Rencontre avec William Carnimolla !

Selfie avec WIlliam !
Selfie avec WIlliam !

Je ne participe quasi jamais aux concours sur internet. Vu ma chance, je ne tente même pas ! Mais lorsque j’ai vu, que suite à des désistements, il restait 3 places à gagner pour rencontrer William Carnimolla, j’ai tenté le coup… Et j’ai gagné 2 invitations pour la présentation de sa collection capsule pour Taillissime.

Vous vous doutez bien que j’étais surexcitée à l’occasion de cette rencontre et que je me suis demandé direct comment j’allais m’habiller afin que William n’ai pas envie de me relooker sur le champ !

Passé ce moment d’excitation, j’ai demandé à mon amie K de m’accompagner. Hurlements de joie par texto, j’avais fait une heureuse !

Direction donc Paris, à côté des Galeries Lafayette, pour cette présentation presse.

Nous sommes arrivées au milieu de blogueuses mode ! Car c’était la cerise sur le gâteau : rencontrer des blogueuses que je suis depuis 4 ans ! On a tous nos blogs chouchou et j’ai vraiment été super contente de rencontrer Letizia, Audrey et Camille !

En mode blogueuse !
En mode blogueuse !

J’ai aussi rencontré Stéphanie, la star de la mode ronde !

Merci Stéphanie !
Merci Stéphanie !

Pour revenir à la collection, elle est résolument rock comme William l’avait imaginée. Les pièces sont plutôt sobres dans l’ensemble et c’est ce qui m’a plu. Je ne suis pas très excentrique et je me suis vue porter toute la collection. On aura donc compris que William aime les rondes et aime surtout les sublimer. Il est très lucide sur la mode et sur les créateurs. Plus la mode ronde marchera, plus ils seront enclins à créer pour les rondes. Les créateurs font ce qui se vend !

Mon look préféré !
Mon look préféré !

J’en ai profité pour demander à William pourquoi il s’intéressait (pour notre grand plaisir !) à la mode ronde. Il aurait pu, en effet, être styliste pour les tailles normales.

Il nous alors avoué avoir toujours vu sa mère au régime et que ce n’était pas la joie ! Il préfère aussi habiller les rondes pour le challenge ! « Les crevettes » sont plus faciles à habiller car tout leur va.

Au placard les complexes, William s’accepte et aimerait qu’il en soit ainsi pour tous !

Une jolie mannequin a défilé avec les différents looks. Elle était sublime (bien que j’aurais aimé voir une « vraie » ronde !!)

Vaut mieux être grande !
Vaut mieux être grande !

Nous avons pu essayer les vêtements et j’ai été surprise par les matières qui sont vraiment recherchées et de qualité.

Les vêtements sont abordables et avec les nombreuses réductions fournies par La Redoute, on peut craquer facilement.

William s’est prêté au jeu des photos et je l’en remercie car c’était vraiment un moment sympa !

Nous avons aussi pu profiter d’un atelier rouge à lèvres et sommes reparties avec notre petit bâton de rouge !

Atelier lipstick
Atelier lipstick

J’ai donc passé un moment super qui m’a vraiment changé les idées et en bonus j’ai été séduite par la collection. J’ai hâte de pouvoir me faire plaisir avec un peu de shopping dans la collection automne-hiver !

Photo Tailllissime
Photo Tailllissime

 

 

 

 

Chat addict

J’avais commencé à écrire ce post pour revendiquer mon statut de mémère à chats lorsque je suis tombée sur le dossier à la une de Hellocoton. Je me suis soudain sentie rassurée : j’ai la panoplie de toute bonne blogueuse grâce à mes 2 chats.

Toujours la première à repérer un chat dans la rue (et à vouloir le caresser), je les aime d’amûr !

–         Ils sont autonettoyants

–          Ils sont doux (sauf peut-être les chats sans poils, mais est-ce vraiment des chats ?!)

–          Je pratique la ronronthérapie au chaud sous ma couette

–         J’aime leur petit air dédaigneux lorsque j’essaye de leur expliquer l’utilité de leur litière…

–          Ils sont toujours très élégants…

–          Je préfère nettoyer une litière dans l’intimité de ma cuisine plutôt que de ramasser à pleine main (protégée la main) une merde en plein milieu du trottoir

–          Pas besoin de sortir après le film dans le froid ou sous la pluie

–          Cela dit, ils ne sont pas toujours coopératifs pour les photos …

Bref, j’ai fait mon coming out de mémère à chats !