T’en es où ?

T’en es où ?

tumblr_inline_n9wzz9prTd1ro2d43

Cela fait longtemps que je n’ai pas parlé de mon parcours alimentaire, si chaotique ces dernières années…

En 5 ans, j’ai pris du poids, rejeté mon corps, perdu du poids, regrossi, appris à aimer mon corps, rencontré la méthode Zermati, me suis fiée à la mienne… Bref, des hauts et des bas dans mon comportement alimentaire si difficile à apaiser suite aux nombreux régimes effectués auparavant.

Alors où en suis-je désormais ? Et bien j’ai lâché la méthode Zermati. Pas complètement, car j’essaie au maximum de me fier à mes sensations lorsqu’il s’agit de manger et tente de ne pas culpabiliser au moindre « écart ». Mais à force de me triturer le cerveau pour savoir si j’avais faim, un peu, beaucoup, passionnément, j’ai développé l’angoisse de mal faire et surtout je ne pensais plus qu’à ça. C’était un peu le contraire du résultat escompté : le lâche prise alimentaire !

Je ne renie pas la méthode cependant qui a montré son efficacité sur bien des personnes. Seulement, je crois qu’il ne sert à rien de rester butée si on ne le sent pas !

Alors maintenant ?! Et bien, étant à la recherche d’un nouveau boulot depuis septembre, j’avais très peur de retomber dans mes travers et de reprendre du poids. Donc j’ai décidé de prendre les choses en mains rapidement et me suis inscrite dès la rentrée en salle de muscu.

J’ai du temps ce qui me permets d’y aller 4 fois par semaine environ 1h30/2h. J’y suis allée pour m’affiner mais c’est un vrai moment de détente et ça me permet d’avoir la pêche !

Mon coach est contre les régimes et me rappelle que rien ne vaut une alimentation équilibrée et ce fameux principe : 30% de gym pour 70% de « bonne » alimentation.

J’avais légèrement perdu de vu ce principe les premières semaines. Je me suis « légèrement » lâchée sur le sucré me disant que le sport comblerait tout ça… Que nenni !!

giphy

 

Et puis il ne faut pas oublier qu’après tous les régimes effectués, mon corps est devenu plus réfractaire. Je devais donc faire des efforts sur la nourriture.

Je mange donc 4 repas par jour : Un petit-déjeuner souvent composé de barres protéinées car j’en ai trouvé de très bonnes et c’est pratique quand on a la flemme de cuisiner le matin comme moi. Sinon, je me préparer des pancakes ou de la brioche pour varier les plaisirs.

Après le sport, le temps de rentrer et de prendre ma douche, il est temps de préparer le déjeuner.

Je fais la part belle aux protéines et aux légumes. Je cuisine désormais des plats du type pot au feu qui sont rassasiants sans être trop gras. Etant addicte au sucre et sur les conseils de mon prof de sport, j’ai laissé tomber le dessert. Très difficile les premiers temps, je m’en passe désormais facilement.

Vers 16h30, je me rattrape sur le sucré avec un fruit, une mousse au chocolat faite maison avec du tofu, une barre special K, une part de gâteau… Bref, je me fais plaisir sans pour autant « déborder ». Et c’est là que c’est difficile 😉

Le soir si j’ai faim à 19h30, je mange ! Je n’attends pas sinon je grignote et je remange sans avoir faim. Je me prépare de la soupe, du jambon, des œufs,… La aussi beaucoup de protéines et de légumes et je zappe encore le dessert.

Le goûter me permet d’avoir moins faim le soir et de satisfaire mon envie de sucre donc c’est tout bénef et quand on travaille, ça évite le coup de barre de fin de journée.

Ce rythme me convient même si j’ai encore des phases d’aphagie où je pourrais engloutir 4 paquets de gâteaux sans problème. Je ne suis donc pas encore prête à avoir des gâteaux à la maison…. Ca viendra petit à petit j’espère.

aphagie

Je ne m’interdis pas de sortie et me fais plaisir avec un bon resto de temps en temps. Le lendemain, je reprends mon « rythme alimentaire ». Parfois, c’est difficile car on se laisse facilement aller à continuer dans la mauvaise direction. J’angoisse d’ailleurs un peu pour la semaine de Noël durant laquelle je vais très bien (trop) manger et me remettre sur les rails va être difficile.

Je m’aide également beaucoup de mon compte tumblr sur lequel je reblogue des idées de recettes saines, des petites phrases de motivation, etc.. Je ferai un post particulier à ce sujet.

La paix alimentaire est encore loin mais petit à petit je trouve ce qui me convient et c’est déjà pas mal !

Publicités

4 réflexions sur “T’en es où ?

  1. Laisser tomber le dessert…. Va falloir que je m’en inspire et ça va être difficile, vu que le sucre appelle le sucre…. Sevrage en perspective 🙂
    Bravo pour le sport. Et merci pour ce billet.

    1. La première semaine c’est difficile! Je bois uncafé ou une tisane juste zprès le plat et je me brosse les dents pour couper l’envie de sucre! Après c’est une habitude et je peux te dire que je déguste mon goûter!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s