Wavy

wavy

Revoilà l’été, le soleil, la plage, la mer, les cheveux au vent ! Et pour celles qui n’ont pas de vacances ? Comment obtenir une crinière ondulée comme au retour d’une ballade au bord de mer ?

Mais avec les bons produits pardi !

Je triche un peu car j’ai les cheveux qui ondulent naturellement si je les laisse sécher à l’air libre. Mais les ondulations ne tiennent pas assez et ne sont pas assez… rebondies !

wavy4

J’ai donc profité d’une promo pour me procurer le tout nouveau spray de la mer « Coiffé – décoiffé » de Dessange.

Ok, je l’ai pris un peu au pif et n’avais pas regardé les avis auparavant. Je l’ai donc testé en toute neutralité !

1er test sur cheveux secs. Whaou ! Effectivement l’effet décoiffé est bien là ! j’ai juste vaporisé le spray et froissé mes longueurs. J’ai été bluffée mais vite rattrapée par le côté extra sec de mes cheveux… Vraiment désagréable si vous aimez avoir le cheveu tout doux comme moi.

2ème test sur cheveux mouillés et essorés. Bombardement du spray directement sur les cheveux puis séchage au diffuseur, tête en bas, en froissant les cheveux aux doigts. Tout un programme !

Là encore, super effet wavy au programme ! Mais toujours gâché par l’effet « je viens de faire une ballade à PortBail (je vous conseille d’y aller c’est très joli) un jour de grand vent ». Le produit ne s’appelle pas Spray de la mer pour rien !

wavy2

3ème test (oui, je m’accroche), sur cheveux mouillés et essorés mais pas de spray directement sur les cheveux. J’en ai vaporisé dans mes mains et j’ai ensuite froissé mes cheveux avec avant l’étape au diffuseur. Toujours le résultat wavy mais le côté sec beaucoup moins présent !

Je sais maintenant comment l’utiliser. Ceci dit, je ne sais pas ce que j’aurais encore pu bien tester… !

wavy5

Alors ce produit vaut-il la peine de tous ces tests ?! Oui ! Mais il reste à utiliser seulement de temps en temps quand je veux réveiller mon côté sauvage ( !) ou tout simplement lorsque j’ai la flemme de faire un « vrai » brushing. Les ondulations ne résistent pas à la nuit mais de toute façon, vu le côté sec de mes cheveux, je préfère me les laver en utilisant un bon soin pour les longueurs.

Son prix : environ 7€ en grande surface !

Entretenir ses cheveux colorés

Une nouvelle couleur !
Une nouvelle couleur !

Je me colore les cheveux depuis de nombreuses années et je ne fais pas l’impasse sur les soins non seulement pour garder des cheveux en bonne santé, mais également une jolie couleur.

Voici donc quelques conseils pour choisir sa couleur maison et l’entretenir un max !

–          Choisir sa couleur

J’ai fait mes premières couleurs chez le coiffeur. Je ne souhaitais pas prendre de risque avec une colo maison. J’ai été blonde, rousse, châtain foncé et je ne pense pas avoir abîmé mes cheveux car j’ai toujours fait attention aux produits utilisés (et aux coiffeurs choisis !). Donc à toute celles qui ont peur de sauter le pas de la coloration je les rassure en leur disant qu’on peut être colorée et avoir de beaux cheveux !

Depuis quelques années maintenant, je mise sur la coloration L’Oréal Casting crème Gloss.

L'Oréal Casting crème Gloss 11,50 €
L’Oréal Casting crème Gloss (environ 11,50 €)

Elle est sans ammoniaque et surtout ne me fait pas de racines étant donné que ce n’est pas une couleur permanente. Je la recommande pour les filles qui n’ont pas envie d’un changement trop radical (mais je crois sincèrement qu’il n’est jamais bon de s’éloigner trop de sa couleur naturelle) et qui n’ont pas de cheveux blancs à dissimuler.

La coloration est facile à appliquer, le soin sent divinement bon et les cheveux sont vraiment brillants.

Pour celles qui cherchent à couvrir des cheveux blancs, cette coloration n’est sans doute pas la meilleure et je vous conseille de vous diriger plutôt vers les colorations permanentes. Il existe de très bons produits pour tous les budgets en grande surface. Si vous n’osez pas la faire seule ou si vous souhaitez un changement radical du type décoloration, direction coiffeur ! (bah oui, c’est toujours mieux d’accuser quelqu’un d’autre quand c’est loupé 🙂 !).

