L’instant présent

L’instant présent

c46122771f680ec7f61b35a7692f9a13

Même en vacances, je n’arrive pas à être dans l’instant. A profiter. A ne plus penser au passé et surtout à ne pas m’en faire pour le futur.

Je suis toujours ailleurs. Je n’arrive pas à profiter de l’endroit où je suis, des gens qui m’accompagnent, de l’activité en cours. Il faut toujours que je me projette, comme si j’avais peur de ne pas vivre ma vie pleinement. Je rêvasse, je m’imagine ailleurs, j’angoisse, je me débats pour revenir à la réalité.

Parfois j’essaye de me concentrer sur les bruits alentours, sur mes sensations, sur ma respiration mais très vite des pensées parasites reviennent. Je les chasse à nouveau et les revoilà. Encore.
image

Je crois qu’on ne peut pas être pleinement heureux si on ne vit pas dans le présent. Si on est tout le temps ailleurs. Mais c’est une tâche difficile pour moi de me réapproprier l’instant.

Peut-être aussi que je fuis ma vie présente car elle ne me correspond pas. Que je suis à mille lieues de ce que je veux vraiment faire, de là où j’aimerais vraiment être. Si seulement c’était simple de changer de vie, je serais déjà ailleurs, sans savoir vraiment où finalement.

Que faire alors pour me réapproprier ma vie ? Pour me sentir enfin heureuse de ce que j’ai ? Pour vivre pleinement l’instant ?

6 réflexions sur “L’instant présent

  1. Il faut oser et y aller, changer. C’est très dur de passer le cap, et une fois le changement en cours, la transition est parfois éprouvante et difficile. Mais ça vaut le coup. Mon mari et moi avons changé de région et de boulot. C’est pas tous les jours facile mais on revit !!!! On regrette rien.

    Une fidèle lectrice qui n’avait jamais commenté jusque là ! Mais quand j’ai vu la news letter dans ma boîte mail il fallait que je réagisse.

  2. C’est presque un apprentissage pour certaines personnes de savoir profiter de l’instant présent.
    Je crois que je l’ai appris avec l’âge et les ennuis de santé.

  3. Bonjour,
    En quelques mots clés ( je cherchais à comprendre pour quoi mes problèmes de synchronisation motrices font de moi une brèle à la gym 😄) je me retrouve sur ce blog, il y a quelques posts plus tôt, sur une vieille histoire de Zumba qui m’a bien fait rire (pardon, mais je me suis reconnue). Sur le coup, je n’ai pas osé laisser de commentaire, mais j’ai continuer de lire un peu ici et là avant de revenir à la page d’accueil … Je ne peux plus me retenir : il est très bien, ce blog ! Il me plait beaucoup. Méfie toi, je risque de revenir !
    Concernant ce billet ci, il est évident que tu n’es pas à ta place et que cette place, tu dois la trouver. Plus facile à dire qu’à faire. Nous avons tous notre chemin intérieur, notre rythme et si pour certains il y a l’évidence, pour d’autres, la route est plus sinueuse.
    Oui bien sûr c’est dans le goût l’instant présent que l’on s’épanouit réellement. Seulement, cet instant, on ne peut le savourer que parce qu’entre lui et nous, c’est une rencontre.
    Moi aussi, je pense plutôt souvent au passé et plus encore à l’avenir, bien qu’avec le temps ( mais est ce vraiment de sa faute à celui là ? ) les choses se calment un peu. Je pense que mon heure viendra où je saurai apprécier les choses à leur juste valeur, j’ai peut être encore besoin de mûrir un peu, vas savoir. Je ne dis pas que tu manques de maturité, n’est ce pas (Ouhlala ! Non) . Ce que je veux dire, c’est que je crois qu’il faut une certaine sagesse pour savoir goûter cet instant présent , l’aimer comme il le mérite. Sommes nous suffisamment sages 😉 ?
    On peut se rassurer en se disant que l’anxiété, cette chose qui nous tourne tant vers le futur, si elle est source de stress beaucoup, si elle est mal perçue autour de soi, est un formidable moteur de créativité, d’intuition, de sensibilité. On peut pas être bonne partout !
    Fais un peu de yoga (si ça ne t’énerve pas, ça arrive. Perso, selon les profs, ça me gonfle), Ca devrait t’aider. Et des promenades dans la nature si tu en as la possibilité. A pied, c’est bien. Je te vois bien avec un caractère de rêveuse solitaire. Mais je me trompe peut être. En tout cas, bonne journée, bon courage. Et merci pour ce blog.

    1. Bonjour et bienvenue par ici ! Merci pour ce gentil commentaire ! Je n’ai pas encore essayé le yoga mais je me suis remise à la gym, c’est déjà pas mal pour canaliser l’anxiété ! (encore faut il que je sois assidue !!!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s