Un bon coiffeur à Paname

Salon de coiffure Gil saint Luc Photo Qype
Salon de coiffure Gil saint Luc Photo Qype

Trouver un nouveau coiffeur c’est toujours le parcours du combattant pour moi. Alors, lorsque mon coiffeur est parti vers un autre salon, j’ai du me résoudre à trouver un remplaçant qui pourrait s’occuper correctement de ma tignasse. Et lorsque j’ai envie de me couper les cheveux ça me prends toujours comme une envie pressante ! Il faut vite que je prenne un rdv, vite que j’ai une nouvelle coupe, vite que je me sente enfin bien coiffée.

J’ai toujours fonctionné par bouche à oreilles mais là, plus personne pour me conseiller… le drame.

Mais il me restait un ami pour m’aider, un seul : Google ! En quelques clics, Cyril est ressorti comme étant un coiffeur sympa, doué et pas cher.  Ayant toujours eu une préférence pour les coiffeurs hommes, enfin, pour leurs coups de ciseau, je me suis donc lancée.

Coiffeur Gil Saint Luc
La prochaine fois, j’attaque la couleur !

Arrivée à l’heure du rdv accompagnée de ma sœur, nous avons été un peu surprise par le côté démodé de l’extérieur du salon ! Mais une fois à l’intérieur le salon recèle un côté vintage bien plus sympa !  Cyril officie seul dans son salon… Et iI porte une barbe ! Venant tout juste d’écrire un post sur les hommes barbus, j’y ai vu un signe : il ne pouvait pas être tout à fait mauvais !!

Et je ne me suis pas trompée. Il a de suite compris ce que j’attendais, a su prendre le temps de me rassurer sur mes nombreuses appréhensions. Car même pour un « simple » rafraichissement, j’ai toujours peur du raté.

Coiffeur Gil Saint Luc
Cyril a raison, j’ai un beau derrière !!

Mais après seulement quelques coups de ciseau, je me suis déjà sentie plus légère et un super brushing plus tard, je me suis sentie carrément au top de ma séduction capillaire !!!

Cyril est super sympa ce qui ne gâche rien ! Autant vous dire que j’adopte définitivement mon nouveau coiffeur !

Et je conseille vivement à toutes les angoissées du bulbe de prendre rdv !

Gil St Luc

42, rue Blomet

75015 Paris (M°Volontaires)

Tel. : 01 47 34 85 36

Shampoing, soin, coupe, coiffure : 37,50 €

Cyril travaillant tout seul, je vous conseille de prendre rdv quelques jours à l’avance !

 

Une histoire de cheveux…

J'ai l'air d'en avoir tellement plus comme ça !

J’aime mes cheveux. Faut dire, je ne suis pas vraiment  gâtée niveau fesses ni cuisses ni chute de reins. Alors je me suis rabattue sur mes cheveux et mes seins (mais ça c’est une autre histoire !).

Mais nous n’avons pas toujours été copains mes tifs et moi. Je suis née seule blonde à moitié chauve dans une fratrie de bruns à la masse capillaire bien fournie.  Ça m’a valu plusieurs surnoms de la part de mes bien-aimés frères et sœurs pour en être traumatisée à vie (vous le payerez saligauds).

Heureusement ma mère a décidé de me les couper courts afin qu’ils repoussent plus épais (et plus nombreux). Je ne sais pas si ce « truc » est vrai mais sur moi ça a bien fonctionné ! Merci maman ; j’avais enfin des cheveux sur le haut du crâne !

Merci maman !!!!

Mais c’était sans compter sur cet empaffé de coiffeur qui quelques années plus tard, m’a fait une coupe façon footballeur des années 80 au lieu du carré demandé. Un carré quoi ! C’était simple non ?! A peine 8 ans et des  années pour m’en remettre !

Vous comprendrez que depuis, je ne confie ma tête qu’à des coiffeurs de confiance. Jamais de chaîne (enfin si, une seule fois : ils m’ont égalisé les cheveux à la tondeuse…), pas d’école de coiffure, pas de coiffeur tendance-expérimental !

Ma tignasse n’est cependant pas parfaite, pas de volume extraordinaire, pas super épaisse mais je peux la boucler, lisser, friser, entortiller, crêper, gonfler, aplatir, attacher, brusher, elle se prête à toutes mes nouvelles lubies capillaires sans broncher !

Et côté couleur, bien que ma base châtain soit un peu bâtarde, je me console facilement car rien de plus simple que les blondir l’été ou les cuivrer l’hiver ! Impec mes cheveux je vous dis !

Une petite colo et ça repart

  Je n’ai pas de routine capillaire particulière comme on peut en lire sur les blogs beauté. Je leur offre simplement une petite cure de vitamine chaque automne et succombe parfois aux appels marketing (sont forts chez L’Oréal, j’ai vu le packaging et le lendemain je me procurais leur nouveau shampooing !)