Appliquez votre coloration de préférence sur cheveux cracra ! Elle tiendra mieux sans abîmer vos cheveux.

Et si vous avez le moindre doute entre 2 colorations, choisissez la plus claire, sachant qu’on se voit toujours plus foncée qu’on ne l’est réellement !

–          Protéger sa couleur

Mon coiffeur m’a donné quelques astuces pour faire durer ma couleur plus longtemps. Et c’est vrai que depuis que j’applique ces quelques conseils je peux espacer les colorations.

Choisir un shampoing pour cheveux colorés et l’utiliser durant une quinzaine de jours afin de bien fixer la coloration. Ensuite, on peut alterner shampoing pour cheveux colorés et shampoing habituel pour cheveux gras, secs, etc…

Shampoing Pantène pour cheveux colorés environ 3 €
Shampoing Pantène pour cheveux colorés  (environ 3 €)

Eviter de se laver les cheveux tous les jours. Je ne supporte pas avoir les cheveux sales et malheureusement les miens ont tendance à graisser assez rapidement. Donc pour suivre ce conseil j’ai eu un peu de mal… Jusqu’à ce que je découvre LE shampoing sec Batiste. J’avais testé le Klorane et le Garnier sans résultat. Mais le Batiste, qui vaut moins cher, est vraiment efficace, toute la journée. Il ne se contente pas « d’assécher » le cuir chevelu mais il donne beaucoup de volume à la coiffure.

Shampoing sec Batiste environ 5.80 €
Shampoing sec Batiste (environ 5.80 €)

Je peux donc espacer mes shampoings et ne faire un brushing que tous les  2/3 jours ce qui abîme bien moins les cheveux.

–          Faire des soins adaptés

Les colorations ont tendance à assécher les cheveux, en particulier les pointes et longueurs.

Les bains d’huile et sérums sont excellents pour retrouver de jolis cheveux tout doux !

J’ai misé sur une huile trouvée chez Yves Rocher à moitié prix ! Je me fais une queue de cheval et j’enduis mes longueurs et pointes d’huile. Si j’ai un peu de patience je recouvre ma tignasse d’une serviette chaude pour mieux faire pénétrer le produit.

Huile réparatrice Yves Rocher (12,80€)
Huile réparatrice Yves Rocher (12,80€)

Je laisse poser une bonne heure ou toute la nuit. L’huile se rince facilement avec le shampoing.

Si vous n’avez pas d’huile spéciale pour les cheveux, pas de problème,  utilisez de l’huile de ricin ou d’amande douce.

–          Raviver votre couleur

Il existe pas mal de soins et de shampoing pour raviver vos reflets colorés. Bien utilisés, ces soins peuvent vraiment apporter un plus à vos cheveux colorés. Ils ravivent les reflets et permettent à la couleur de ne pas s’affadir.

Voici un petit choix pour tous les budgets.

Pour les chevelures brunes :

Shampoing Le petit marseillais pour cheveux bruns (environ 3€)
Shampoing Le petit marseillais pour cheveux bruns (environ 3€)

Pour les rousses :

L'Oréal Professionnel Chroma Care (environ 21 €)
L’Oréal Professionnel Chroma Care (environ 21 €)

pour les blondes :

Gamme Sheer blonde de John Frieda (environ 9€)
Gamme Sheer blonde de John Frieda (environ 9€)

Pour toutes :

Gamme Phyto Gloss (environ 13 €)
Gamme Phyto Gloss (environ 13 €)

Un dimanche à glander…tout en beauté !

keep calm

J’adore glander le dimanche ! C’est un de mes privilèges de fille célibataire-sans-enfant.

Je rattrape tous les excès de la semaine durant le sacro saint dimanche de glandouille !

Voici donc en quelques étapes comment se refaire un visage humain pour affronter la semaine :

Etape 1 : les cheveux !

Cheveux

J’ai enfin testé le bain d’huile pour mes cheveux. Je ne les ai pas coupés depuis fin septembre et bien que je n’ai pas trop les pointes sèches, je vois bien qu’ils commencent à être un peu tristounes.

