Se séparer d’un bon bouquin…

Harry, tu me manques !

Terminer un bon bouquin c’est un peu comme vivre une rupture.

La dernière ligne parcourue, je sais que je ne revivrai plus les sensations éprouvées pendant ma lecture. Je repense à ce livre pendant des jours, j’imagine une autre fin ou mieux, une suite!

Je me sens vide et pendant un moment délaisse tous les livres qui me passent sous le nez.

Quitter une héroïne à laquelle je me suis identifiée, un endroit si bien décrit que je me suis vue y vivre, c’est une petite mort.

Lorsque j’ai acheté le troisième tome de la saga Millénium, qui pourtant n’était pas le meilleur, je me contentais de quelques pages chaque soir pour faire durer le plaisir plus longtemps.

La dernière page tournée, j’ai su qu’il me faudrait plusieurs semaines avant de pouvoir me replonger aussi assidument dans une nouvelle lecture.

Serais-je trop sentimentale ?! Mais vous comment vous sentez-vous après la lecture d’un excellent bouquin?