Obession capillaire

Encore loin les cheveux d'héroïne !

J’ai décidé de me laisser repousser les cheveux pour une seule raison : les avoir longs (bien sûr) et bouclés… Genre héroïne de séries américaines… Quoi comment ça elles ne sont pas comme ça dans la vraie vie ?! Bah fallait pas me les montrer !

Alors pour arriver à ce résultat il me fallait trouver LE fer à friser qui me ferait des boucles suffisamment larges pour ne pas ressembler à Nelly Olsen (remarquez, c’est aussi une héroïne de série…). N’ayant pas été super convaincue par l’utilisation du lisseur en mode boucleur j’ai jeté mon dévolu sur un fer à friser de gros diamètre : 32mm.

Non, ceci n'est pas un nouveau sex-toy !

J’avoue que j’ai été agréablement surprise par son prix (20 €) et par la facilité d’utilisation. On attrape une mèche, on la coince sous le clip et on entortille la mèche. Quelques secondes suffisent pour obtenir une jolie mèche bouclée. Le manche est aussi plus large et facile à prendre en main (je rêve où j’ai vraiment écrit un truc pareil ?!!!).

De grosses boucles en quelques minutes

Mes cheveux ne sont pas encore assez longs pour ne boucler que les pointes mais le résultat est tout de même plutôt joli. Il suffit de retravailler un peu les boucles pour les assouplir afin de ne pas se transformer en Sue Ellen (encore une héroïne, décidemment…).

Wavy Wavy

Boucleur Philips Simplysalon Curl HP8600/00 acheté sur La Redoute (19.99 €)

Le test des boucles au fer à lisser

En ce moment je vois fleurir sur les blogs beauté des tutos pour nous expliquer comment obtenir des boucles avec un fer à lisser.

Et moi j’aime bien tester ce qui paraît tout simple pour les autres mais qui s’avère souvent galère pour moi !

Donc après le test des chignons, voici le test des boucles.

Me voilà armée de mon fer à lisser, d’un peigne et d’un soin démêlant pour les boucles.

Le matériel

– Premier constat : plutôt que des boucles j’ai surtout obtenu des ondulations. Ce qui n’est pas plus mal si on n’a pas envie de ressembler à Laeticia Hallyday dans sa prime jeunesse.

– Second constat : j’ai du monter la température du fer afin que les boucles se tiennent mieux. Et voir de la fumée s’échapper de sa tignasse n’est jamais très rassurant…

– Troisième constat : j’ai eu du mal à boucler les cheveux jusqu’aux pointes. J’ai du m’y reprendre à plusieurs reprises.

Je vous conseille de bien serrer les plaques du fer à lisser et de préparer vos cheveux avec un soin texturisant pour cheveux bouclés. Il les protègera et façonnera les ondulations.

Verdict : je préfère quand même utiliser un fer à boucler car les boucles se tiennent mieux. Pour éviter les anglaises il suffit d’en choisir un avec un diamètre plus gros et de prendre des mèches assez épaisses.

Voici le résultat en photo dont vous excuserez la piètre qualité mais se prendre la tête toute seule n’est pas une partie de plaisir (dans tous les sens du terme d’ailleurs).

L'arrière de la tête, plus difficile à boucler !

 

 

oui, il reste quelques mèches lisses !

Je ne vous mets pas de lien particulier vers une vidéo car vous en trouverez un tas sur le net détaillant différentes techniques. A vous de trouver celle qui vous convient le mieux.

Sur ce, bonnes boucles !