Avant j’étais tout le temps au régime, mais ça, c’était avant… Zermati !

Non !

Plus jeune j’étais mince. Oui j’avais des hanches, des cuisses mais j’étais mince, et finalement je ne me sentais pas trop mal dans mon corps. A la sortie de l’adolescence je faisais un petit 38 et ne me préoccupais pas trop de mon poids. Mes parents ne m’ont jamais incité à faire un régime, ne m’ont jamais dit que j’étais rondouillette, enfant,  ou que je devais changer (et je les en remercie vivement).

C’est toute seule que je suis tombée dans mon premier régime. Hyperprotéiné avec sachets… J’allais avoir 20 ans et pendant plus de 2 mois, je n’ai mangé que des milkshakes dégeu.

Ah, oui j’ai maigris. Même trop ! J’avais perdu le peu de sein que j’avais à l’époque et ce n’était vraiment pas joli. Je n’ai pas été suivie pour la stabilisation. J’avais juste une liste d’aliments à bannir. J’ai donc regrossi mais raisonnablement. J’étais toujours mince avec des formes, j’avais le corps qui me convenait voilà tout.  Mais j’étais tombée dans le cercle vicieux du contrôle de mon corps. Je savais que je pouvais le faire obéir, être toujours plus mince, me priver de certains aliments, être euphorique en rentrant dans du 36 ; j’avais mis le doigt dans l’engrenage.

Un régime en entrainant un autre, j’ai alors essayé tout un tas de trucs, hypocalorique avec un petit bouquin récapitulant toutes les calories qui me suivait partout, le régime d’un ex qui consistait à manger pratiquement la même chose tous les jours, le régime IG, etc… Avec cet inévitable effet yoyo entre ces diverses méthodes amaigrissantes…

Mais un jour,  à force de frustration, d’interdits, de quantité limitée, j’ai complètement rejeté cette notion de régime. Après une rupture et un chômage difficile il m’est devenu impossible de me priver, de peser mes aliments, de me retenir devant un gâteau, bref j’ai connu alors une complète euphorie alimentaire. Je m’auto punissais de toutes ces privations que j’avais infligées à mon corps. Non, on ne peut vivre sous contrôle toute sa vie sans un jour péter un câble (surtout lorsqu’on vit des moments difficiles)!

Et puis j’ai découvert la méthode Zermati dont je vous ai déjà parlé (cf le menu des tribulations zermatiennes).  Pour rappel rapide, il s’agit d’écouter sa faim. De manger lorsque celle-ci se fait sentir et d’arrêter lorsqu’on ressent la satiété. Bien sûr c’est légèrement plus compliqué que ça surtout lorsqu’on ne sait plus du tout écouter son corps ni les signaux qu’il nous envoie. Mais c’est tellement libérateur et déculpabilisant !

Mensonges, régime Dukan et Balivernes, hâte de le lire….

 

Tout ce petit laïus pour vous parler de ce nouveau site no-régime lancé par les docteurs Zermati et Apfeldorfer. Ils nous alertent sur les risques des régimes amaigrissants qui nous font trop souvent tomber dans les Troubles du Comportement Alimentaire. Il existe d’autres moyens pour se réapproprier son corps, pour mincir et se sentir enfin bien dans sa peau !

Vous y trouverez également une pétition contre les régimes, bien trop souvent prescrits sans suivi, que je vous invite à signer si vous aussi, vous êtes une victime des régimes !

Il serait temps qu’on arrête de parler contrôle et qu’enfin nous apprenions à écouter notre corps, nos besoins. Il serait temps que les médecins aient d’autres solutions aux problèmes de poids que les régimes frustrants sans suivi et sans discussion avec leur patient. Il serait temps d’arrêter de vouloir rentrer dans un moule (taille 36 !) et de se comparer aux autres.

Chacun est différent, c’est ça qui est intéressant !

