Tic Tac

Tic Tac

clock 1

Toute jeune j’imaginais avoir mon premier enfant à 25 ans. Pourquoi 25 ans ? Aucune idée !  Lorsque j’ai consulté ma gynéco la première fois, je me suis même dit qu’en tant qu’obstétricienne elle allait pouvoir me suivre pendant mes grossesses.

J’ai maintenant 31 ans, ma gynéco est proche de la retraite et je n’ai toujours pas d’enfant.

Je parle très peu de ce désir d’enfant qui me trotte dans la tête.

Lorsque j’aborde le sujet on me rit au nez, prétextant que j’ai le temps. Je ne parle donc plus de cette angoisse que je garde secrètement enfouie. Mais lorsque je lis une énième étude sur « l’âge maximal » pour enfanter, j’ai toujours l’impression que l’auteur s’adresse directement à moi… Tic Tac.

N’ayant pas de relation stable à mon âge, j’essaye parfois de me résoudre à ne jamais avoir d’enfant. Mais ça reste impossible. Impossible de ne pas connaître la maternité, impossible de ne pas voir grandir mes enfants, impossible de ne pas fonder ma famille.

Certes, je pourrais choisir d’avoir un enfant « toute seule », mais je n’arrive pas encore à m’y résoudre. J’ai eu de la chance d’avoir été élevée par mes deux parents, j’aimerais que mes enfants puissent également connaître cela.

Hors de question pour moi de faire un enfant dans le dos d’un homme. C’est pour moi quelque chose d’insensé aussi bien pour le père que pour l’enfant. Et me mettre en couple avec un homme uniquement dans le but d’avoir un enfant est hors de question. S’il doit y avoir un enfant, j’aimerais qu’il soit fait avec amour ! Lorsque je rencontre un nouveau mec je ne me demande pas d’emblée s’il ferait un bon père mais surtout s’il me plaît !

Devoir aller dans un pays étranger et surtout payer pour tenter de tomber enceinte me rebute encore. J’admire les femmes qui ont ce courage car je pense sincèrement que cette expérience, seule, doit être difficile à vivre même si elle aboutit bien souvent à un grand bonheur.

Adopter, seule, me promet d’attendre de bien nombreuses années sans l’assurance que la procédure aboutisse.

Au-delà de tout cela il y a aussi les moyens matériels. On n’élève pas un enfant lorsque l’on a déjà du mal à s’en sortir toute seule.

C’est donc souvent que je regarde avec envie les femmes enceintes, les jeunes mères avec leurs enfants en me disant que je n’aurais peut-être jamais la chance de connaître ce bonheur.

C’est un écrit très personnel,un peu en vrac, mais que je souhaitais partager. Peut-être pour tenter de mettre des mots sur le fouillis qui se niche dans ma tête.

25 réflexions sur “Tic Tac

  1. Je comprends ton angoisse et ce n’est sans doute pas facile à apaiser…
    J’ai 34 ans, 35 dans un peu plus d’un mois, et je suis enceinte de notre premier enfant (une petite puce) qui doit pointer son nez pour mes 35 ans justement !
    En couple depuis plus de 8 ans, nous avons pourtant attendu longtemps avant de concevoir cet enfant pour diverses raisons.
    Alors sois encore patiente, je suis persuadée que ces choses-là arrivent, peu importe l’âge ! Une de mes amies a eu son premier enfant pour ses 40 ans et c’est la plus épanouie des mamans ! Pas de panique Marion, l’Homme arrivera, il prend juste son temps ! Et le reste suivra…
    Je t’embrasse.

  2. Ton article me fais sourire car je comprends tout ce fouillis dans ta tête ! Je vais bientôt avoir 26 ans et l’idée d’avoir un bébé me trotte dans la tête depuis presque 1 an maintenant… La différence est que j’ai un chéri et il se sent prêt lui aussi. En fait, c’est le gros bazar dans nos têtes car un enfant apporte tout le bonheur du monde mais comme tu le dis : comment avoir un enfant sans avoir les moyens financiers qui suivent derrière… On travaille tous les 2 pourtant mais en fait on a peur que cet enfant manque de quoi que ce soit… puis l’appart où on est est trop petit : il manque une chambre… Je pourrais t’écrire tout ce que je pense et ressens pdt des heures, ce serait toujours aussi fouillis…
    En attendant, tout viens a point a qui sais attendre ! Je suis sure et certaine que tu trouveras l’amour et que tes rêves se réaliseront ! Qui sait ?? 2014 sera peut-être une grande et belle année pour toi 😉 Je te le souhaite en tout cas 😉

