Blookup, le livre de mon blog !

Blookup, le livre de mon blog !

blookup 1

Comment garder une trace de ses écrits sur son blog ? La solution vient de Blookup qui propose d’extraire tous les articles de votre blog pour les imprimer sous forme de livre.

Le concept et les avis sur ce service m’ont tout de suite attirée. Il fallait que j’aie une trace de mes Tribulations !

Ni une ni deux je suis allée sur le site pour créer mon premier livre. Car avec 500 articles à mon actif, impossible de tout mettre sur un seul livre sans avoir une facture monstrueuse !

Je me suis donc offert un premier tome de mes petites aventures pour les années 2010/2011. J’ai reçu le livre en 3 jours ! J’étais super fière de le recevoir et en le feuilletant je me suis dit que je vous parlais beaucoup plus à une époque, de tout, de rien. Ça m’a donné envie de me remettre à écrire sur des sujets moins « sérieux » que ces derniers temps. Car après tout, un blog est aussi fait pour se détendre que ce soit pour l’auteur comme pour les lecteurs !

Blookup 2

Le livre est soigné mais malheureusement les photos imprimées ne rendent pas toujours très bien. En 2010/2011, je ne prenais pas forcément des photos de bonne qualité et ça se ressent sur l’impression.

Mais peu importe. J’ai pu choisir ma couverture, la photo l’illustrant et le texte de la 4ème de couv. Pour un premier essai je suis plutôt contente.

Pour mon prochain tome, je m’appliquerai un peu plus sur la personnalisation et j’irai faire un tour dans mes articles pour corriger les petites erreurs et voir si les photos sont d’assez bonne qualité.

Le prix ? Format 15x21cm et 15×15 cm : 9€ les 24 premières pages + 0.16€ la page supplémentaire
Format 20×27 cm : 9€ les 24 premières pages + 0,35€ la page supplémentaire

Le brushegg pour contrer la corvée de lavage des pinceaux !

Le brushegg pour contrer la corvée de lavage des pinceaux !

Brushegg2

S’il y a bien un truc que je n’aime pas faire c’est laver mes pinceaux de maquillage. Et pourtant je dois le faire une fois par semaine pour éviter les boutons…

Pinceaux qui se rinçaient mal, pinceaux encore tout coloré après le rinçage, … bref, une vraie galère pour quelques pinceaux.

Une amie m’a conseillé d’utiliser le brushegg pour un nettoyage super efficace des pinceaux.

brushegg1

La révélation (après tout le monde comme à mon habitude) ! Comme son nom l’indique c’est une sorte de petit œuf avec une surface pleine de rainures et de picots contre lesquels il suffit de frotter son pinceau avec un peu de savon. Les grands pinceaux sur les rainures et les petits pinceaux sur les petits picots. En quelques frottements, les pinceaux sont tout propres et quand on voit la quantité de produit qui s’en dégage, on a du mal à croire qu’on se met tout ça sur le visage !

Brushegg3

Le brushegg est disposible sur le site de Wish au prix de 1€ ou dans les magasins type Gifi.

Pourquoi je n’aime pas les comédies romantiques

Pourquoi je n’aime pas les comédies romantiques

Et-beaucoup-plus-si-affinités

Lorsque j’étais plus jeune j’allais avec plaisir voir des comédies romantiques du type Love Actually et puis ça m’a vite gonflé. Surtout depuis que je me suis retrouvée en pleurs devant PS I love you…Pourquoi ?

Mais parce que je ne vais pas au ciné pour me démoraliser complètement et aussi parce que ça n’a rien à voir avec la réalité pardi ! Ca nous fait croire qu’il est possible de rencontrer un mec super génial (et canon qui plus est) qui fera 5 000 kilomètres pour nous voir après nous avoir rencontré une seule fois.

Vous allez me dire, c’est normal, c’est un film ! Et que voir une simple peinture de la réalité ce n’est pas super marrant. La vie amoureuse c’est loin d’être ça.

