Changer de carrière, mission impossible ?

 

De nos jours, trouver un boulot relève déjà du parcours du combattant mais changer d’orientation dans une carrière, c’est pire que Koh Lanta !

Dans un monde idéal, il faudrait sans doute déjà savoir, dès le primaire, quel métier va nous passionner pour la vie. A 17, 18 ans s’inscrire en Fac serait un jeu d’enfant, notre premier boulot une réussite et jamais on ne se remettrait en question.

Jamais, au cours d’une énième réunion, on en viendrait à se demander ce qu’on fout là, jamais on aurait envie de savoir quelle serait notre vie si on avait suivi une autre voie. Notre parcours serait écrit, tout serait tellement simple.

Dans la réalité, ça peut (heureusement) se passer autrement.

Oui, on a le droit de se poser des questions, de revenir sur son parcours, de faire le point, d’étudier d’autres possibilités.

Mais alors pourquoi est-ce si difficile?

Pour la plupart, on ne demande pas à devenir actrice, ni star (ça consiste en quoi ça déjà?!) mais simplement à trouver un travail plus en adéquation avec soi-même, ses envies, ses capacités.

Dans d’autres pays, changer de métier n’est pas mal perçu, bien au contraire. La France peine encore à ce niveau là, dommage…

On devrait donc pouvoir changer, se voir offrir de nouvelles opportunités sans être jugé uniquement sur nos études ou notre passé.

Alors, messieurs les recruteurs, laissez donc une chance à tous ceux qui souhaitent se dépasser.