Organiser sa recherche d’emploi

Lorsque je me suis retrouvée au chômage il y a quelques années, je me suis sentie complètement perdue. Je n’avais pas vraiment idée de ce qu’allais être ma vie sans travailler moi qui avais toujours bossé jusque là.

Je restais prostrée chez moi à chercher frénétiquement de nouvelles offres d’emploi. Je m’y prenais mal, j’ai perdu du temps et beaucoup de confiance en moi (mais j’ai gagné pas mal de kilos !!!).

Alors pour ne pas retomber dans les pièges de la recherche d’emploi, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

  • Mettre à jour ses candidatures

tumblr-m6ecstbkvb1r6r7t11

La première des choses à faire c’est de mettre à jour vos CV et lettres de motivation. Je mets tout ça au pluriel car selon les offres, vous aurez sans doute à modifier l’intitulé de votre CV et certains paragraphes de vos lettes. De plus, pour des candidatures spontanées, vos candidatures diffèreront.

N’hésitez pas à vous faire aider pour rédiger ces documents mais surtout, suivez aussi votre instinct. Si vous présentez votre CV à 5 personnes, vous aurez 5 avis différents. L’important c’est que votre CV reflète vos expériences mais aussi un peu votre personnalité. Ne vous laissez pas influencer par les avis de chacun et prenez conseils auprès de pros des ressources humaines.

Si vous avez du mal à exposer vos expériences avec des termes pro, vous pouvez vous inspirer des offres rédigées sur les sites d’emploi. Les tournures sont intéressantes et peuvent vous aider à trouver les bons mots pour mettre en valeur vos expériences.

  • Définir les postes recherchés

Pour un poste, il y a des tas d’intitulés selon les sociétés. Faites des recherches assez larges en ne vous contentant pas d’un seul intitulé. Associez des mots-clés pour obtenir des résultats plus larges. De recherches en recherches, vous accumulerez de nouveaux termes et intitulés pouvant s’appliquer au poste que vous recherchez.

  • S’organiser

Image1

Quand on recherche un emploi, on peut répondre à bon nombre d’offres avant d’être recontacté.

Il est alors important de garder une trace de toutes vos recherches. Commencez par un tableau récapitulant la date, l’intitulé de l’offre, la société, le contact, vos commentaires, rempli à chaque nouvelle demande.

Conservez également une copie de toutes les offres auxquelles vous répondez. Si vous êtes recontacté plusieurs semaines après votre candidature, il vous sera difficile de retrouver la bonne offre. En consultant la copie des offres, vous saurez exactement comment vous préparez à votre futur entretien.

Recherchez vos offres sur les sites d’emploi généralistes mais aussi sur les sites spécialisés.

Faites-vous votre liste et mettez-la en favoris. Inscrivez-vous sur ces différents sites et déposez-y votre candidature.

  • Réseauter

a75dp9r_460sa

Chacun est conscient de la difficulté de trouver un emploi en cette période. Et beaucoup sont prêts à nous aider. Alors pourquoi ne pas envoyer un petit mail avec votre recherche à vos amis, famille, proches ? Il suffit d’une touche et parfois elle vient de nos proches!

Sachez utilisez également les réseaux sociaux professionnels à bon escient. Linkedin et Viadeo sont les plus populaires et proposent désormais des offres d’emploi en cohérence avec vos expériences précédentes. Plus vous serez présent et actif sur ces réseaux, plus vous serez à même de rencontrer les bonnes personnes, d’agrandir votre réseau et de trouver le bon job.

  • Garder un rythme

100214

Il est facile de tomber dans la spirale je me couche et me lève à pas d’heure lorsqu’on n’est pas obligé de mettre le réveil en marche. On se déconnecte très vite du rythme imposé par le travail. Or, le jour où l’on devra vraiment se lever à 7h pour partir bosser, ça va faire mal, très mal ! Un conseil, gardez une rythme « normal » dans la semaine. Forcez-vous à vous lever à une heure raisonnable, organisez vos journées, prévoyez-vous des dej/dîner avec des amis, ne regardez pas la téloche jusqu’à 3h, couchez-vous à des heures régulières.

Lorsque vous retrouverez un boulot, il sera beaucoup plus facile de reprendre le rythme et vous serez opé dès la première semaine !

anigif_enhanced-buzz-9004-1408029447-32

Sortez les balances !

Y'en aura pour tout le monde !

 

Nous y sommes ! Le printemps pointe le bout de son nez et les régimes également.

Je vous avais bien dit que tous les magazines allaient nous proposer leur méthode miracle pour perdre du poids ! (c’était bien la peine d’essayer de nous faire accepter nos rondeurs cet hiver !)

 Le rapport de l’Anses étant passé par là, on ne nous parle plus de régime folklo mais soyons honnêtes, il est rare de trouver une méthode idéale pour mincir dans des magazines.

Mais je me suis plongée, comme à mon habitude, dans les mensuels féminins pour décortiquer ce qu’ils proposent.

Cosmopolitan

Cosmopolitan

Pas de régime miracle cette année mais une liste d’astuces à suivre au quotidien. Allez les gars, on se met autour d’une table et on balance tout ce qui nous passe par la tête.

  • Customisez vos yaourts natures en y rajoutant des fruits ou des copeaux de chocolat >>>> mmmhhh ça fait envie…
  • Oser le jean taille haute >>>> faudrait déjà rentrer dedans
  • Partagez les desserts >>>> perso, je préfère finir les dessert des autres !