On tombe sur des salauds, on se fait larguer, Si j’avais regardé moins de comédies romantiques et autres séries du genre Ally Mc Beal, je serais sans doute moins fleur bleue.  Et bien autant me bouffer un bon film de science fiction complètement irréel ! Non mais !

Je dois avouer que c’est surtout parce que je n’ai jamais vécu une super histoire digne d’un film et que je suis une vieille aigrie !!!

Ne souhaitant pas rester sur mes positions, je suis allée voir Et (beaucoup) plus si affinités (ce post date un peu!). Ok, c’est aussi (beaucoup) parce que j’ai un petit faible pour Daniel Radcliffe ! J’y ai donc traîné un ami et j’étais plutôt contente de ce petit film qui ne met pas en scène des canons de beauté mais des gens plus proche de la normalité physiquement parlant.

Ca ne m’a pas guérie pour autant des comédies romantiques. Je trouve ça toujours complètement irréaliste et un poil niais.  Et souvent les filles passent un peu pour des folles…

Alors suis-je une vraie fille si je préfère un bon Bruce Willis qui pète la gueule à tout le monde à une comédie gentillette mettant en scène un scénario tout aussi bidon ?

Les bonnes astuces de la régimeuse

Les bonnes astuces de la régimeuse

Je suis un rééquilibrage alimentaire depuis plusieurs semaines, nous appellerons cela un régime pour faire plus court ! Et pour tenir sur la durée, il faut s’armer de patience et de bonnes astuces ! En voici quelques-unes qui m’aident régulièrement à suivre la bonne voie alimentaire.

– Prévoir ses repas à l’avance.
image

Depuis plusieurs semaines maintenant, je préparer mes menus à l’avance, pour chaque semaine. Ça demande un peu d’organisation et d’imagination (pour ne pas manger toujours la même chose) et de rigueur. Je me planifie des repas aux alentours de 1400 cal/ jour. Je veille à ce qu’il y ait des légumes à chaque repas ou presque. Je veille également la bonne répartition entre féculent / viande / légumes.

Je fais aussi attention à « caler » mes repas avec les jours de la semaine. Je sais que le vendredi j’aurais plus envie de me faire plaisir et de déjeuner à l’extérieur par ex. Idem pour le week-end où je m’accorde plus de calories.

J’essaye de varier et de cuisiner pour éviter la monotonie. Sur Pinterest je trouve des recettes faciles et rapides à faire qui ne « coûtent » pas trop de calories !

– Faire les « bonnes » courses
image

Grâce aux repas prévus à l’avance, je n’achète que ce qu’il me faut pour la semaine. Ca m’évite tout d’abord de gâcher et surtout de craquer sur des aliments hors repas.

J’achète pas mal de légumes surgelés car c’est assez pratique à cuisiner, surtout le soir lorsque j’ai un peu la flemme. La saison des fruits sympa arrive donc j’en profite également pour en acheter et les congeler.

Je bannis les rayons bonbons/gâteaux ! Je suis facilement attirée par tout ce qui est sucré alors je préfère éviter les tentations !

– Savoir se motiver
image

Ces 3 dernières semaines, je n’avais plus trop de motivation pour continuer. Le chemin est long et c’est parfois difficile de faire un régime sur la durée. Il faut sans cesse (re)trouver de la motivation. Je me suis fait une pile de fringues à réessayer quand j’aurais encore perdu 5/6 kilos. J’en ai accroché certaines bien en vue pour me rappeler que dans quelques temps je pourrais les enfiler sans problème.

Mon tumblr m’aide également. J’avoue que les avant/après donnent parfois envie !

Sinon, j’essaye de me souvenir pourquoi je fais ça : être mieux dans ma peau, me sentir plus à l’aise dans mes fringues, en société… Pas toujours évident de ne pas craquer mais je sais aussi qu’il est important de se faire plaisir de temps en temps.

