L’huile anti-cellulite tonifiante du Petit Marseillais

Huile anti-cellulite tonifiante, Le Petit Marseillais

Il y a une semaine, Je me suis mise en quête du tout nouveau produit de la gamme Le Petit Marseillais, alléchée par la pub ses promesses d’efficacité.

J’aime beaucoup les produits Le Petit Marseillais, pas chers, efficaces, qui sentent divinement bons (mmmmhhh l’odeur des bonbons carensac du baume au karité… une merveille !)

Je me devais donc de tester cette petite nouveauté. Pour (tenter de) combattre la cellulite, j’utilise plutôt des crèmes en particulier la Percutaféine, très concentrée en caféine pour plus d’efficacité et vraiment pas chère si on trouve la bonne pharmacie !

Mets de l'huile... qui coule partout !

Me voilà donc à tester cette huile aux bienfaits tonifiants de ses huiles essentielles de citron et d’anis étoilé (ce n’est pas moi qui le dit).

Déjà, l’odeur. C’est citronné, très frais. Ça doit être très agréable à utiliser l’été. L’odeur reste un peu sur la peau mais rien de trop fort.

Puis, l’utilisation… Là, ça se corse. Bizarrement, j’ai plus de mal à me masser avec l’huile qu’avec une crème. C’est sans doute dû au fait qu’elle pénètre assez vite. Du coup j’en mets pas mal pour pouvoir masser tranquillement (et oui, c’est le massage qui fait tout parait-il !).

Il reste tout de même un film gras sur la peau. Je vous déconseille d’enfiler direct un jean moulant après ça, ce n’est pas très agréable.

De plus, le flacon glisse. Bah oui, vous avez les mains toutes huileuses pas simple d’utiliser le flacon après. Essayez d’attraper une savonnette glissante vous !

Une fois l’application terminée, dur de se rincer les mains…

Du coup, si vous n’avez que 5min devant vous le matin, oubliez l’huile et préférez-la pour la pause détente du soir.

N’ayant jamais utilisé d’huile anti-cellulite, j’ai voulu comparer celle-ci avec une autre. Ca tombait bien, il me restait des échantillons de l’huile minceur de Weleda.

Niveau utilisation, j’ai trouvé que c’était pareil : toujours plus de mal à me masser les cuissots avec de l’huile… Etrange !

Et côté résultats me direz-vous ? Etant donné que ça ne fait qu’une petite semaine que je l’utilise, je ne vois pas de grande différence.

J’éditerais le post si je vois de (vrais) résultats !

Huile anti-cellulite Le Petit Marseillais, 11€ environ. Profitez des promotions chez Monoprix pour avoir le deuxième produit à moitié prix !

 

Démocratisons la cellulite

Keely Shaye Smith : J'ai de la cellulite mais je me tape Pierce Brosnan, et vous?!!!

Lors d’une virée au Super U du coin, je suis tombée sur une dame d’un certain âge, moulée dans un short en cuir qui ne nous cachait rien de sa cellulite. La tenue a tout de suite frappé ma mère « A son âge on ne met plus ce genre de chose » certes, mais moi ce qui m’a frappée c’est sa cellulite exposée aux regards.

M’est alors venue cette idée saugrenue : pourquoi devrions-nous cacher notre cellulite ? Parce que c’est moche ? Parce qu’elle est assimilée aux grosses ? Parce que les gens risquent d’en être choqués, de se moquer ?

Premièrement, qui a décrété que la cellulite c’était moche ? Pourquoi les boutons, cicatrices, strabisme, dents en avant ne seraient pas aussi moches à voir ? Si on devait décréter que le moindre « défaut » est moche, on ne sortirait plus de chez nous !

Deuxièmement, la cellulite ne touche pas que les rondes c’est bien connu, elle s’attaque même aux très minces. Allez donc jeter un œil aux magazines people de l’été qui se feront une joie de vous montrer que les stars à la plage ont, elles aussi, de la peau d’orange.

Troisièmement, si la cellulite choque alors que dire des gens piercés, tatoués, aux cheveux colorés, au look improbable, etc ? Ils sortent comme tout le monde sans qu’on leur jette des pierres. Et puis n’oublions pas que la cellulite n’est pas quelque chose de volontaire.

Alors pourquoi avoir tellement honte de cette cellulite ? C’est de notre faute ! Si nous n’avions pas fait tant d’esbroufe autour d’elle, si nous n’avions pas pris à la lettre tous les magazines féminins, si nous ne bavions pas devant des photos retouchées, elle serait sans doute bien mieux acceptée de nos jours et nous n’aurions pas à nous cacher par tous les moyens. Et un complexe en moins, un !

Alors pourquoi ne pas démocratiser la cellulite ?! Bah oui, ça en décomplexerait plus d’une, moi la première qui cache ses cuisses depuis des années. La cellulite serait dans la « norme » et plus cachée sous nos pantalons.

Bon alors qui se dévoue pour faire péter la mini-jupe et exposer fièrement sa cellulite ?!!!