 

A réserver aux filles qui n’ont pas vraiment de problème de poids mais qui souhaitent rééquilibrer leur alimentation.

Biba

Biba

 

Cette année on a encore le droit à notre petit cahier minceur. J’avoue, en le lisant, j’ai toujours envie de suivre leur programme, ils sont forts pour nous motiver chez Biba !

Ils nous proposent des programmes ciblés , ventre, fesses, cuisses. On trouve des infos nutritionnelles, des exos physiques, des conseils, bref, je trouve ça assez bien fait et motivant, si, si !

Le hic ? Comment concilier les 3 résolutions pour mincir de partout ?!

Petit plus : Le seul mensuel qui propose un vrai test des crèmes minceur. Ça change des simples déclinaisons d’ingrédients qui nous sont pour la plupart totalement inconnus !

Glamour

Glamour

3 pages, histoire de parler régime parce que c’est le moment. La rédaction mise plutôt sur son dossier zéro complexe ou comment s’assumer avec nos petits défauts.

Finalement, ça fait du bien de ne pas lire un autre dossier minceur et de lire des témoignages de filles qui s’acceptent tout simplement.

Marie-Claire

Marie-Claire

Le magazine a devancé ses concurrents en sortant leur numéro minceur en février.

La couverture était alléchante : Maigrir sans se priver. Ça me va bien ça ! Direction mon profil : Je ne peux pas me priver de manger beaucoup  pour voir ce qu’ils proposent. Et là, qu’est ce que je lis ? La première semaine on zappe les fruits, les glucides, les féculents… On avait pas parlé de non-privation ? Du coup, j’ai abandonné ma lecture là.

 Votre Beauté

Votre Beauté

Après nous avoir fait comprendre qu’il ne fallait pas faire n’importe quoi dixit l’Anses, on trouve des tartines et des tartines de texte… trop long pour une fainéante comme moi !

Tout ce que je veux savoir c’est la méthode pour flinguer mes bourrelets. Ah ! Je crois que j’ai trouvé : on doit se détoxifier pour perdre jusqu’à 4 kilos par semaine (!), c’est à dire bannir tabac, alcool, charcuteries, édulcorants et privilégier les légumes et fruits crus… Ok, ok, je vais un peu vite mais entre nous, tout ça pour ça ?!!! Faut pas se demander qui nous fourre des idées minceur farfelues dans le crâne !

 

Verdict : Mais quand est-ce que les mag vont-ils se mettre d’accord :

Biba : tu fais le dossier minceur

Glamour : tu fais le dossier mode printemps

Marie-Claire : tu nous refais un dossier sur les rondes, le dernier était top

Votre beauté : tu fais un test des nouvelles machines minceur bien chères sur le marché

Cosmo : euh, bah t’as qu’à innover un peu, tiens !

Ca nous éviterait de lire 4 fois la même chose et de varier les plaisirs !

Célibat, honte sur moi ?

Le célibat...un cas !

 

« Vous vivez avec quelqu’un ? » Lorsque mon esthéticienne m’a posée cette question je me suis demandée en quoi ce renseignement pourrait lui être utile pour épiler mes jambes ?

Malheureusement cette information est bien souvent la première chose que les gens souhaitent connaître. Comme si ma réponse allait me cataloguer et déterminer tout le reste de la conversation.

Mais pourquoi, pourquoi mon célibat me met dans une case?!!!!!

Car j’ai parfois bien l’impression de devoir m’excuser d’être seule à mon âge. 28 ans, oui, c’est canonique. Comme si ce n’était pas naturel et que je devais forcément avoir une tare pour expliquer cet « état ». Moi qui pensais être plutôt normal, je me pose des questions…

Surtout lorsqu’on m’a sorti un jour « Ca doit être dur d’être célibataire… Bah oui, financièrement c’est dur à gérer. » C’est vrai, j’avais oublié qu’il me fallait absolument trouver quelqu’un pour m’aider à payer le loyer. Comme c’est romantique. Serais-je un peu trop idéaliste en pensant que vivre avec quelqu’un c’est vouloir partager un peu plus que des factures et des meubles Ikéa ?

Ce que je préfère dans mon célibat ? Les petits commentaires et les conseils de chacun… « Sors plus », « Tu vas le trouver dans ton futur boulot », « Meetic ça marche…. ».

C’est un peu comme d’être rondouillette, chacun y va de son expérience perso pour vous convaincre qu’on peut changer. Cumulant ces 2 défauts, je n’ai donc plus qu’à me mettre au régime Dukan et aux sites de rencontres. Merci, grâce à vous ma vie va changer !

Je préfère ne pas m’étendre sur le cas des magazines féminins que je dévore pourtant chaque mois (addiction quand tu nous tiens). Votre couple est-il fait pour durer ?, Etes-vous compatible ? Est-ce de l’amour ou du désir ? Obligée de tricher à tous les tests ! Le bon côté ? C’est qu’en choisissant les réponses, je tombe souvent sur le même résultat : je suis avec un super mec ! On se console comme on peut.

 Si j’écris cet article ce n’est pas pour me plaindre de mon célibat, mais pour éviter au prochain qui aurait envie de me demander, « et les amours ? » de se prendre une droite.

Car, abruti, si j’avais quelqu’un de sérieux dans ma vie, je te l’aurais déjà dit !