Froid, moi ? Jamais !

En fait, si, tout le temps ! J’ai tout le temps froid ! Et ce n’est pas prêt de s’arranger avec la vague de froid qui approche !

Je suis donc la frileuse (chieuse diront certains) de service ! J’ai des pulls, écharpes, bouillotes, qui trainent partout. Je ne me sépare plus de ma couette quand je suis sur mon canapé (j’ai même hâte que mes invités se cassent pour enfiler ma combo grosse-chaussettes/snood/mitaines), sans parler des litres de thés, cafés et autres boissons chaudes que je me tape à longueur de journée. (Je passe d’ailleurs plus de temps à faire pipi qu’autre chose !)

Mais j’ai décidé de dire stop au froid ! Stop aux multi couches de vêtements pas chauds que j’accumule et qui me donnent l’allure d’un bibendum ! Stop aux frissonnements ! Stop au nez rouge !

Voici donc quelques astuces anti-froid !

Commençons par la base, les fringues !

Ne pouvant toujours pas m’offrir un p’ti cachemire de qualité et ne portant plus de cols roulés depuis que j’ai grossi (mmhh…), je me suis tournée vers les sous-pulls réputés anti-froid. Mamie avait raison de me couvrir de Damart étant gamine. Je détestais ces trucs dont l’électricité statique me faisait dresser les cheveux sur la tête. Les temps et les matières utilisées ont bien changé depuis.

Top Heattech

Direction Uniqlo pour leur gamme Heattech !

Ne lésinez pas sur les gants et les bonnets ! Rien de pire que d’avoir froid aux extrémités.

Jamais sans ma chapka !

Dans les transports en communs, je me découvre. Il fait plus chaud, donc j’enlève bonnet et gants et desserre l’écharpe. Ca m’évite d’avoir encore plus froid lorsque je sors du métro.

Qui dit froid, dit peau sèche et lèvre gercées. Voici quelques petits conseils et produits pouvant remédier au problème.

  • Hydrater ! Avec le frottement des vêtements la peau devient plus sèche et peut aller jusqu’à gratter. Il faut donc prévoir un bon hydratant corps.
  • Pas le temps (ou la flemme) d’appliquer une crème ? Je vous conseille le lait hydratant sous la douche de Nivea. J’étais un peu sceptique avant de l’utiliser mais j’avoue qu’en l’utilisant régulièrement (été comme hiver) je fais plus souvent l’impasse sur le crémage des cuissots. Ca ne suffira peut-être pas aux peaux atopiques mais ça donne un vrai coup de pouce pour les autres.
Baume Carmex
  • Les lèvres étant dépourvues du glandes sébacées, elles s’assèchent hyper rapidement. Je vous recommande d’avoir toujours à portée de main un baume assez riche du type Petit Marseillais, qui reste sur les lèvres assez longtemps pour ne pas avoir à en remettre toutes les 5 minutes. Le soir, avant de dormir, je me tartine les lèvres de Carmex, un baume gras mentholé que j’ai du mal à supporter en journée.
  • Les mains sont elles aussi sujettes au froid car moins couvertes. Investissez dans une bonne paire de gant (tactiles c’est plus pratiques désormais !) et dans une crème suffisamment nourrissante mais pas grasse (sinon collage assuré).

 

Avec l’hiver vient aussi le rhume qui nous transforme vite en Rudolphe au nez rouge.

Même si on ne peut pas toujours éviter les chauds froids et les microbes, quelques astuces pour se protéger au max.

  • Se laver les mains ! Ca parait idiot de rappeler cela mais pourtant beaucoup de personnes n’ont pas le réflexe de se laver les mains après un passage aux toilettes ou en rentrant chez soi.

Or, une bonne hygiène permet de se protéger contre les vilains microbes

  • Se nettoyer le nez à l’eau de mer matin et soir pour supprimer toutes les cochonneries accumulées dans la journée et la nuit.
  • Se préparer une infusion gingembre-citron-miel dès le réveil. C’est bon, ça donne la pêche et ca stimule !
  • Aérer votre intérieur chaque jour. Oui, il fait froid mais il est super important de renouveler l’air intérieur pour chasser les microbes.

Si vous avez vos propres astuces anti-froid, n’hésitez pas à nous en faire part !

 

J’ai (enfin) testé les extensions de cils

Comme toujours je teste après tout le monde mais comme je dis souvent mieux vaut tard que jamais !

