Des Ressources Humaines de plus en plus déshumanisées

J’ai fait passer des entretiens et j’ai passé des entretiens. Je peux vous assurer qu’être d’un côté ou de l’autre n’est pas toujours évident. Je parlerai cependant aujourd’hui des entretiens côté candidats.

J’en passe régulièrement ces derniers temps et je suis de plus en plus surprise par l’attitude de certains recruteurs.

L’entretien d’embauche devrait avant tout être un échange entre deux personnes sur un emploi proposé et un parcours professionnel.

Beaucoup de recruteurs, vu le contexte actuel, reçoivent les candidats à la chaine. Ils oublient bien trop souvent le mot Humain dans Ressources Humaines. Or, ils embauchent des personnes, pas des robots. Des personnes au parcours différents, aux expériences variées. Pas seulement des machines à diplômes.

Malheureusement, beaucoup de recruteurs s’arrêtent aux diplômes obtenus. Une chance que je sois tombée sur des personnes qui ont su déceler mes capacités au-delà de mon dernier diplôme…  Car je vaux bien plus en entreprise que mon bac +2 pourrait le laisser penser pour certains.

Il ne faut tout de même pas oublier que tout le monde n’a pas les moyens de faire des études. Tous les jeunes n’habitent pas chez leurs parents, tous les jeunes ne sont pas boursiers, tous les jeunes n’ont pas des aides pour suivre études tout en payant un loyer.

Recruteurs, prenez le temps de connaitre vos candidats au-delà de leurs diplômes ! Prenez enfin compte de leur personnalité, de leurs qualités, de leur parcours !

Oui, répondre à quelques questions par mail pour un premier écrémage c’est possible mais pas l’entretien skype qui dure 8 minutes top chrono ! Surtout avec des questions du style : « Nommez une de vos qualités qui commence par une voyelle ? »

Vraiment ? C’est ça qui va déterminer si je suis assez intéressante pour venir travailler dans votre boite ? Et bien moi, perso, ça ne me donne pas envie de bosser avec des gens comme ça.

Et quelle déception de voir que désormais certains recruteurs utilisent des chatbots pour faire passer le premier entretien. Des chatbots ! Ne comptez pas sur cet échange virtuel pour vous donner des infos plus précises sur le poste, ni pour vous parler de l’ambiance de la boite. Vous répondez  sagement aux questions par écrit (pas moyen d’argumenter vos réponses comme lors d’un entretien physique) et c’est tout. Et on vous jugera là-dessus. Super chaleureux hein ?

Je sais qu’il faut vivre avec son temps, mais de là à robotiser le recrutement, je suis sceptique.

Recruteurs, arrêtez d’avoir la grosse tête ! Recrutez humain !