Dans la peau d’une obèse, Zita c’est du n’importe quoi …

Dans la peau d’une obèse, Zita c’est du n’importe quoi …

Vaut mieux changer de boulot Zita

J’étais déjà hotsile contre l’émission Zita, dans la peau d’une obèse diffusée hier soir sur M6 avant même de la regarder. Je suis encore plus remontée une fois l’avoir vue.

Le speech ? La « journaliste » Zita Lotis-Faure a, durant un mois, mangé les mêmes choses que Véronique, une femme de 50 ans pesant 140 kilos pour tenter de comprendre la vie des obèses.

A quoi ça sert me direz-vous ? Bah, je ne sais pas ! Si ce n’est à nous sortir un maximum de clichés idiots sur les obèses.

Déjà le titre de l’émission est choquant : « Dans la peau d’une obèse ». Dans la peau d’une extra-terrestre ça serait la même chose. Pourquoi catégoriser la population selon son poids de cette façon ? Bientôt il y aura des bus réservés aux minces, d’autres aux maigres, d’autres aux obèses ?! Va falloir inventer le pass Navigo qui calcule l’IMC.

Ensuite, qui est cette Zita Lotis-Faure pour juger car, c’est ce qu’elle fait durant toute l’émission, les personnes (femmes uniquement) en surpoids ? Là non plus j’en sais rien et je n’ai pas envie de savoir qui elle est, surtout si tout son travail est du même acabit.

Voici donc les clichés sur les obèses que l’on nous ressort au cours du reportage…

Ils bouffent toute la journée,

Ils ne mangent que des aliments hyper caloriques, lourds, bourratifs

Ils n’ont plus le goût des aliments savoureux

Ils sont sédentaires

Ils sont mal dans leur peau (elle ne doit pas connaitre Velvet d’amour)

Ils ont des boulots nuls

Ils sont toujours en retrait

Quelques morceaux choisis

C’est gratuit, profitez donc de ces quelques conneries si vous les avez loupées :

« On souffle, on a chaud, on se traîne, on devient un boulet pour soi-même » Prononcé après une journée hyper calorique…

« Je m’explose le bide » En même temps, on lui a rien demandé….

« Avant j’étais une fille normale ». C’est vrai que lorsque tu es en surpoids tu n’es plus normal.

«Je me demande comment on fait quand on est obèse pour se sentir suffisamment bien dans son corps pour avoir une relation amoureuse » Zita, tu risques d’avoir des révélations là…

« On est dimanche après-midi, je fais la patate. Je regarde des films et je mange des chips. » Le quotidien de tous les obèses quoi…

« Ca c’est de la bonne cellulite. » dit-elle en nous montrant son cul mince qui ne supporte que le 38.

Attention séquences choc !

Zita se filme entrain de vomir suite à sa première journée de régimes hyper calorique… Elle reste pourtant bien fraiche pour remanger des crevettes et du chocolat quelques minutes plus tard. Je dis ça, je dis rien…

Devant une ancienne obèse qui lui montre l’excès de peau suite à une importante perte de peau « Je suis sous le choc, faut que je m’assois » bah il lui faut pas grand-chose à la journaliste… Vaut mieux pas l’envoyer en Afghanistan celle-là.

Au bout de 2 semaines on a le droit au gros plan du corps de la journaliste. Son corps la dégoute… Qu’est-ce qu’elle doit penser des obèses qu’elle a rencontrées durant son reportage ?

On a aussi le droit à des pseudo séquences émotion sur fond de musique tristoune avec pleurs provoqués par les questions intrusives de la pseudo journaliste « Etre avec un mec qui veut pas que je perde de kilos et qui en même temps veut un enfant et sachant que pour faire un enfant il faut que je perde des kilos je deviendrais dingo, pas toi ? » Bah si, la preuve elle se met à chialer la dame…

les consultations chez le nutritionniste qui assure vouloir « la surveiller de près » tout en mordillant ses lunettes pour se donner un air suffisamment sérieux et inquiet.

Gâteau au chocolat + chantilly d’un total de 700 calories dévoré avec un faux air d’envie devant la caméra. Qui parie qu’elle n’a mangé que cette unique bouchée ?

Mon avis ?