J’avais déjà testé le rehaussement de cils et avait été bluffée par le côté faux-cils dès le réveil. Je n’avais pas vraiment dans l’intention de tester les extensions, procédé un peu trop artificiel à mon goût. Mais Isabelle, du salon Cils Lab m’a convaincue en me présentant la technique du cil à cil ultra naturelle.

Me voici donc partie pour une pose qui dure entre 1h30 et 2h (prévoyez la pause pipi avant…). Je ne suis pas très à l’aise lorsqu’on me tripote les yeux qui sont assez sensibles. Je n’aurais donc pas confié mon regard à quelqu’un en qui je n’avais pas confiance. J’ai mis une petite musique relaxante dans mes écouteurs et je me suis quasi endormie. Preuve de la grande confiance que j’ai en Isa !

J’avais hâte de voir le résultat car Isa m’avait assuré que je n’aurais pas d’effet « vinyle » ou cartonné avec les faux-cils en soie qu’elle utilise. Et effectivement, les cils sont super légers et donnent un effet ultra naturel.

Mes cils sont plus longs sans tomber dans l’exagération, ils sont noirs, mats, recourbés, bref… Plus besoin de mascara !

Au quotidien ça donne quoi ? C’est toujours superbe quand on sort de l’institut mais il faut voir le résultat à plus long terme. Ce que j’aime le plus, c’est me réveiller avec ce regard ! Je limite même le maquillage car les yeux font tout le boulot !

Cela reste une sensation assez étrange au début car il faut adapter sa routine make up et bannir le frottement des yeux mais on s’y fait assez vite !

On se familiarise aussi très vite avec les soins à apporter aux extensions même si cela peut paraitre un peu contraignant au départ.

Dans les premières 24h, il faut éviter le contact avec l’eau.

Il faut savoir entretenir ses extensions pour qu’elles tiennent plus longtemps.

Il faut éviter les produits à base d’huile, cette dernière va dissoudre la colle utilisée.

Il faut nettoyer ses extensions avec du démaquillant/shampoing qui n’irrite pas les yeux à l’aide d’un pinceau blush chaque soir. Ceci permettra d’éliminer la poussière sur les cils.

Il faut les brosser avec un goupillon sec matin et soir.

Il faut faire « remplir » vos extensions régulièrement pour entretenir l’effet pin-up du début.

Je vous déconseille vivement de vous adresser à un institut qui pose des extensions pour 30 ou 40 balles, à la chaine. Vous risqueriez de vous retrouver avec des extensions qui ne tiennent pas, qui sont trop rigides, à l’effet plastique.

La pose d’extensions tout comme le remplissage et la dépose doivent être faits par un(e) pro ! Cela demande de la patience, de la méticulosité, du temps !

Est-ce que je retenterai l’expérience ?

Sans doute mais j’ai tout de même hâte de retrouver mes « vrais » cils. J’ai l’impression que mes yeux sont plus secs depuis le port des extensions et surtout j’aime pouvoir être libre de mes mouvements sans avoir à réfléchir (vive le frottement des yeux au réveil !)

Si vous souhaitez un regard de biche, je ne peux que vous recommander de contacter Isabelle qui se fera un plaisir de vous recevoir sur Paris.

 

 

 

 

Mascara Paradise Extatic de L’Oréal

Mascara L’Oréal Paradise

Depuis que j’ai entendu parler du dernier né des mascaras L’Oréal, je n’ai eu de cesse de le chercher en magasin. J’ai arpenté les Leclerc, Carrefour et autre Intermarché, sans succès !

J’ai donc commandé le mascara Paradise sur le site de L’Oréal pour 13.90€ afin d’assouvir au plus vite cette envie cosmétique …

Les rares avis et vidéos que j’ai pu trouver sur le net me promettaient de découvrir un dupe du mascara Better than sex de Too Faced. N’ayant jamais essayé ce mascara qui coûte la bagatelle de 25€ environ, je ne peux comparer. Pourquoi l’avoir acheté alors me direz-vous ?! Que celui qui comprenne ma lubie des mascaras lève la main !

J’ai reçu le mascara le surlendemain (sans les échantillons promis par L’Oréal !) et sitôt reçu, sitôt testé.

Il fait bien son boulot en donnant volume et longueur aux cils. Sur les photos, j’ai mis 2 couches sans pour autant tartiner mes cils. Pas de paquet à l’horizon, ce qui est plutôt rare pour un nouveau mascara. Je suis plutôt satisfaite du résultat !

Je pense qu’après quelques jours d’usage, ce mascara sera encore plus facile à appliquer.

