Un été rattrapé par la mode automne

Catalogues de tentations

Chaque année c’est pareil, à peine le temps de prendre mon premier coup de soleil que je reçois les catalogues La Redoute et 3 Suisses automne-hiver.

Une fois les premières pages feuilletées, ça y est, je veux déjà être à la rentrée !

C’est qu’ils savent y faire avec leurs jolies photos, leur collaboration avec des créateurs, leurs articles à petits prix…

Comment voulez-vous que j’ai encore envie d’enfiler jupes et débardeurs alors que je serai si bien en bottes et collants ?

Vous me direz pourquoi ouvrir ces catalogues alors ? Non mais franchement, vous résisteriez, vous ?!

Pfff… Encore 2 mois à tenir !

C’est neuf ? Non, c’est teint !

Ah, depuis le temps que je la cherchais cette petite jupe plissée pour l’été… Jusqu’au jour où je suis tombée sur LA jupe aux bons plis, à la bonne longueur et surtout, à la bonne taille, chez New Look. Mais gros dilemme, la jupe n’existait qu’en beige ou bleu marine… N’étant pas une grande fan de bleu, je j’ai jeté mon dévolu sur la beige.

La jupe...avant

Mais plusieurs semaines plus tard, la jupe était toujours suspendue à son cintre… Oui, le beige, c’est transparent, oui, le beige c’est grossissant !

Mais je veux la porter cette jupe ! Elle serait si bien en noir…. Ni une ni deux, direction internet pour voir comment la teindre en toute sécurité.

Il semblerait que la marque de teinture Ideal soit leader sur le marché des teintures. Après avoir vérifié la qualité du tissu, soit du viscose, il semblait possible de le teindre sans problème.

Utilisation ultra simple : il suffit de placer les 2 barquettes de teinture et fixateur au fond du tambour après avoir découpé leurs coins.(ne faites pas comme moi, mettez des gants, vous éviterez d’avoir les doigt noircis…). On arrose de 500g de sel fin, on place le vêtement à teindre et on lance un programme de lavage à 40°. A la fin du programme, il suffit d’enlever les barquettes vides et de relancer à nouveau une machine à 40° avec un peu de lessive.

Instructions Ideal

Et voilà ma nouvelle jupe qu’il me tarde déjà de porter !

La jupe...après

 

Les teintures Ideal existe pour tous types de tissus dans une grande variété de couleur et coûte seulement quelques euros. La gamme se trouve facilement en grande surface et propose aussi des produits pour raviver le blanc, pour teindre des sous-vêtements jaunis, etc…

Plein de conseils sur le site : www.ideal.fr

Je ne suis pas sponsorisée par la marque promis mais il fallait vraiment que je vous parle de cette trouvaille !

Fait main !

 

Un bandeau tricoté main

Pendant mes cours de techno au collège je n’ai pas eu le loisir d’apprendre à coudre. Non, moi j’ai appris à réaliser une rallonge électrique (je me souviens encore des coups de jus à répétition….) ainsi qu’un heurtoir-pivert pour porte… C’est sans doute pour ça que je suis bien meilleure bricoleuse que couturière. Ma grand-mère m’avait bien appris le point mousse mais psychologiquement, j’ai du mal à cumuler deux chats, soirée télé, célibat et tricot…

Bref, lorsque je suis tombée sur un modèle de bandeau tricoté lors de mes tribulations webesques, j’ai aussitôt appelé ma môman. Car j’ai une maman en or ! Elle sait réparer un pull troué, ajuster une robe trop grande, coudre un ourlet, tricoter tout un tas de trucs pour nouveau-né, réaliser des bracelets et des sac en liberty, bref, elle a des doigts de fée.

Une commande de laine et quelques coups d’aiguille plus tard, j’ai reçu mon sublime bandeau par la Poste ! C’est un peu comme si je l’avais commandé sur un site sur mesure mais sans payer ! Merci maman !

Le bandeau et sa fermeture

Je l’ai donc essayé et verdict, j’adore ce bandeau ! Enfin un qui ne me serre pas le crâne et qui tient chaud !

Il se porte aussi bien sur cheveux longs qu’avec un gros chignon (en particulier pour les filles qui ont la chance d’avoir les cheveux longs et épais… le rêve quoi !)

La fermeture se fait par 2 boutons pression. Idéal pour ne pas abimer son chignon une fois fait et adaptable aux petites et grosses têtes !

Avec un chignon

 

Avec les cheveux longs

Pour celles qui souhaitent se lancer dans cet ouvrage, vous trouverez ici un tutoriel qui vous expliquera toutes les étapes. Je peux aussi poser des questions techniques à la réalisatrice de l’ouvrage !

Mode Printemps Eté 2011

 

En ces temps de grisaille permanente, j’ai eu envie de m’intéresser à la mode de nos prochains beaux jours (en espérant qu’ils arrivent bientôt).

Ah la mode… J’ai beau lire tous les magazines féminins, parcourir des blogs consacrés à la mode et consulter les sites de shopping, j’ai bien du mal à ressortir aisément les grandes tendances de cet été. On dirait que chacun y va de son interprétation et de son appellation : ethnique, indo chic, romantique, etc… Des termes qui ne me parlent pas vraiment lorsque je fais du shopping !