J’ai eu l’impression qu’elle avait fait cette expérience pour se faire plaisir, pour en discuter avec sa bande de copines au bar du coin comme on discute d’un pari débile mais en aucun cas pour comprendre réellement la vie de personnes obèses. Et puis avec seulement 4 kilos de plus à la fin du mois elle est loin d’être dans la peau d’une obèse la Zita…

Mais ce qui m’embête profondément c’est qu’en 40 minutes d’émission il n’est question des causes plus profondes de l’obésité seulement 2 minutes. Pas plus. Or, beaucoup de personnes ne naissent pas obèses, ne le sont pas forcément enfant et commencent à grossir à l’âge adulte pour des raisons bien plus profondes qu’un simple gavage nutritionnel.

Il semblerait que de se pencher sur les problèmes affectifs, les émotions, le passé des personnes obèses soit plus compliqué que de les juger sur leur simple nourriture (c’est sans doute moins vendeur également…). Quel beau boulot de journaliste que nous offre là Zita Lotis-Faure d’ailleurs toujours très impartiale durant ce reportage comme l’est tout bon journaliste…

Et puis honnêtement, ça se saurait s’il suffisait d’engloutir des tonnes de nourriture pour arriver à savoir ce qui se passe dans la vie et la tête d’un obèse. Il serait peut-être bon de se poser d’autres questions, non ?

Le pire ? Elle remet ça avec les femmes de ménage. Désolée, je ne peux pas regarder plus longtemps ce ramassis de clichés débiles.

 

Edit du 17/07/2012 : http://fr.news.yahoo.com/zita-peau-dune-ob%C3%A8se-magazine-dimmersion-choc-%C3%A9pingl%C3%A9-091600241.html

 

Publicités

32 réflexions sur “Dans la peau d’une obèse, Zita c’est du n’importe quoi …

  1. Je n’ai pas vu l’émission, ne regardant que très peu la TV mais je pense en effet que s’intéresser à l’obésité c’est s’intéresser à des problèmes sur le passé, les peurs intérieures, les difficultés personnelles, l’entourage. Étonnamment, une des rares émissions qui m’intéressent sur le sujet c’est  » Avant j’étais gros » sur MTV. Des jeunes gens très en surpoids passent leur été avec un coach pour perdre du poids avant d’entrer à la fac. Et tous sans exception ne parviennent à maigrir qu’une fois qu’ils ont compris à l’aide de leur coach pourquoi ils se réfugient dans la nourriture, et qu’une fois que la famille du jeune comprend réellement la nécessité vitale qu’il a à changer. Alors certes il sue sang et eau pendant tout l’été, mais le rôle de son coach ne se limite pas à lui dire  » Allez dix pompes de plus ». Cela va bien plus loin. La preuve en est, ils sont filmés quelques mois plus tard et un an après et ils ont continué à perdre du poids, parce que quelque chose s’est débloqué pour eux. Après il faut aussi prendre en compte les difficultés hormonales, endocrinologiques, la pollution ( qui y joue aussi) etc etc …
    Désolé pour ce roman mais je trouve ton article très intéressant et très révélateur.

    1. En fait M6 ne s’est pas pris la tête et a fait un super raccourci : t’es gros = tu manges trop! Je ne connais pas l’émission dont tu parles mais pour en avoir vu beaucoup sur les problèmes de poids, je peux réellement dire que celle -ci est nullissime ! comme tu le dis, il faut voir plus loin que l’aspect nourriture pour arriver à maigrir surtout lorsqu’on a développé des troubles du comportement alimentaires graves.
      Et merci pour ton roman, j’adore ça !!!!

  2. Je vais essayer de résumer en quelques lignes ce que j’en ai pensé (ça va pas être facile lol). En voyant la bande-annonce j’étais intriguée/perplexe. En en parlant avec une amie on est tombées d’accord que c’était pas mieux qu’un vis ma vie croisé confessions intimes et que c’était du voyeurisme malsain.

    Après l’avoir vu : j’ai trouvé ça super nul à regarder, elle s’exprime pas bien, on dirait qu’elle parle à sa pote quand elle parle à la caméra. Effectivement plein de remarques que toutes les personnes en surpoids auront mal pris « ouh la vilaine cellulite *fessée* » et autres lieux communs super vexants (« comme la plupart des obèses, Zita passera sa journée à manger des chips devant la TV », stéréotypes que les gens essaient de casser depuis des années m’enfin bon).