Alors mérite-t-il son doux nom de Paradise Extatic ? Je dirais que pour son prix, oui !

A quand la nouvelle pub L’Oréal mettant en scène une superbe fille aux faux cils clinquants pour promouvoir ce nouveau né ?!

Les bons plans make-up : un gant à démaquiller à petit prix (et efficace !)

gant-demaquillage

Mon amie Isa qui tient le salon Cils Lab à Paris me fait souvent découvrir de super produits (elle sait comment me remonter le moral !).

Il y a quelques mois elle m’a fait découvrir le gant à démaquiller de la marque Cout’cœur. C’est un petit gant en microfibre qui ne nécessite aucun produit démaquillant.

J’étais un peu sceptique au départ car j’aime vraiment me sentir bien démaquillée et avoir la peau sans résidus de maquillage. J’avais lu des avis sur la serviette démaquillante Sephora qui n’avait pas l’air extraordinaire.

Mais à la première utilisation j’ai pu constater son efficacité ! Ce truc est génial ! Ca enlève parfaitement le maquillage et toutes les impuretés. Preuve en est le coton de lotion plus blanc que blanc que je passe après le démaquillage.

gant-demaquillant-magique-en-microfibre-cout-coeur-1

Je n’utilise donc plus que ce petit gant très pratique pour me démaquiller. Un vrai plaisir sous la douche. Il suffit de le passer sous l’eau tiède et de le passer sur le visage. Pour les yeux je prends toujours un coton avec la gelée démaquillante apaisante de Mixa mais le gant est tout aussi efficace et n’arrache pas les cils.

Au bout de quelques mois d’utilisation je remarque que j’ai les pores moins dilatés et surtout que j’ai moins d’imperfections.

Je le nettoie chaque soir avec un peu de savon et une fois par semaine je le mets à la machine pour qu’il ressorte nickel.

Le seul hic c’est qu’on ne trouve pas ce gant miracle partout. J’ai de la chance car ma pharmacie est distributrice. Sinon on peut le trouver sur Amazon. Il coûte entre 6 et 9 €.

J’ai testé le rehaussement de cils

Après 2

Comme d’habitude, j’ai testé après tout le monde le rehaussement de cil, anciennement permanente des cils! Mais que c’est top !

Ce petit miracle permet d’allonger les cils et de les faire ressortir pour une durée de 6 à 8 semaines.

Le rehaussement couplé à une coloration des cils  permet vraiment d’oublier le mascara pendant un temps ! C’est super avant les vacances par exemple.

Dès le matin au réveil, le regard parait super frais, c’est même surprenant le premier jour d’avoir tous ces cils de biche.

 

Quelles sont les étapes ?

Tout d’abord, on sépare bien les cils du haut et ceux du bas pour éviter de mettre du produit partout.

On applique ensuite un pad siliconé sur la paupière supérieure où seront les cils avec un produit spécial. Vient ensuite l’application de 2 produits de permanente différent. Chacun est laissé poser 8 minutes.

Ensuite, après avoir enlevé les cotons et le pad siliconé, il suffit de frotter ses yeux avec de l’eau. Et là le miracle apparaît ! C’est vraiment impressionnant. Encore plus sur les yeux asiatiques dont les cils ont tendance à moins ressortir. C’est l’effet poupée assuré !

Pour la teinture, c’est juste une pose de quelques minutes supplémentaires.

Je vous recommande donc vivement de tester si vous en avez l’occasion !

Avant
Avant
Après
Après

Cilslab (site en cours de construction)

Rehaussement + teinture : 75 €

Le brushegg pour contrer la corvée de lavage des pinceaux !

Brushegg2

S’il y a bien un truc que je n’aime pas faire c’est laver mes pinceaux de maquillage. Et pourtant je dois le faire une fois par semaine pour éviter les boutons…

Pinceaux qui se rinçaient mal, pinceaux encore tout coloré après le rinçage, … bref, une vraie galère pour quelques pinceaux.

Une amie m’a conseillé d’utiliser le brushegg pour un nettoyage super efficace des pinceaux.

brushegg1

La révélation (après tout le monde comme à mon habitude) ! Comme son nom l’indique c’est une sorte de petit œuf avec une surface pleine de rainures et de picots contre lesquels il suffit de frotter son pinceau avec un peu de savon. Les grands pinceaux sur les rainures et les petits pinceaux sur les petits picots. En quelques frottements, les pinceaux sont tout propres et quand on voit la quantité de produit qui s’en dégage, on a du mal à croire qu’on se met tout ça sur le visage !