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Lily. C’est vrai que c’est important d’avoir les moyens pour élever un enfant même si l’amour est encore plus important! Profite de ton couple, fabrisuez vous une jolie vie et je suis certaine que le bébé arrivera au bon moment! Biz

  3. J’espère de tout coeur que tu trouveras l’homme qu’il te faut pour être heureuse et fonder la famille dont tu rêves!
    Je vais avoir 30 ans cette année et j’y pense aussi beaucoup. J’ai le papa mais il est stérile donc ça va être le parcours du combattant! Des fois j’ai peur qu’on y arrive pas et que je n’ai jamais d’enfants! J’essaye de me dire que je serais quand même heureuse, mais il me manquerait quelque chose! Et comme en plus je n’ai pas de boulot c’est pas demain la veille qu’on va se lancer dans l’aventure!

    Bref tout ça pour dire que tu n’est pas seule, chacune son histoire certes mais le tic tac est la pour beaucoup d’entre nous! Courage!

  4. Ce que tu ecris, j’aurais pu le dire moi-meme… J’ai 31 ans aussi, toujours celibataire, meme fouillis dans la tete et surtout memes angoisses face a l’eventualite de ne jamais avoir la chance de former un « nous », d’avoir une famille…d’autant plus que je suis tatie depuis 1 an et quand je regarde ma soeur et sa famille, je l’envie…
    Je ressens aussi de la colere quand je pense que certaines personnes ont des enfants, les maltraitent et celles qui n’ont pas les conditions reunies pour avoir un enfant seraient tellement de bonnes meres…c’est injuste…

    1. Cette colère dont tu parles je la ressens aussi. Je sais que ça ne sert à rien mais souvent je me dis que la vie est vraiment injuste lorsqu’elle apporte son lot de bonheur à des personnes qui n’en profite pas… peut-être que 2014 nous apportera de belles surprises. Je te le souhaite sincèrement.

      1. Merci, je te le souhaite egalement! Je suis regulierement ton blog mais je n’avais jamais poste de commentaire. Tout comme bcp de tes lectrices, je trouve rassurant de savoir que l’on n’est pas seule dans le meme cas car face au bonheur des autres on se sent parfois comme un extraterrestre! En tout cas ton blog est tres sympa! 🙂

  5. Je me retrouve complètement dans ton témoignage ! J’ai 33 ans et tout comme toi je n’ai pas de relation amoureuse stable. Tous mes amis sont casés. Quand mes meilleures amies ont eu leur premier enfant, je me disais que j’aurais un chéri d’ici qu’elles ont leur deuxième … mais 4 ans plus tard, je suis toujours aussi seule et mes amies ont 2 adorables enfants chacune. Ca me rend parfois triste de ne pas avoir la vie que je rêve d’avoir. J’ai déjà la chance d’avoir 2 boulots que j’adore et que je ne changerais pour rien au monde, même s’il est difficile parfois de combiner les 2, j’ai acheté un appart l’année dernière car marre d’attendre le Prince Charmant pour acheter une maison à 2, je me contente de mon T2 pour l’instant. Mais je sens qu’il me manque quelque chose dans la vie, j’ai aussi envie de rencontrer l’amour, de fonder une famille, de connaître les choix et les désagréments de la grossesse. Ma gynéco, tous les ans me rappelle la même chose : TIC TAC il serait peut-être temps … GRRRRR Je me faisais encore la réflexion hier soir seule dans mon canapé : comment rencontrer quelqu’un ?? J’ai essayé Meetic depuis quelques années (heureusement je ne paye pas 🙂 ) mais trop d’enjeu derrière, les rencontres ne sont pas naturelles, je préfèrerais 100 fois mieux les rencontres lors de soirée entre amis … mais bon plus personne dans mon entourage n’a d’amis célibataire … j’ai même réfléchis à des vacances en solo avec des célibataires mais les prix sont exorbitant !!!! Dur dur … Alors oui je comprends tes envies de grossesse et tout comme toi, je ne ferais pas un bébé avec un homme que je n’aime pas sincèrement. Peut-être réfléchirais-je à une grossesse en solo si jamais je ne trouve personne … mais pour l’instant je vis tout ce que j’ai à vivre sans me soucier du lendemain. Bon courage !!! Tu n’es pas seule !! En lisant ton blog et en commentant de temps en temps je trouve qu’on a beaucoup de points communs (sauf côté make up où je ne connais pas et je ne sais pas comment me mettre en valeur …) ! A bientot !