    En fait mon avis déjà ils ont mal choisi leur titre. Elle était absolument pas dans la peau d’une obèse, elle testait une mauvaise alimentation et démontrait que les conséquences arrivaient rapidement et l’addiction aussi. M’enfin ça on le savait déjà :/

    Je me suis vachement reconnue parce que cette année entre décembre et janvier j’ai assez mal mangé, et bim, en deux mois j’ai pris 7 kgs et une taille de pantalon, je ne rentre plus dans aucune de mes fringues, et même si je ne fais « que » du 40 et ben ça m’a mis une sacré claque dans la figure. Quand elle disait qu’elle avait peur de devenir boulimique, beaucoup ont rigolé en disant « ohh pauvre chérie t’as mangé deux tablettes de Milka mais oui t’es sûrement boulimique ». Eh bien moi je sais que quand j’exerçais un super-contrôle sur mon alimentation c’était parce qu’au fond de moi j’avais justement une peur terrible de devenir boulimique…

    Bref tout ça pour dire qu’ils auraient mieux fait de s’abstenir car même si ça m’a parlé un peu, j’aurais très bien pu me passer de ce genre de débilité qui était au final plus anxiogène qu’autre chose lol. Et clairement on n’a rien appris et ils ont balancé tellement de stéréotypes débiles que c’était couru d’avance qu’ils allaient se faire lyncher !

    (J’ai pas réussi à faire court, oups^^)

    1. Merci pour ton témoignage car je trouve qu’il complète bien mon post. C’est intéressant pour moi d’avoir d’autres avis moins « tranchés ». J’ai lu aussi pas mal de commentaires sur le forum de l’émission et la question du titre revient en effet plusieurs fois. Il aurait sans doute fallut trouver autre chose mais ça aurait été moins vendeur pour M6!
      La nourriture peut vite devenir une addiction mais faut voir au-delà je pense et c’est ça qui est intéressant.

  3. Ca m’a mis ultra mal à l’aise… Je ne vois pas ce que ça apporte à part ridiculiser cette pauvre femme qui mangeait beaucoup. Ca ne l’a pas aidée !

  4. J’ai aussi été très choquée par l’émission, surtout lorsqu’elle doit suivre le même régime que la personne obèse. Les commentaires qu’elle fait, sont déplacés. Cette femme si elle mange autant c’est qu’elle souffre non? Elle le dit elle même qu’elle a fait deux dépression.
    ça engrène encore plus le stéréotype sur le fais que les « gros » sont des fainéantent qui passe leur vie avachi devant la télé a manger. Mais non, point du tout? Et le coté psychologique il est ou la dedans? Et manger pour calmer ses angoisses tu connais? Non bien sur avec son air pompeux elle doit pas connaitre.

    Quand elle se montre en sous vêtement, en montrant sa peau sur ses poignet d’amour en disant « ah ça c’est du bon gras ». Euh, écoute là j’ai le même corps que t’as là maintenant et je le trouve pas trop mal.

    C’est vraiment n’importe quoi cette émission. C’est une honte.

    1. Il est évident qu’elle doit en effet souffrir de cette situation amis ce côté-là est complètement oublié dans l’émission… En tous cas j’aimerais bien avoir son corps avec son « bon gras » moi aussi!!!

  5. Coucou les filles

    Je vais regarder l’émission en replay ce soir et je vous dirais ce que j’en pense !
    mais d’après une collègue elle a pris les habitudes alimentaires (5000 calories parjour) du jour au lendemain d’une personne qui en est arrivée là au fil du temps donc c’est normal d’avoir du mal à avaler autant d’aliment et de se sentir mal après quand on le fait d’un coup !

    1. Oui oui dis nous ce que tu en penses! C’est vrai qu’en ingurgitant autant de bouffe du jour au lendemain, elle ne pouvait qu’être malade.. Faut quand même être un peu concon pour expérimenter ce genre de chose !