Mon coiffeur ayant eu la bonne idée de déménager je ne sais pas encore vers qui me tourner…

J’ai donc opté pour  un bain d’huile. Je commence par bien brosser ma tignasse puis à l’humidifier légèrement. Je chauffe ensuite de l’huile d’amande douce entre mes mains et masse mes longueurs et pointes pour bien répartir le produit. Je fais une queue de cheval que j’enroule dans du film transparent.

Pour moi c’est l’étape la plus délicate étant donné que je n’arrive pas à couper ce maudit film étirable qui a la fâcheuse manie de s’enrouler sur lui-même… J’en utilise donc 3 mètres au lieu des 30 petits centimètres dont j’ai besoin… Une fois la bataille terminée, j’enroule le tout dans une serviette pour vaquer à mes occupations.

Il est tout à fait possible de laisser l’huile agir toute une nuit et d’utiliser de l’huile de ricin, de coco, de jojoba, … J’ai pris ce que j’avais dans mon placard.

Etape 2 : les pieds !

L’été arrive (restons optimistes) ! Ma routine pédicure je vous en ai déjà parlé mais depuis j’ai testé une autre recette trouvée sur Pinterest pour avoir de jolis pieds tout doux.

Je fais trempette dans un bain d’eau chaude agrémentée de 2 cuill. à café de bicarbonate de sodium et de quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande. J’exfolie ensuite avec du sucre brun.

Pedicure

Je me fais ensuite les ongles et j’applique une bonne couche de crème hydratante que je laisse poser sous une paire de chaussettes !  Glamour quand tu nous tiens !

Etape 3 : les ongles

Je les blanchis et les nourris grâce à cette petite recette vite préparée : huile d’olive chauffée, citron, bicarbonate de sodium et eau oxygénée.  J’en profite ensuite pour les limer et repousser doucement les cuticules.

J’attends le soir devant la télé pour appliquer le vernis et éviter les accros !

Etape 4 : le visage

Je vous parlerai bientôt de routine visage adaptée en fonction du cycle. Car ma peau n’est pas la même tout au long du mois. C’est pourquoi il est important de bien connaitre sa peau, de faire attention aux changements dans notre cycle pour adapter nos soins en fonction de ses besoins.

Je commence toujours par exfolier mon visage avec  Exfoliac des labo Noreva. J’insiste sur la zone T. si ma peau est trop réactive j’utilise simplement l’éponge Konjac.

Masques visage

Si elle est sèche, je dégaine mon masque unidose régénérant au miel de Nivéa que je laisse poser. En général ma peau « boit » le masque et je n’ai plus qu’à retirer le maigre excédent avec un kleenex.

Si elle présente des zones plus grasses, je dégaine cette fois un masque purifiant à l’argile.

Après ma douche c’est l’étape hydratation toujours avec des produits adaptés que j’achète désormais uniquement en parapharmacie.

Soins visage

Pour mes petits yeux bouffis, je place 2 cotons imbibés d’eau de bleuet et laisse agir une quinzaine de minutes. J’en profite aussi pour me détacher de mon PC et faire quelques petits exercices respiratoires (pas de temps perdu J ) !

Etape 5 : le corps

Je me prépare un exfoliant-hydratant maison avec du sucre, du citron et de l’huile d’olive ou du café moulu (je vous parlerai très vite de cette recette).  Une fois sous la douche je prends le temps de bien m’exfolier.

Une fois séchée, opération épilation avec la cire veet ou sinon rasoir sous la douche les jours de flemme (trop nombreux).

Hydratation

Puis, vient le temps de l’hydratation ! J’utilise soit de l’huile soit de la crème très hydratante qui fera son office durant la journée !

Et voilà comment perdre passer une journée douillette lorsque le temps est (encore) à la pluie…

Et vous, des petites habitudes beauté ?!

Des cheveux bien coûteux

Cela dit, ça peut être pratique ! (Google Images)

J’avais déjà envie de parler des extensions de cheveux qui poussent (ah ah) un peu partout sur le net mais c’est l’article d’Astrid qui m’a fait enfin prendre mon clavier pour parler de ce nouveau phénomène.

