Se souvenir…

Se souvenir…

Image Google

 « Rien n’est plus vivant qu’un souvenir. » Federico Garcia Lorca

Tout à l’heure j’ai reçu une super nouvelle que j’ai souhaitée partager  avec tout le monde, direction donc ma page Hellocoton pour afficher ma joie. Mais quelques minutes plus tard, j’ai ressenti une grande tristesse en apprenant le décès de Shoe Addict, une jeune blogueuse de 34 ans. Je me suis sentie soudainement ridicule et triste à la fois.

Je ne connaissais pas bien cette jeune femme mais cette nouvelle m’a chamboulée. Ce n’est pas la première fois que j’apprends le décès d’une blogueuse. Et à chacune de ces terribles annonces, c’est une petite partie de moi qui meurt avec elle.

C’est peut-être ça la « magie » de la blogo. On se raconte nos vies, nos petits bonheurs, nos chagrins, on demande du réconfort, on rit, on partage, on gueule … Qu’on le veuille ou non, on se sent proche, on est proche. Ce n’est pas anodin d’écrire et de partager pour et avec les autres. On donne finalement un peu de soi. Alors, lorsque l’une d’entre nous disparait, c’est toute la blogo qui est en deuil. Des petits mots de condoléances, de tristesse, un ruban noir ou une bougie dans notre prochain billet, ce n’est pas grand-chose, ça ne réconforte pas la famille mais ça permet de savoir qu’on n’est pas seule, que d’autres pensent à nous, à notre famille, qu’il restera une petite part de nous quelque part.

Une petite pensée pour toutes celles qui sont parties trop tôt.

3 réflexions sur “Se souvenir…

  1. J’avoue que je connaissais pas cette jeune femme, étant peu intéressée par les blogs exclusivement « féminins ». Mais c’est choquant, d’autant plus qu’elle allait être maman. Et puis, en effet, c’est un drôle de monde que la blogosphère, dans laquelle on se livre de façon plus ou moins anonyme. Le retour, brutal cette fois, à la réalité est complexe à vivre. On se demande ce qu’il reste de nous, quel écho dérisoire de ce qu’on a été reste à jamais le dernier article qu’on a écrit. Cela m’encourage, à l’avenir, si je lie de vrais liens virtuels avec un blogueur, à le rencontrer pour ne pas passer à côté d’un ami. C’est triste, tout bonnement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s