  6. Bien évidemment, je suis d’accord avec toi.
    Mais ce qui me fait encore plus flipper, c’est finalement de voir que… toi, moi, et toutes les filles qui ont commenté ton article… on l’a regardée cette émission ! Et le problème de fond, c’est qu’M6 ne fait que répondre à une demande grandissante de la part des téléspectateurs d’émissions voyeuristes, obscènes, et surtout ne faisant pas trop fonctionner leurs cerveaux ! Alors, agissons, et arrêtons de regarder ces débilités !!!

    1. C’est aussi à ça que j’ai pensé mais en même temps ça permet de faire avancer un peu le débat et de montrer, à travers nos propos, que non, les obèses ne sont pas forcément de gros goinfres ! Et puis ça permet de me défouler sur les gens qui ont des idées toutes faites sur les gros, na !!!!

  7. Coucou,

    C’est marrant je viens de regarder cette émission hier (en replay sur Free) soir par curiosité et c’est vrai que j’ai trouvé cela assez dérangeant, voire malsain. Surtout la scène avec la femme de 140 kilos quand elle fait les courses avec les pots de nutella! Peut être que ce n’était pas son intention, mais ce reportage a plutôt l’impression que ce sont des cas sociaux qui vivent en marge de la société…je sais pas…c’est évident que les problèmes de santé existent qui vont avec les souffrances morales vis à vis du regard des autres ou sur soi-même mais le côté « on les montre du doigt » et le côté voyeuriste sort complètement du cadre information pour être plus du show télévisé!
    Pour comprendre ce que vivent les femmes qui souffrent d’obésité, je préfère un bon petit reportage sur la cinq ! Mais bon ça m’a donné faim ce truc, j’ai dévoré un bon paquet de chips entier devant la TV et des madeleines au chocolat aussi!!

    1. Oh, des madeleines au chocolat…Mais là je m’égare ! Tu as raison, elle a voulu faire d’un cas isolé une généralité sur les personnes grosses… Nul! Si vraiment elle voulait être dans la peau d’une femme obèse, elle aurait du enfiler une combinaison reproduisant l’effet d’un surplus de masse corporelle comme parfois utilisée dans les films. Ca aurait été mieux que son reportage bidon !

  8. Whouou, Zita nous apprend qu’en mangeant comme un ogre on grossit, un grand moment journalistique….

    Une émission de merde, voilà ce qu’il me vient à l’esprit. Entre clichés (c’est bien connu tous les obèses bouffent 400gr de chocolat en une journée, se lèvent la nuit pour manger des crevettes et bien sur ne font rien, d’ailleurs leurs activité favorite est de se goinfrer de chips devant la Tv, aller au travail comme ke commun des mortels ils connaissent pas), voyeurisme (Zita en train de vomir, un grand moment qui représente bien le concept de l’émission : c’est rien qu’une grosse déjection) et surtout, journalisme de papier mâché ( on m’explique l’intérêt de bouffer comme une porc pour montrer que ohlala quand tu mange dix ectolitres de chantilly, 15 kilos de chocolat, trois plaquettes de beurre par jour tu grossis !) Zita aurait mieux faire de rester dans ce qu’elle sait le mieux faire : du vent.

    Si elle s’était mis dans la peau d’une obèse (car à part ne plus pouvoir rentrer dans son 38-dramatique!-et faire de la psychologie de comptoir…) elle aurait peut-être enquêter sur pourquoi on tombe dans l’obésité, pourquoi certaines personnes éprouvent le besoin de combler perpétuellement avec la nourriture etc… Mais cela devait trop dur à appréhender pour ses deux neurones qui se battent en duel.

    J’ai un scoop pour toi Zita, je suis grosse, je travaille et me bouge beaucoup dans mon boulot qui est assez physique, j’ai déjà eu des relations avec des mecs (assis toi Zita, car une grosse peut avoir une vie sentimentale… Désolé si je suis responsable de ta crise cardiaque ) et je mange aussi des tomates et des épinards dingue non !

    La prochaine fois tu nous fait Zita dans la peau d’une cruche, ça devrait être facile.

    À Zita, je lui dirait bien d’aller de faire foutre mais ma maman ma toujours dit d’être polie même avec les cons.