On rêve toutes ou presque d’avoir les cheveux longs, mais à quel prix ? Je ne vous parle pas des 600 € et plus qu’il vous faudra débourser pour avoir plus de cheveux sur le crâne. Non, je parle des quelques 100 € qu’on va donner à la jeune femme russe qui doit couper ses cheveux ou revendre ceux de ses enfants pour que l’une de nous puisse les porter en extensions.

Je trouve ce commerce honteux, désolée. Lorsque je lis des commentaires tels que « le résultat est magnifique », « c’est trop beau » etc, sous les posts vantant les mérites des extensions, suis-le seule à trouver ça choquant de savoir qu’à des centaines de kilomètres, une femme a du couper ses cheveux pour payer son loyer ?

Vous imaginez dans quel désarroi on doit être pour vendre ses cheveux ? Ce reportage est d’ailleurs éloquent. J’ai du mal à imaginer le sacrifice.

Oui, à notre époque ce genre de transactions existe encore et pas si loin de chez nous. Je suis loin d’être mère Teresa et c’est sans doute à cause de mes origines que je suis plus touchée par ce phénomène mais je pense que c’est à prendre en compte avant de se rendre dans un salon pour avoir de jolies boucles… De plus, je trouve que porter des cheveux qui ont appartenu à une autre femme à un petit côté morbide.

Ok, les « innovations » cosmétiques c’est sympa mais parfois il fait savoir ce qui ce cache derrière avant de céder à la tentation.

 

La ratée du chignon !

Ca donne envie !

Je me suis laissée pousser les cheveux pour, entre autres, pouvoir réaliser de superbes chignons, tester la tresse africaine, porter de jolis headband… Force est de constater que je ne fais rien de tout ça et que mon chignon boule ressemble à un vieux champignon défraichi. Bref, c’est toujours plus beau sur les autres que sur moi !

Forcément….

Et puis j’ai beau visionner plein de tutos coiffure sur youtube impossible de reproduire ce que je vois (faut avouer que j’ai vraiment du mal avec l’image inversée ainsi qu’avec ma gauche et ma droite… je m’emmêle toujours les pinceaux… et les cheveux !).

Mais je suis une fille persévérante (et qui a de nouvelles lubies toutes les semaines) j’ai donc surfé pour trouver les meilleures sites / blogs pour m’aider dans ma nouvelle quête capillaire !

Les mercredis de Daphné : j’admire la dextérité avec laquelle cette jolie jeune femme s’empare de ses barrettes pour créer de superbes coiffures. Un nouveau tuto tous les mercredis et plein de conseils pour prendre soin de ses cheveux.

Le blog de Fred même si il triche vu qu’il ne réalise pas ses coiffures sur sa propre tête (et que c’est un pro ce qui peut indubitablement servir !). Grâce à lui je me sers enfin de mon diffuseur pour garder des boucles rebondies plus longtemps.

Hair Romance,  le blog de Christina qui voue un véritable culte aux cheveux  :  jamais 2 coiffures identiques !

Pour finir,  une vidéo trouvée sur le site Hair romance qui me laisse sans voix devant ce maitre de l’épingle à cheveux !

Cette vidéo me rappelle une anecdote racontée par mon coiffeur : une cliente lui avait demandé un chignon qui ne tiendrait qu’avec une seule barrette pour pouvoir le défaire d’un seul geste devant son amoureux le soir venu…. Hot !

Visitez le blog de cet artiste capillaire, vous y trouverez des tutos explicites (mais en anglais !!)

Si vous connaissez d’autres sites intéressants à ce propos, je prends !

Trouver sa couleur

Le cuivré y’a que ça de vrai !

Qui dit nouveau boulot, dit nouvelle coiffure (oui, tous les prétextes sont bons) !  Mais cruel dilemme lorsqu’on ne souhaite pas sacrifier sa crinière… Heureusement le changement passe aussi par la couleur ! Et une nouvelle couleur donne autant de peps qu’une nouvelle coupe !

Me voilà donc assise durant 3 heures chez le coiffeur pour une couleur suivie de quelques mèches afin d’obtenir ce résultat cuivré/vénitien que je convoite depuis des semaines !

Avant – Après !

J’ai beau m’être déjà laissée tenter par le blond ou le châtain plus foncé, je reviens toujours au cuivré. Je trouve ça idéal pour rehausser les peaux claires et faire ressortir les yeux verts. Je crois bien que j’ai trouvé ma couleur (jusqu’au prochain changement)!