Je ne pensais pas que ce serait si compliqué de mettre tout le monde d’accord !

Voici ce que j’ai tout de même vu revenir à plusieurs reprises ainsi que quelques modèles pour chaque tendance !

Et puis, l’important est de vous montrer de jolies choses qui donnent envie d’été ! 

  • Tendance stabilo. Le fluo revient en force, de quoi nous changer du noir et du gris….

 

 

  • Tendance Seventies. La mode est un éternel recommencement…(Notez que chez Promod, ce sont les fifties qui sont en vedette, comment voulez-vous que je m’y retrouve…)

 

 

  • Tendance japonisante. J’adore…. 

 

 

  • Tendance fleurie. Un imprimé qui ne devrait pas être difficile à trouver en plein été. 

 

 

  • Tendance minimaliste. Le total look blanc. C’est pas le moment de manger des spaghetti…

 

     

 Pour conclure et je ne le répèterai jamais assez, l’important n’est pas tant de suivre la mode que de se sentir bien dans les vêtements qu’on porte !

Crédits Photos : Zara, Asos, La Redoute, 3 Suisses, Etam, Naf Naf, Pimkie, Mango

Le cas de la culotte ventre plat

La Bridget

 

J’ai longtemps hésité avant d’écrire ce post mais j’ai pris mon courage et ma plume à deux mains pour vous parler d’un sujet particulièrement anti-glamour (mon potentiel séduction va en prendre un coup) : la culotte gainante, renommée la Bridget par ma sœur en hommage à notre célèbre copine trentenaire et rondouillette (pratique pour en discuter sans éveiller l’attention!).

Je ne m’étais jamais intéressée à cet objet que je croyais réservé aux dames d’un certain âge (C’est fou tout ce que je peux attribuer aux mamies…).

Mais ces deux dernières années, j’ai pris du poids et mon ventre, partie jusqu’alors la plus plate de mon corps, s’est mis à s’arrondir…

Ajouter à cela mon intérêt grandissant pour tous les artifices féminins depuis la création de mon blog et vous obtiendrez un besoin d’enquêter sur la culotte ventre plat.

Alors j’en ai lu des commentaires vantant les mérites de ce sous-vêtement si peu sexy mais sans vraiment trop y croire. Les attrapes couillons je veux bien mais de là à porter une Bridget…

Jusqu’à ce que je tombe sur une émission de relooking… La jeune femme relookée était priée d’enfiler une de ces culottes afin de gommer son bidon…. Après les protestations d’usage de la dame, le miracle a bien eu lieu : ventre effacé, taille gagnée !

Etant facilement corruptible, je me suis alors mise en quête de mon nouveau Graal.

Cependant, hors de question de mettre une fortune pour un accessoire que je n’étais même pas sûre de réellement porter un jour. Direction C&A rayon lingerie, ou plutôt rayon lingerie « spéciale » à l’arrière…

J’ai jeté mon dévolu sur une culotte noire ventre plat avec empiècement façon dentelle, le tout pour 9€…

Pliant tant bien que mal cet énoooorme bout de tissu, je me suis rendue, digne, en caisse. Le tout étant de faire comme si de rien était devant la vendeuse…

De retour à la maison je me suis précipitée sur ma nouvelle amie.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas enfilé un truc aussi serré… J’ai enfin compris ce que les femmes ressentaient en enfilant leur corset… Ah! ça y est, la Bridget est en place et mon ventre comprimé fait moins le malin. Plus question de se laisser aller maintenant !

Enfilons mon jean… D’ordinaire quelque peu serré à la taille, là j’ai limite de la marge !

C’est magique !

Bluffant !

Bien que serrée, c’est finalement assez agréable à porter ! Le soir venu, « libérée » d mon carcan, le maintien de la journée me manque et j’ai comme envie de rentrer mon ventre naturellement.

Mon verdict de la culotte ventre plat : Très pratique et efficace pour gommer un petit ventre disgracieux sous une robe un peu moulante ou pour porter un pantalon étroit sans attendre de perdre 2/3 kilos. Je pense donc que je ne la porterais que pour quelques occasions, sûrement le blocage psychologique de la culotte ventre plat qui me hante!

Le meilleur moyen de gommer naturellement son ventre restant tout de même d’adopter une bonne posture au quotidien. Tenez vous droite, les épaules légèrement rejetées en arrière, rentrez le ventre et vous paraitrez quelques kilos de moins !

PS : si quelqu’un sait pourquoi Bridget porte sa culotte pardessus son collant, merci de m’expliquer!

Peut-on vraiment porter des talons tous les jours ?

Bizarrement il y a une paire bien plus usée que l'autre....

 

Et surtout n’oubliez pas vos talons qui amincissent la jambe et allongent votre silhouette.

Voici ce qu’on peut lire régulièrement dans les articles consacrés à la mode des rondouillettes !

C’est vrai que si vous essayez un jean avec des ballerines puis avec une paire d’escarpins, vous passerez du stade de petit tonneau à bouteille de bière ce qui, croyez moi, est tout de même plus flatteur.