    1. « Zita dans le peau d’une cruche » ! J’adore ! Je vois que tu es aussi remontée que moi ça fait plaisir ! Bien sûr que même en surpoids on peut travailler, avoir des relations intimes, vivre quoi ! Mais lui fallait-il vraiment un reportage pour s’en rendre compte?! Vraiment bidon cette « journaliste »!

  9. Je n’en n’avais pas entendu parler, je suis choquée aussi du titre, c’est malheureux d’en arriver là à la TV… Bisous bisous !

  10. Ahaha! En fait ces réactions ont le méritent de me faire rire! Déjà, le titre de l’article avec la tête de Zita en dessous super sérieuse, j’étais morte de rire. Pour autant je suis d’accord avec chacune d’entre vous, c’est complétement bidon. J’ai eu l’impression en regardant cette émission (j’ai regarder aussi celle sur les femmes de ménage) qu’on nous prenait vraiment pour des demeurés (quelque part pourquoi je regarde ce truc qui dès le départ paressait débile). En plus de trimbaler une multitude de clichés aussi débiles les uns que les autres, Mme Zita fait des expériences sans aucun sens sur ce que mangent les grosses (A quoi elle s’attendait en passant d’une alimentation petites mistoulette à celle d’une obèse mal dans sa peau) et qui n’apporte de réponses sur rien (ni à elle, ni à nous, ni à cette pauvre dame en souffrance. A la limite, si elle avait porté des protèses pour devenir le temps d’une journée grosse, avec le poids que pèsent tous ces kilos sur le corps, les ennuis que ça peut causer dans le quotidien, et en plus avec quelque chose qui lui pèserait sur le cœur, peut-être (Ce genre d’expérience a été fait pour les vieilles personnes et ça a le mérite de nous faire voire toutes les difficultés liés à l’age que l’on ne soupçonnaient pas). De même, bon elle savait que vivre avec un salaire de femme de ménage ça te faisais mener la vie dure???Nul vraiment nul.

    1. C’est vrai qu’après tout, il vaut mieux rire de ces conneries télévisuelles ! Car franchement, qui peut prendre ça au sérieux?!!! Elle aurait du réfléchir à 2 fois avant de traiter ce sujet de façon aussi bidon !!!

  11. Bonjour!

    Je suis tombé sur ce blog un peu par hasard, et j’aime beaucoup ce qu’il y a dessus. Je me permet de poster un commentaire sur cet article, en effet, moi aussi j’ai regardé cette émission et elle m’a tout simplement détruite… Cette Zita n’a rien d’autre à faire de sa vie apparemment. C’est totalement honteux, je ne comprend même pas comment cette « emission » a pu être publier! Je trouve inadmissible qu’elle ESSAYE de se mettre dans la peau d’une obèse avec ses 57kilos tout mouillé!!! Obèse on ne le choisit pas!
    Le pire est comme vous l’avez dit, à la fin de l’emission lorsqu’elle se plaint d’avoir pris des hanches, des poignées d’amour…. Personnellement, je ne suis pas obèse mais mes poignées d’amour sont un complexe qui devient invivable pour moi et ma famille, alors quand je l’ai vu à moitié en train de pleurer, ca m’a tout simplement déprimé, de voir qu’elle n’avait pas pu accepter sa belle forme. Pour conclure, je suis tout à fait d’accord avec ce qui a été dit. Et le concepte de l’émission est vraiment pitoyable, et c’est juste une façon de rabaisser les gens concernés! Et bravo pour le blog. 🙂
    Et bonne idée de Audrey, « Zita dans la peau d’une cruche », même si c’est peut-être insulter les cruches!

    1. Je crois qu’il ne faut vraiment pas prendre au sérieux ce que raconte cette Zita. On voit bien qu’elle n’est pas du genre à aimer les gens qui sont différents d’elle. Je lui souhaite de prendre des kilos, de bons kilos contre lesquels elle ne pourra rien. elle se rendra enfin compte de ce que c’est et que ce n’est pas toujours une question de mauvaise alimentation!!

  12. Hello,
    Je suis entièrement d’accord avec toi. Ça m’a fait un peu penser à un politicien qui se présentant au présidentiel a dit à une classe d’étudiant qu’il voulait faire des horaires de piscine pour les obèses…
    On ne sait plus quoi dire.