Une histoire de cheveux…

J'ai l'air d'en avoir tellement plus comme ça !

J’aime mes cheveux. Faut dire, je ne suis pas vraiment  gâtée niveau fesses ni cuisses ni chute de reins. Alors je me suis rabattue sur mes cheveux et mes seins (mais ça c’est une autre histoire !).

Mais nous n’avons pas toujours été copains mes tifs et moi. Je suis née seule blonde à moitié chauve dans une fratrie de bruns à la masse capillaire bien fournie.  Ça m’a valu plusieurs surnoms de la part de mes bien-aimés frères et sœurs pour en être traumatisée à vie (vous le payerez saligauds).

Heureusement ma mère a décidé de me les couper courts afin qu’ils repoussent plus épais (et plus nombreux). Je ne sais pas si ce « truc » est vrai mais sur moi ça a bien fonctionné ! Merci maman ; j’avais enfin des cheveux sur le haut du crâne !

Merci maman !!!!

Mais c’était sans compter sur cet empaffé de coiffeur qui quelques années plus tard, m’a fait une coupe façon footballeur des années 80 au lieu du carré demandé. Un carré quoi ! C’était simple non ?! A peine 8 ans et des  années pour m’en remettre !

Vous comprendrez que depuis, je ne confie ma tête qu’à des coiffeurs de confiance. Jamais de chaîne (enfin si, une seule fois : ils m’ont égalisé les cheveux à la tondeuse…), pas d’école de coiffure, pas de coiffeur tendance-expérimental !

Ma tignasse n’est cependant pas parfaite, pas de volume extraordinaire, pas super épaisse mais je peux la boucler, lisser, friser, entortiller, crêper, gonfler, aplatir, attacher, brusher, elle se prête à toutes mes nouvelles lubies capillaires sans broncher !

Et côté couleur, bien que ma base châtain soit un peu bâtarde, je me console facilement car rien de plus simple que les blondir l’été ou les cuivrer l’hiver ! Impec mes cheveux je vous dis !

Une petite colo et ça repart

  Je n’ai pas de routine capillaire particulière comme on peut en lire sur les blogs beauté. Je leur offre simplement une petite cure de vitamine chaque automne et succombe parfois aux appels marketing (sont forts chez L’Oréal, j’ai vu le packaging et le lendemain je me procurais leur nouveau shampooing !)

L'Oréal Elsève Arginine Restist x3

Alors voilà ce post n’est certes pas très intéressant mais c’est mon petit hommage à mes  cheveux, parce qu’ils le valent bien!

Et vous, une partie de votre corps plus chouchoutée que les autres ?!

Obession capillaire

Encore loin les cheveux d'héroïne !

J’ai décidé de me laisser repousser les cheveux pour une seule raison : les avoir longs (bien sûr) et bouclés… Genre héroïne de séries américaines… Quoi comment ça elles ne sont pas comme ça dans la vraie vie ?! Bah fallait pas me les montrer !

Alors pour arriver à ce résultat il me fallait trouver LE fer à friser qui me ferait des boucles suffisamment larges pour ne pas ressembler à Nelly Olsen (remarquez, c’est aussi une héroïne de série…). N’ayant pas été super convaincue par l’utilisation du lisseur en mode boucleur j’ai jeté mon dévolu sur un fer à friser de gros diamètre : 32mm.

Non, ceci n'est pas un nouveau sex-toy !

J’avoue que j’ai été agréablement surprise par son prix (20 €) et par la facilité d’utilisation. On attrape une mèche, on la coince sous le clip et on entortille la mèche. Quelques secondes suffisent pour obtenir une jolie mèche bouclée. Le manche est aussi plus large et facile à prendre en main (je rêve où j’ai vraiment écrit un truc pareil ?!!!).

De grosses boucles en quelques minutes

Mes cheveux ne sont pas encore assez longs pour ne boucler que les pointes mais le résultat est tout de même plutôt joli. Il suffit de retravailler un peu les boucles pour les assouplir afin de ne pas se transformer en Sue Ellen (encore une héroïne, décidemment…).

Wavy Wavy

Boucleur Philips Simplysalon Curl HP8600/00 acheté sur La Redoute (19.99 €)