En finir avec les AD & les anxiolytiques

En finir avec les AD & les anxiolytiques

image

13 ans. 13 ans sous antidépresseurs et anxiolytiques. Je me suis dit que ça faisait beaucoup. Beaucoup trop. Même si j’ai connu des périodes sans médicaments, j’ai été plus souvent sous traitement que sans… Alors, lorsqu’est venue la question de reprendre une nouvelle fois des antidépresseurs, j’ai préféré dire stop pour me tourner vers des solutions plus naturelles.

Les médicaments peuvent être une sacrée béquille lorsqu’on souffre de dépression. (Je rappelle bien sûr qu’ils doivent être pris sous contrôle d’un médecin et en complément d’une thérapie pour de réels résultats. Il faut également arrêter ces médicaments de façon progressive pour éviter tout syndrome de sevrage.) Mais à partir du moment où j’ai commencé à prendre des antidépresseurs, je me suis toujours demandé si c’était moi ou les médicaments qui prenaient les décisions, qui réagissaient aux évènements, etc.

Je n’ai rien contre les médicaments, ils m’ont réellement aidé dans des périodes vraiment difficiles mais à 33 ans j’avais envie de « m’en sortir » toute seule. Je me sens enfin capable de gérer mes angoisses, et ce début de « sombrage » autrement.

J’ai de la chance d’avoir un médecin à l’écoute et surtout ouvert. J’avais son « go » pour arrêter mais je devais tenir un « journal d’humeur » : noter de -3 à +3 ma journée par rapport à la précédente. S’il y avait trop de moins, je devais lui en faire part.

Heureusement je suis plutôt restée à 0 et j’ai même connu quelques jours plus. En arrêtant les médicaments j’ai eu des nausées et des maux de tête. Ca m’a permis d’arrêter de fumer ce qui est une très bonne chose !

Quelques temps avant d’arrêter, j’avais préparé un peu le terrain en lisant le très bon livre du Dr David Servan-Schreiber « Guérir le stress, l’anxiété, la dépression sans médicaments ». Le livre apporte de très bonnes pistes pour substituer les médicaments de façon naturelle. En parallèle, j’ai fait pas mal de recherches sur internet sur les méthodes décrites pour en savoir plus.

J’ai donc adopté plusieurs méthodes qui me conviennent pour m’aider à surmonter cette période difficile sans médicaments.

etre heureux

  • Les oméga 3

Ces acides gras dits essentiels car ils ne sont pas produits par le corps sont connus pour leur nombreux bienfaits sur la santé et le moral. Entre autres : diminuer les triglycérides dans le sang, améliorer le système nerveux central, contribuer à stabiliser le rythme cardiaque, améliorer l’humeur, lutter contre la dépression, … Bref, pourquoi s’en priver ?!

Il faut choisir des oméga 3 de bonne qualité. Pour ma part je prends OM3, Equilibre émotionnel qui a une très forte concentration en oméga 3.

C’est un coût supplémentaire dans mon budget mais comme j’ai arrêté la cigarette, ça compense !

  • L’acupuncture et les plantes

J’avais déjà fait de l’acupuncture plus jeune mais cette fois j’ai décidé de consulter une spécialiste en médecine traditionnelle chinoise doublée d’une phytothérapeute.

Je la consulte donc pour m’aider à réguler mon humeur et elle me prescrit des herbes chinoises. Leur goût est particulièrement infâme mais je m’y tiens depuis une dizaine de jours maintenant, matin et soir.

J’ai également investit dans un diffuseur d’huiles essentielles. Un petit cadeau de Noël pas cher pour profiter des bienfaits des huiles. J’ai acheté un mélange tout prêt pour le calme et la sérénité !

  • La méditation

bienfaits meditation

J’ai déjà essayé à de multiples reprises de me mettre à la méditation. Sans succès. Que c’est difficile pour moi de lâcher prise, d’être dans le moment présent. Mais je m’y remets, doucement, à mon rythme car cela doit rester source de plaisir pour moi et non pas être une corvée. Pour m’aider, mon médecin m’a conseillé le livre de Christophe André « Méditer jour après jour ». C’est un très beau livre doublé d’un CD qui permet de plonger dans la méditation à l’aide de tableaux très bien choisis pour chaque leçon. J’ai téléchargé le CD sur mon smartphone histoire de pouvoir écouter les leçons quand je le veux.

Pour ceux qui ne veulent pas investir dans un livre, il existe une appli « Petit Bambou » qui est plutôt bien faite et qui donne de bons conseils pour méditer.

 

  • La cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque permet de contrôler sa respiration pour maîtriser son anxiété et son stress. Là encore, j’ai téléchargé une appli qui me permet de suivre un certain temps pour l’inspiration et pour l’expiration grâce à une bulle qui monte et qui descend.

revenir en toi

  • Le sport

Je me suis remise au sport de façon régulière à compter de 3 fois par semaine. Les endorphines libérées après une bonne séance de sport sont un énorme coup de boost au moral. Et aller au sport alors qu’on n’avait vraiment pas envie de se lever c’est déjà énorme ! Il faut toujours noter ses petits exploits !

not ok

Pour conclure je dirais que je prends chaque jour l’un après l’autre. Il y a des journées de découragement total durant lesquelles je pourrais rester couchée du matin au soir. Et il y a d’autres moments où je me surprends à re-danser dans mon salon sur une playlist motivante ! Le plus grand défi est de stabiliser mon humeur. Mais ça ne fait qu’un mois et demi sans médicament et je sais que ça prend du temps.

Publicités

9 réflexions sur “En finir avec les AD & les anxiolytiques

  1. Pfiuuu, quel chemin parcouru! Je te trouve très courageuse, et te souhaite plein de bons moments pour t’aider à supporter les plus difficiles… Des bises!

  2. moi je dis « Chapeau Mademoiselle » ! ma grande soeur souffre depuis des années de dépression donc je connais bien (je vais d’ailleurs lui partager ta page pour lui donner des pistes) …. so GO ON ! je suis sure que tu es sur la bonne voie ! 🙂 have a nice day

    1. Merci pour tes encouragements. J’espère que ta soeur ira mieux et qu’elle trouvera ce qui lui convient. Courage à toi également car je sais à quel point la dépression peut aussi être difficile pour les proches.

      1. merci oui en effet c’est pas simple pour l’entourage , on se sent parfois inutile et on sent qu’on a beau faire tout ce qu’on peut, on a pas forcément les solutions ..seule chose qui est sure c’est qu’on est présent et qu’on s’accroche tous!

  3. bravo ma grande pour tes décisions; je te souhaite de poursuivre ; as tu pense a pratiquer le yoga c est une bonne discipline; bisous et bon courage de tout cœur avec toi

  4. hello Marion !

    je te suis régulièrement et poste des com’ (mais c’est bizarre, ça s’affiche pas)
    comme toi, j’ai aussi mes soucis psy : anxiété, dépressions chroniques, cyclothymie, etc.
    on m’a proposé des médicaments mais j’ai refusé net en raison des effets secondaires dévastateurs sur la libido, la prise de poids etc.
    Tu as donc bien fait de les arrêter et je trouve que tu as beaucoup de courage !
    je te souhaite le bonheur et d’être heureuse car tu le mérites

    Bises

    Sarah
    The Trendy Style

    1. Merci Sarah!
      Ton comm était passé en indésirable et je ne l’avais pas vu 😦
      C’est vrai que les médocs peuvent aider mais à quel prix… et malheureusement on sait quand on commence mais jamais quand le traitement se termine…
      Je te souhaite également plein de bonnes choses pour la suite et ne perds jamais courage.
      Biz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s