Brushegg3

Le brushegg est disposible sur le site de Wish au prix de 1€ ou dans les magasins type Gifi.

Vraiment ?

 image

On entend beaucoup parler en ce moment des photos non retouchées d’Adèle pour la couverture du magazine Rolling Stone et de Kate Winslet pour Vanity Fair et Lancôme.

image

Je suis bien sûre « heureuse » de ces initiatives. Mais je me demande si c’est vraiment une bonne chose de s’enflammer pour ces photos. Car c’est l’inverse qui devrait se produire. On devrait pointer du doigt les photos retouchées et non celles qui sont « au naturel ».

Il y a quelques années, Marie-Claire avait sorti un numéro spécial sans retouche dans lequel chaque photo non retouchée était notifiée. Evidemment je m’étais jetée sur le magazine mais après une simple réflexion je me suis dit WTF ?! On est désormais obligée de mentionner les photos qui ne sont pas retouchées car elles le sont toutes désormais. Oui ça partait d’un bon sentiment mais on ne devrait pas avoir à subir constamment des photos retouchées partout, pour tout.

On devrait pouvoir trouver des magazines dont les photos sont celles de femmes « au naturel ». Ne plus avoir à se dire, de toute façon elles sont retouchées.

J’aimerais pouvoir m’identifier aux jeunes femmes que je vois sans cesse dans les magazines que je lis, sur les affiches que je vois chaque jour à chaque coin de rue.

Car si à 33 ans je sais faire la part des choses entre un corps parfait car parfaitement retouché et un corps et ses défauts, ce n’est pas le cas de jeunes filles, parfois très jeunes, martelées par ces faux modèles à longueur de journée.

C’est vrai que c’est sympa Photoshop (même si c’est hyper difficile à utiliser !) : une belle lumière, un grain de peau plus lisse, et hop on se trouve tout de suite plus jolie. Mais si on apprenait déjà à se trouver jolie naturellement ?

A quand de vraies femmes, de vrais corps, pour nous représenter ?

Wavy

wavy

Revoilà l’été, le soleil, la plage, la mer, les cheveux au vent ! Et pour celles qui n’ont pas de vacances ? Comment obtenir une crinière ondulée comme au retour d’une ballade au bord de mer ?

Mais avec les bons produits pardi !

Je triche un peu car j’ai les cheveux qui ondulent naturellement si je les laisse sécher à l’air libre. Mais les ondulations ne tiennent pas assez et ne sont pas assez… rebondies !

wavy4

J’ai donc profité d’une promo pour me procurer le tout nouveau spray de la mer « Coiffé – décoiffé » de Dessange.

Ok, je l’ai pris un peu au pif et n’avais pas regardé les avis auparavant. Je l’ai donc testé en toute neutralité !

1er test sur cheveux secs. Whaou ! Effectivement l’effet décoiffé est bien là ! j’ai juste vaporisé le spray et froissé mes longueurs. J’ai été bluffée mais vite rattrapée par le côté extra sec de mes cheveux… Vraiment désagréable si vous aimez avoir le cheveu tout doux comme moi.

2ème test sur cheveux mouillés et essorés. Bombardement du spray directement sur les cheveux puis séchage au diffuseur, tête en bas, en froissant les cheveux aux doigts. Tout un programme !

Là encore, super effet wavy au programme ! Mais toujours gâché par l’effet « je viens de faire une ballade à PortBail (je vous conseille d’y aller c’est très joli) un jour de grand vent ». Le produit ne s’appelle pas Spray de la mer pour rien !

wavy2

3ème test (oui, je m’accroche), sur cheveux mouillés et essorés mais pas de spray directement sur les cheveux. J’en ai vaporisé dans mes mains et j’ai ensuite froissé mes cheveux avec avant l’étape au diffuseur. Toujours le résultat wavy mais le côté sec beaucoup moins présent !

Je sais maintenant comment l’utiliser. Ceci dit, je ne sais pas ce que j’aurais encore pu bien tester… !

wavy5

Alors ce produit vaut-il la peine de tous ces tests ?! Oui ! Mais il reste à utiliser seulement de temps en temps quand je veux réveiller mon côté sauvage ( !) ou tout simplement lorsque j’ai la flemme de faire un « vrai » brushing. Les ondulations ne résistent pas à la nuit mais de toute façon, vu le côté sec de mes cheveux, je préfère me les laver en utilisant un bon soin pour les longueurs.

Son prix : environ 7€ en grande surface !