    1. C’est vrai que nous avons beaucoup de points communs! Mes amis sont quasi tous en couple. Je redoute le moment où ils vont m’annoncer l’arrivée d’un bébé… c’est hyper difficile de rencontrer quelqu’un. Je suis inscrite également sur un site de rencontres mais quand un mec me plait (rarement!), je ne lui plais pas et inversement. J’aurais tellement préféré une rencontre « normale »… j’ai l’impression d’être toujours à la traine pour tout ce que je fais! Tu fais bien de ne pas attendre pour réaliser ce que tu veux, ça montre une grande force de caractère!

  6. Je suis dans le même cas que toi (avec 3 ans de plus) et ton billet énonce exactement le genre de questions que je me pose aussi. Surtout quand on tombe sur des articles anxiogènes (dans le dernier Biba par exemple) du genre « vous croyez que vous avez le temps mais passés 35 ans vous allez bien galérer mes chéries ! » Je pense que déjà, déterminer les raisons pour lesquelles on voudrait un enfant un jour, ça peut aider à aménager les choses dans sa vie présente.
    Je veux dire par là que par exemple, pour le besoin de transmettre ce que l’on a appris, on peut transférer ça, en attendant, sur des petits neveux/nièces, si c’est pour créer, laisser une trace de soi plus tard, il y a toujours l’art, l’écriture, si c’est pour s’occuper de quelqu’un qui a besoin qu’on s’occupe de lui : faire du bénévolat, ainsi de suite…. Tu vois l’idée ? C’est comme des formes de sublimation du désir d’enfant, en attendant que l’Homme de la situation débarque 😉 Ça canalise tous ces besoins non satisfaits. Et ça reste très enrichissant au final…
    Quoi qu’il en soit ne t’inquiète pas : chaque jour supplémentaire de célibat te rapproche de LA rencontre de toute façon et une grossesse est parfois plus vite arrivée qu’on ne le pense (même à la trentaine).

    1. Ah le dernier biba!!! Je l’ai lu aussi! J’ai un neveu de 10 ans et je me suis beaucoup occupée de lui étant plus jeune. J’avais déjà envie d’avoir un enfant mais reporter mon attention sur ce petit bout m’a fait « patienter »! C’est vrai que se réaliser au travers de différentes activités est plus sain que d’attendre le prince charmant à notre porte (en plus, il a vraiment du mal à trouver l’adresse!)

  7. Ma petite Marion, ma fille est en couple depuis 10 ans, elle va sur ses trente ans, et ils n’ont toujours pas encore décidé d’avoir un enfant, il y a eu un moment donné les problèmes de revenus, et puis ma fille a une petite maladie génétique et elle est suivie à vie, enceinte elle devra certainement être hospitalisée pendant quelques semaines, et en plus il est nécessaire pour elle d’obtenir le permis de conduire … qui se fait attendre,… Mais ils ne perdent pas espoir !

    Ceci dit, l’amour, il ne faut surtout pas le chercher… il viendra quand tu ne l’attendras pas ! La vie est aussi pleine de bonnes surprises ! Crois moi !!!!!!

  8. C’est un bel et émouvant article.
    Je n’ai pas encore la trentaine mais je te comprends. Moi aussi je me pose ces questions et commence à sentir de plus en plus la « pression de la société » mais je me dis que cet enfant je dois le faire quand moi je l’aurais décidé et surtout quand moi je me sentirais prête.
    Bravo à toi de ne pas tomber dans la « simplicité » et de faire un enfant égoïstement. L’Homme arrivera c’est sûr 😉

    1. Merci beaucoup pour ton message. En parlant de ce sujet, je vois à quel point c’est important pour moi de construire une famille avec un homme à mes côtés. Pas facile de trouver le « bon » malheureusement ! J’espère que 2014 me l’apportera !

    1. Tu as bien raison de dire que le moment idéal est celui où l’on accueille l’enfant. Je perds un peu espoir de rencontrer quelqu’un, peut-être que je me ferais à l’idée de faire un enfant toute seule…

      1. Tu sais, j’ai rencontré mon homme, j’avais 31 ans bien tassés, autant te dire que je comprends PARFAITEMENT les doutes et inquiétudes que tu peux avoir et les questions que tu te poses. Courage, il va arriver, fais confiance à la vie ! 😉

  9. Parfois l’amour vient sans qu’on s’y attende…

    J’ai 43 ans, j’ai rencontré mon chéri à 37 ans (hum presque 38) et j’ai accouché à 39 (presque 40), ma petite Pénélope vient d’avoir 4 ans et elle se porte comme un charme.

    Vous voyez les filles vous avez encore le temps.

    Profitez de chaque instant.

    Haut les coeurs !!!!

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ! C’est vrai qu’on a le temps mais parfois on subit une telle pression pour être dans la « norme » que c’est difficile à vivre !
      En tous cas tu as l’air très heureuse et ça fait plaisir à lire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s