Vos échantillons, vous en faites quoi ?!

Il est temps de faire du tri !

Des échantillons nous en collectionnons partout, tout le temps. Que ce soit aux caisses des magasins, dans les magazines, lors des commandes internet…. Mais qu’en faisons-nous réellement ? Je me suis posée la question lorsque j’ai ouvert le dernier numéro de Biba qui propose de tester plusieurs produits pour illustrer son dossier make-up.

Beaucoup d’entre nous les laissons souvent de côté. Pas adapté à notre peau, parfum qui ne nous dit rien, anti-rides jugé prématuré pour notre âge, couleur improbable, etc. Et puis il faut bien avouer que certains sont loin d’être pratiques à utiliser. Comme ces foutus échantillons de shampoing impossibles à déchirer sous la douche…

A découper avant de passer sous la douche !!!

J’avoue que lorsque je dois choisir plusieurs échantillons pour terminer ma commande chez CCB par exemple, je clique un peu au hasard (en évitant soigneusement l’embellisseur abricot, dont je n’ai toujours pas compris l’utilité au bout de 15 ans !). Les sites ont ainsi l’impression de nous faire un super cadeau mais on préfèrerait bien souvent un code de réduction, non ?!

Alors que faire de ces échantillons ? Déjà, les trier ! J’en ai certains qui datent de plusieurs années, soigneusement stockés dans une petite mallette. Je suppose que je risquerais une grave poussée de boutons si jamais je les utilisais !

Puis, pourquoi ne pas en utiliser certains ? Après tout, c’est fait pour ça et il est possible de faire de jolies découvertes grâce aux échantillons. J’avoue préférer les échantillons de maquillage aux échantillons de soins. Je regarde beaucoup de blogs beauté, de site internet vantant les nouveautés mais impossible de réellement savoir ce que telle couleur de rouge à lèvres donnera sur moi. Dans les magazines, les mannequins, quelques soient leur couleur d’iris, portent toujours parfaitement les couleurs d’ombres à paupières même « immettables ». J’avoue que ça donne envie de les imiter mais pas question d’aller acheter un  vert pétard sans être certaine d’oser la porter.

Biba, mai 2012

Ainsi, j’ai pu tester la BB crème de L’Oréal. Parfaite au premier abord, je me suis vite aperçue de sa couleur orangée à la lumière du jour… Voilà comment économiser 15 € !  Par contre j’ai pu découvrir le fond de teint Clinique Superbalanced. La couleur donnée étant légèrement trop foncée pour moi, je m’étais rendue chez Sephora pour qu’une gentille conseillère me fournisse un petit pot rempli dudit fond de teint de la bonne couleur. Sympa pour essayer sur plusieurs jours mais rare de tomber sur une si sympathique Sephorette !

Enfin, si certains de mes échantillons ne me donnent aucune envie de les tester, je les donne. Je n’aime pas les échantillons de parfum. Hors de question pour moi de soulever les échantillons qui se trouvent dans les magazines sous peine de les « contaminer » avec une odeur douteuse… Et puis ces pages cartonnées ça m’énerve pour lire tranquillement !!! Mais je sais que certaines de mes amies adorent tester les nouveautés parfumées. Alors je mets de côté les petits tubes pour elles (oui, je suis une super copine !!!).

Et vous, que faites-vous de vos échantillons ? Gardés, jetés, utilisés, que deviennent-ils ?!