Seulement voilà, les talons ce n’est pas si facile à porter. Je ne vous parle pas des talons de 2cm, non, non, je vous parle des talons de plus de 5cm et bien pointus tant qu’à faire !

Je voudrais bien porter des talons de 10 tous les jours mais honnêtement je suis plus attirée par ma vieille paire de converse au moment de sortir…

Les blogueuses mode (rondes ou pas d’ailleurs) posent devant leur objectif avec des chaussures qui les propulsent direct vers la stratosphère mais les portent-elles vraiment toute la journée ?! Si oui, comment font-elles ?! Il doit bien y avoir un truc !

Car de mon côté, j’ai déjà porté des talons (pas plus de 6cm sinon j’ai l’air d’une grande perche qui ne sait pas marcher) toute la journée et force est de constater que j’étais bien handicapée :

  • Impossible de courir après le bus sans me fouler la cheville (d’où plusieurs retards )
  • Impossible de prendre le métro sans se coincer dans les grilles ou dans les escalators (d’où plusieurs moqueries )
  • Impossible de faire quelques boutiques sans s’affaler sur le premier banc venu pour soulager ma voute plantaire en feu (d’où ma réputation de feignasse)
  • Impossible de ne pas ressentir une sorte de tassement au niveau des vertèbres en fin de journée (d’où mes soirées affalées sur le canapé, en vieux chausson)
  • Impossible de remettre les mêmes chaussures deux fois d’affilée (d’où ce nombre incalculable de paires de souliers)
  • Impossible de marcher correctement sur de la moquette ou un tapis (d’où mon surnom de Sue Ellen)

 

Du coup, j’ai opté pour la bonne paire de ballerines pour le trajet et hop, ni vu ni connu je chausse mes talons une fois arrivée à bon port. Bon, faut prévoir d’arriver un peu en avance sinon vous serez repérée par tout le monde et de prendre un grand sac (qui pèse alors 10kilos mais là c’est un autre problème…. ).

Je suis sûre que c’est une homme qui a inventé les talons pour se venger de sa femme (mais au moins elle avait le mollet bien galbé) !

Des marques et moi

 

Je suis allée faire un tour sur les blogs mode à l’occasion des soldes, histoire d’avoir quelques bons plans… Mais sur la plupart d’entre eux je n’ai trouvé que des fringues de marque, soldées, certes mais de marque donc encore chères, trop chères. Et moi j’ai du mal avec les fringues de marque ! Psychologiquement, je ne peux pas mettre le prix d’un loyer dans une veste. Impossible ! Faut dire que je n’en n’ai jamais eu les moyens et peut-être tiendrais-je un discours différent si j’étais pleine aux as. En attendant (d’être pleine aux as) il faut m’expliquer pourquoi payer un pantalon à 200€ alors que pour ce prix là j’en ai 6 chez H&M. Ah ! C’est pour sa coupe fashion introuvable! Mais il me semble pourtant que les grandes tendances sont suivies par toutes les enseignes de fringues et qu’on retrouve la fameuse coupe dudit pantalon à peu près partout à des prix raisonnables. On voit de plus en plus des « créateurs » bosser pour des enseignes grand public. Alors là faut voir les modèles qu’ils nous sortent. Là non plus ça ne me donne pas envie de me mettre aux créateurs :

Alexandre Vauthier pour 3 Suisses : je me tape suffisamment l'affiche dans le métro en ratant une marche

 

Et puis si j’achetais un sac à 300€ je me devrais de le porter tous les jours, histoire de le rentabiliser non ?

Mais moi j’aime bien changer de sac tous les 2 jours ! Et ça c’est possible avec ma collection de sacs pas chers ! N’étant pas très soigneuse avec mes affaires, j’ai également moins mal au cœur de faire une tâche sur un sac à 30€ que sur son copain qui en vaut le triple !

Alors pourquoi? Pourquoi se pâmer devant un sac marronnasse portant des initiales qui ne sont mêmes pas les nôtres, pourquoi rêver devant une paire de lunette avec là encore des initiales dorées ostentatoires ?!!! Ce n’est pas comme si c’était des objets uniques ou ayant une histoire alors pourquoi ?!

Serait-ce une question de tendance? Il y a un truc que j’ai du louper !

Je ne comprends pas !

Je suis un mouton et c’est bon !

Obsessionnelle, moi?!

 

Je l’ai ! Mon sac cartable, it de la rentrée 2010 dixit toutes les blogueuses mode ! Je vous l’accorde, nous ne somme plus tout à fait à la rentrée mais bon, on va pas chipoter pour quelques mois !

Il a beau ne pas être en cuir et ne pas coûter la peau des fesses, j’adore mon cadeau de Noël !

Et même si je traîne pas mal en pyjama ces jours-ci je me sens l’âme d’une fille à la pointe de la mode !

Que c’est bon de se sentir si futile parfois…

Le problème ? Je suis sûre de lire dans quelques jours que le sac cartable est out… Il suffit que j’ai enfin le mien pour que le modèle soit passé de mode.. Que voulez-vous, le mode est une garce, même pour les moutons !