Line coaching ou comment retrouver ses sensations alimentaires

Mardi soir dernier j’ai eu la chance d’être conviée à la présentation du nouveau site de coaching alimentaire des spécialistes Gérard Apfeldorfer et Jean-Philippe Zermati : Line Coaching.

Je me suis alors sentie investie d’une mission journalistique et suis venue avec bloc note et crayon pour vous faire un compte-rendu détaillé de ma première conférence !

Petit come-back nécessaire pour vous parler de la méthode. J’ai découvert le docteur Zermati il y a environ un an grâce à mon médecin qui m’a révélée le secret pour retrouver mon poids de forme : manger en écoutant sa faim et respecter ses sensations alimentaires. Quoi ?! Plus de restrictions ? Plus de blanc de poulet sans sel ? Plus de fromage blanc acide ? Plus d’haricots verts sans matière grasse ? Le bonheur !

Mais bien sûr après 10 ans de régimes, de privations, de lectures effrénées sur les régimes miraculeux, ma tête est pétrie d’idées reçues. 3 repas par jour tu feras, aliments complets tu privilégieras, moins gras le soir tu mangeras, chocolat et viennoiseries tu banniras…

Difficile alors de retrouver ses sensations corporelles, de prendre plaisir à manger, de savoir déguster et aussi de savoir s’arrêter…

C’est pour aider les femmes pour qui tous les régimes ont échoué et qui souhaitent retrouver une sérénité alimentaire que le psychiatre Gérard Apfeldorfer et le médecin nutritionniste Jean-Philippe Zermati ont créé le GROS (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids) il y a plusieurs années afin de trouver des alternatives aux régimes restrictifs voués à coup sûr à l’échec.

Des ouvrages tels que le célèbre « Maigrir sans régime » écrit par le docteur Zermati ont également vus le jour en parallèle. Cependant, peu de praticiens conseillent encore cette méthode et il n’est pas toujours facile de trouver un médecin formé près de chez soi.

Ainsi, depuis le 3 juin, le site Line coaching propose la méthode du GROS sur internet. Derrière ce titre quelque peu marketing, Line Coaching est un espace d’échange et de conseils pour suivre les grandes étapes de la méthode inspirée des thérapies comportementales et cognitives qui permettent de corriger nos comportements et schémas de pensés inadaptés.

Ca vous dirait de :

–          Réapprendre à déguster et à manger en « pleine conscience ».

–          Manger pour le plaisir.

–          En finir avec la diabolisation de certains aliments, notions apportées par les régimes successifs.

–          Ne plus « manger vos émotions ».

Ici pas question de régime mais d’une nouvelle façon de manger !

La démo du site nous a permis de constater qu’il est très complet et intuitif. On y trouve des vidéos explicatives, un espace d’échange avec des coach formés au GROS, des conseils, des exercices pour mettre en pratique la méthode. La possibilité de dialoguer avec les médecins et le chat disponible permettent de se sentir soutenu et de poser toutes ses questions.

La présentation s’est poursuivie avec une dégustation en pleine conscience. C’est là que, pour moi, les choses se corsent ! Difficile de prendre son temps, de déguster, de reconnaître toutes les saveurs d’un aliment lorsqu’on avale son repas en 8min top chrono ! Mais découvrir en dégustant lentement une pâte de fruit fraise, citron vert et basilic de Pierre Hermé n’est finalement pas si difficile !

Pouvant profiter de 3 mois de « coaching » sur le site, j’ai décidé de vous faire suivre pas à pas mes progrès, mes difficultés et ma redécouverte des sensations alimentaires dans une nouvelle rubrique : Tribulations zermatiennes (Pardon, docteur !).

J’en profite pour remercier l’équipe qui m’a gentiment conviée à la présentation, les médecins Zermati et Apfeldorfer, très accessibles, ainsi que les bloggeuses rencontrées à l’occasion ! Il est bien agréable de mettre un visage sur les textes découverts au fil de mes tribulations !

Line coaching : www.linecoaching.com

Tarifs :  19 €/mois pour une inscription de 6 mois

29€/mois pour une inscription de 3 mois