L'Oréal Elsève Arginine Restist x3

Alors voilà ce post n’est certes pas très intéressant mais c’est mon petit hommage à mes  cheveux, parce qu’ils le valent bien!

Et vous, une partie de votre corps plus chouchoutée que les autres ?!

Coiffure tendance?!

Demain j’ai rendez-vous chez le coiffeur ! Six mois que je n’y suis pas allée… Il faut dire que pour moi aller chez le coiffeur surtout après un certain temps c’est comme aller chez le médecin… Ca m’angoisse (ok, ok, un rien m’angoisse) !!! Ancienne traumatisée du cuir chevelu, je prépare toujours un peu à l’avance mon rendez-vous en regardant les dossiers « tendances coiffure » des magazines en ligne histoire de me donner des idées et de savoir ce que je veux !

Et à chaque fois je reste perplexe devant les coupes improbables qu’on nous propose !

Dossier Marie Claire, Coiffure par Schwarzkopf

– Je pensais que la coupe mulet c’était ringard en dehors des stades dans les années 80?

Dossier Cosmopolitan

– Là je n’ai qu’à aller me coucher pour obtenir le même résultat !

Dossier Marie Claire, coiffure Christophe Nicolas Biot

– Cette coiffure est vraiment facile à porter en toutes circonstances ….

Dossier Marie Claire, coiffure Schwarzkopf

– Franchement, vous vous verriez coiffée comme ça ?!

D’un autre côté, ces photos permettent de me dire qu’il doit y avoir plus traumatisée que moi et d’aller le cœur léger chez mon coiffeur préféré, hi hi !

Se faire une raison capillaire

Sublime carré Louise Brooks !

Je rêve d’avoir les cheveux naturellement bouclés. Ma sœur adorerait un carré Louise Brooks. Ma mère aimerait éviter de passer une heure à se faire un brushing…

 On veut toutes avoir des cheveux différents de ceux donnés par mère nature, quitte à faire n’importe quoi pour l’obtenir…sans succès.

Aussi, il faut parfois se faire une raison et accepter certains principes pour s’aimer avec ses cheveux.

Accepter sa morphologie

Nous sommes toutes tombées en pâmoison devant la photo d’une actrice ou plutôt devant sa nouvelle coupe de cheveux. Ni une, ni deux, on file chez le coiffeur avec la dite photo : j’veux ça !

 Une coupe et un brushing plus tard…grosse déception. Certes, on a la coupe de notre actrice fétiche mais bizarrement ça ne nous va pas du tout.

Ce n’est pas la coupe non, c’est le reste qui ne va pas avec ! C’est pour ça qu’il est parfois utile d’avoir un coiffeur qui sait se montrer franc !

 Il faut donc se trouver une coupe sympa certes, mais qui correspond à notre bouille, sinon ça ne prendra pas !

Accepter sa nature de cheveux

Désolée mais lorsqu’on a les cheveux fins avec peu de volume, impossible d’obtenir la crinière de Shakira. Non, surtout pas de mini vague, vous risqueriez de ressembler à ça :

Quel style...

Même si certaines techniques sont ultra en vogue pour modifier sa nature de cheveux (par exemple, le lissage brésilien), elles restent assez onéreuses et sont bien souvent temporaires. Il faut donc se faire une raison et se coiffer selon sa nature de cheveux.

Et dites vous bien qu’il y aura toujours une fille pour envier votre crinière qu’elle, elle n’a pas !

 Accepter d’écouter son coiffeur

 Si vous avez bien choisi votre coiffeur, vous êtes en face d’un pro. Et un pro ça connait son boulot !

Je me vois encore, dépitée, lorsque mon coiffeur m’a avoué le secret pour cette couleur si lumineuse que je souhaitais : Marion, le photographe a positionné un spot au-dessus de la tête du mannequin, tu comptes te balader constamment avec un spot au-dessus de ta tête ?

 Merci, je me contenterai de ma couleur habituelle, avec un peu de soleil ça devrait faire l’affaire…

Accepter son âge

Malheureusement le mythe de la chevelure longue qui fait jeune à la dent dure… Pourtant, à partir d’un certain âge, rien de tel qu’une coupe plus courte pour un effet rajeunissant immédiat.

A l’inverse, ce n’est pas parce qu’on a passé la cinquantaine, qu’on doit obligatoirement se teindre les cheveux et surtout, surtout pas de cuivré ! Non, cette couleur, qui ressort rouge la plupart du temps, ne fait pas jeune ! Je ne peux clore cet article sans parler de la coupe poule naine, fréquente chez les dames d’un certain âge.

Certes, raccourcir c’est bien, mais bannissez l’effet méché sur les pointes sinon voici ce qui vous attend :

Par pitié, pas d'effet méché!

 

Alors, prête à accepter votre tignasse ? !