage… Depuis, je n’ai jamais réessayé d’épilateur électrique (trop douloureux pour moi). Cependant je sais qu’il en existe de très bons avec des accessoires spécifiques pour éviter les poils sous la peau et qui en plus, s’utilisent sous l’eau.

Wet & Dry Dual Epilator de Silk-épil 130 €

Concernant la cire, il paraitrait que ce serait le meilleur moyen d’éviter la repousse sous cutanée. Là encore je suis loin d’être convaincue car après une épilation à la cire, la tête du poil repousse et étant fine elle ne peut pas toujours percer la peau…

Il faut bien veiller à respecter les conseils d’utilisation de la cire ce qu’on oublie parfois…

Reste le rasoir… Contrainte d’abandonner l’épilateur et la cire qui multipliaient les poils incarnés, je me suis tournée vers le rasoir. En « coupant » le poil, ce dernier sort plus facilement. J’avais lu de raser dans le sens du poil et non l’inverse. Je n’ai pas vu de différence mais qui sait, ça peut sans doute freiner l’inflammation des lames sur la peau.  Et surtout, surtout  utiliser une mousse ou un gel à raser, ça aide vraiment à préparer la peau (piquer la mousse de votre homme mais pas son rasoir surtout !)

Gel à raser Aloe Vera de Gilette 4.50€

Quand je sens que ma peau commence à s’épaissir un peu et qu’elle ne libère plus les poils, j’utilise les disques exfoliants. Je les utilise plutôt en tant qu’exfoliant qu’en épilateur. Ils laissent la peau douce et la débarrassent vraiment des peaux mortes.

Mais si vous avez de trop nombreux poils incarnés, ne cherchez pas à vous épiler. Vous risqueriez d’aggraver les dégâts. Il faut savoir être patiente malheureusement. Traitez l’inflammation, les cicatrices et une fois que votre peau sera nickel, vous pourrez repasser à l’épilation. Courage !

Je m’épile de préférence le soir pour laisser la peau reposer pendant la nuit. Dès le lendemain c’est crème hydratante voir beurre de karité et dès le surlendemain, exfoliation !

La réparation

Pour réparer les cicatrices dues aux poils incarnés, il existe deux crèmes particulièrement efficaces qui vous préserveront des marques disgracieuses.

Il faut bien masser la cicatrice 2 fois par jour avec une de ces crèmes. Elles sont aussi efficaces pour tous les autres petits bobos !

Crème cicalfate Avène 8 €
Crème Epitheliale A.H Laboratoires A-Derma 9€

Si malgré toutes ces petites astuces, vous ne pouvez pas venir à bout de poils incarnés, n’hésitez pas à consulter un dermatologue. Il saura vous conseiller et probablement vous prescrire une crème plus adaptée.

Toutes vos « astuces » et conseils pour lutter contre ce problème sont les bienvenus !

Pour une belle poitrine

 

Pour se sentir belle, bien dans sa peau et tout le tralala, il faut planquer ce qui nous gêne et savoir mettre en valeur ses atouts! Et quel bel atout que notre décolleté! Promis, je reviendrai sur les techniques de camouflage de nos petits défauts dans un prochain post!

Alors, avant que notre jolie poitrine ne soit pour un temps cachée sous des cols roulés, voici un petit guide pour beau décolleté!

Les exercices

Non, les seins ne contiennent pas de muscles. Et oui, ils sont (malheureusement) soumis à la loi de la gravité! Il faut donc muscler ses pectoraux (soutien-gorge naturel) pour améliorer le soutien de la poitrine.

Il y a le fameux exercice du X/O : répétez plusieurs fois d’affilée la lettre X puis O en exagérant volontairement. A faire le matin en mettant sa crème hydratante, si, si ça fait passer le temps, promis!

Autre exercice : croiser les mains devant la poitrine en position de prière et pousser ses mains l’une contre l’autre.

Le soutien-gorge

Autre chose pour garder une belle poitrine : le choix de son soutien-gorge.

Encore beaucoup d’entre nous ne connaissent pas leur vraie taille de soutien gorge.

Alors on file dans un magasin de lingerie et on n’hésite pas à demander à une gentille conseillère de prendre nos mesures et de nous faire essayer plusieurs tailles de soutiens-gorge jusqu’à trouver la bonne.

Pour les plus timides, voici un site très intéressant pour mesure vous même votre taille :

http://www.labonnetaille.com/guide-des-tailles/vetements/soutien-gorge

Un bon soutien-gorge ce n’est pas seulement bien soutenir la poitrine, mais c’est également bien la mettre en valeur sous les vêtements! Rien de plus moche qu’un push up qui fait des bosses sous un pull… Ou un soutien-gorge qui écrase la poitrine au lieu de l’affirmer.

Petit guide des soutiens-gorge :

Classique : couvrant, peu décolleté

Push-up : les coussinets placés dans les bonnets permettent de remonter la poitrine.

Rembourré : contient de la mousse, amovible ou non pour accroitre la taille des seins sous les vêtements

Pigeonnant ou à balconnet : permet un grand décolleté

Plunge : très décolleté entre les seins pour les décolletés profonds

Triangle : en forme de triangle, sans armature, il couvre bien les seins

Brassière : sans armature, soutien avec une seule bande de tissu

Et bien sûr si vous faîtes du sport, n’oubliez pas d’enfiler un soutien-gorge spécial qui saura soutenir les seins de façon efficace.

Les soins

La peau à cet endroit est extrêmement fragile. Cependant, on peut tout de même lui offrir un léger gommage 1 fois par semaine.

Les actifs des crèmes appliquées par la suite pénètreront mieux et seront donc plus efficaces.

On choisit un gommage tout doux pour visage (exit le gant de crin!)

Gommage Nivea visage 6,50€

Il existe des soins spécifiques buste:

soin Cosmence, (ccb) 29,90€
Soin rénovateur buste Linéance 12,40€

Pour celles qui n’ont pas envie d’investir dans un soin spécifique buste, une bonne crème hydratante appliquée quotidiennement fera l’affaire.

Les plus courageuses se passeronnt un jet d’eau froide sur les seins pour raffermir les tissus. Perso je n’ai jamais pu me soumettre à cette petite torture glacée!

Le make-up

Pour terminer, petit conseil maquillage. Si vous utiliser un soin auto-bronzant pour le visage, n’oubliez pas de descendre sur le buste. Ceci évite les démarcations et d’avoir le visage bronzé mais pas le reste.

Enfin, un soupçon de poudre de soleil au creux des seins crée une illusion d’optique et attire le regard!

Et n’oubliez pas : ce n’est pas la taille de notre bonnet qui compte mais sa mise en valeur!