– Bouger !
image

Depuis que j’ai repris le travail à temps plein, je ne vais plus à la salle de sport. Ca me manque mais le soir je suis trop crevée… J’attends septembre pour m’inscrire de nouveau à une salle près de mon boulot pour y aller à l’heure du déjeuner.

En attendant il faut que je bouge. J’ai donc remis mon bracelet connecté Fuel de Nike qui me permet de compter mes pas et de me fixer un objectif quotidien de « fuel ». Pas toujours évident d’y arriver dans une journée normale. Alors le soir j’essaye de m’activer : ménage, vaisselle, challenge sportif type abdo ou squats… Tout est bon pour augmenter mes performances !

– Savoir se faire plaisir !
image

Etre constamment dans la restriction n’aide pas à rester motivée. C’est souvent comme ça qu’on craque et que tous nos efforts sont perdus. Il faut donc veiller à se faire plaisir. Ca peut être un bon restaurant de temps en temps, un gâteau en guise de goûter ou de dessert, un verre de vin à l’apéro. L’idée est de ne pas se sentir frustrée.

Ca passe aussi par la présentation de mon assiette. J’essaye de me préparer des plats gourmands et jolis à l’œil. Ca aide toujours d’instagramer ses photos de smoothie bien-être ou de plats light !

– Avoir une bonne amie qui vous coache !
image

La mienne se reconnaitra. C’est elle qui est à l’origine de mes repas de la semaine. Elle me motive lorsque je n’y arrive plus, que j’ai envie de retomber dans mes mauvaises habitudes. C’est elle également qui me rappelle le chemin parcouru. C’est important car j’ai toujours tendance à me focaliser sur ce qu’il me reste à perdre plutôt que sur ce que j’ai déjà perdu !

 

89 mois

89 mois

livre_89_mois

Il y a quelques semaines j’annonçais à certains de mes amis mon intention de vouloir faire un bébé toute seule d’ici quelques années. Quelques jours après cette annonce, je tombe sur le nouveau livre de Caroline Michel, 89 mois. L’histoire de Jeanne, 33 ans (mon âge), qui souhaite absolument tomber enceinte avant ses 40 ans. Un hasard, je ne crois pas. C’est un joli livre que je conseille !

Voici la 4ème de couverture :

« J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors-jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. »

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

Même si les méthodes employées par Jeanne me semblent irresponsables, cette histoire m’a énormément touchée. Je me suis reconnue plusieurs fois dans cette jeune femme qui ne veut plus chercher l’amour mais qui en a pourtant à donner. A donner à un enfant.

On suit ses aventures, ses amis, ses espoirs, ses doutes. Le tout est vivant grâce à une écriture rythmée.

Ce livre m’a fait beaucoup réfléchir ces derniers jours à mon désir d’enfant et à ce que je serai prête à faire pour donner naissance. Je sais que je ne ferai pas d’enfant dans le dos d’un homme. Ce n’est pas juste ni pour l’un ni pour l’autre. Mais je ne condamne pas celles qui sont passées par là, comme Jeanne. Mon désir d’enfant est fort mais pour l’instant je préfère penser qu’un papa va pointer le bout de son nez et que je n’aurais pas à vivre une grossesse seule… Mais il me faut me faire à l’idée qu’il y a de fortes « chances » que je ne vive pas la maternité comme les autres.

 

 

Les bons gifs de la semaine

Les bons gifs de la semaine

Quand il est 12h30 au boulot

image

Quand on me dit d’être plus sociable

image

Quand j’essaye de faire du sport à la maison

image

Quand 2 amis me présentent leur nouvelles nanas

image

Quand j’ai légèrement abusé des boissons gazeuses
image

Quand je ne sais plus quoi faire pour qu’il ait envie de me voir
image

Quand je suis légèrement désagréable en soirée
image

Quand il ne m’envoie que des sextos
image

Mais que je réponds dès que j’ai une pause
image

Quand je fais un peu de rangement dans ma paperasse
image

Quand je consulte mon compte en ligne
image