    1. Des horaires de piscine pour les obèses?! Non mais où ils vont chercher tout ça? Bientôt ils parqueront tous les gros d’un côté, tous les maigres d’un autre, etc… Faudrait qu’ils réfléchissent un peu avant de parler ceux-là !!!

  13. Tu dis tout ça car toi même tu es en surpoids comme on le voit très bien sur les photos, ça t’as donc vexé. Moi j’ai trouvé l’émission pas mal du tout, et Zita très endurante et courageuse. A aucun moment elle a été méchante ou critique ou autre comme tu le dis. Elle a même choisit une femme obése qui vit très bien son surpoids ! Elle aurait pu choisir une grosse qui a honte d’elle même mais là pas du tout, Véronique est une bonne vivante. Alors de quoi tu parles ?! Et si pour toi, émettre un avis, avoir un point de vu perso c’est méchant et inutile, alors tu manques énormément d’ouverture d’esprit ! Et il faut te remettre en question. Ne pas accepter un point de vu et ne pas respecter un travail de journalisme très difficile, c’est ça, qui est méchant. Tu la juges en la montrant du doigt, tu la juges en disant qu’elle juge, c’est ridicule, tu fais la même chose. Bref, de mon point de vue de femme normale, oui car qu’on se le dise, ce n’est pas normale d’ingurgiter 6000 calories par jour, je pense que cette émission était intéressante, et pour une fois, on avait un point de vue différent. Elle a testé le mode de vie des grosses, et nous la fait partager ! Elle dit que ça peut arriver à tout le monde et très vite de sombrer dans l’obésité. Bref, réduis tes quantités de conneries ingurgités et ici débités, ça t’occupera; Et va courir, cours vite, cours loin !

    1. Skinny, je crois qu’il n’y a pas à répondre à ton commentaire, car il est juste rempli de mal-être, et de souffrance, contrairement à ce que tu prétends… tu sembles être une personne mal dans ta peau pour être si odieuse et hautaine avec les gens qui t’entourent. J’ai pitié pour toi, et j’espère que tu auras l’occasion de te libérer de tes démons, pour vivre une vie sereine et paisible. Peace ! Et bon travail sur toi-même !

    2. Vos propos ne m’étonne qu’a moitié venant d’une personne qui ne sait analyser ce genre de bouillie télévisuelle. L’obésité physique ne vous concerne a priori pas… pas plus que l’obésité intellectuelle…
      J’ai beaucoup de peine quand je vois que ce genre de programme arrive à divertir les personnes comme vous.

      Pour terminer, je rejoindrais l’avis de Kim. La violence de vos propos suggère un très grand mal-être… Nous vous souhaitons de tout coeur votre bonheur tout de même.

  14. Tu sors toutes les phrases de Zita de leurs contextes respectifs, c’est trop facile.
    Normal qu’elle se sentait mal avec cette prise de poids ! Et je sais de quoi je parle ! Je fais un 38, et pourtant quand je grossis, oui je me sens mal et mon corps me dégoûte tout simplement parce que je suis exigeante envers moi même et que je n’aime pas ressentir dans mon corps les fruits du laisser aller ! Ca fait toujours chier de grossir quand tu te connais à un poids plus bas et que tu t’y sens plus jolie. Ne serait ce que pour t’habiller ! Genre quand tu fais un 36/38, tu peux te faire plaisir, tu n’as pas à te soucier des bourrelets disgracieux qui te boudinent dans ce joli haut que tu aimes tant, ou de tes grosses fesses qui t’empêchent de boutonner ton jean ! Tes propos ne sont que mauvaise foi. OK, moi non plus je n’ai pas spécialement vu d’intérêt dans ce reportage, oui il y avait des clichés, mais en même temps s’ils existent ce n’est pas pour rien !

    Tu connais beaucoup de grosses qui sont réellement bien dans leur peau toi !? Je suis sûre que les mannequins grande taille échangeaient leur corps contre une silhouette mince si c’était si facile. Même toi tu fais le régime Weight Watchers, alors ne va pas dire que tu ne rêve pas d’une taille de guêpe. Beaucoup d’obèses disent ne pas complexer, sont aigries et critiques les minces par jalousie, mais elles ne sont pas sincères, et ça se comprend ! Elles se mentent à elles-mêmes et ont déjà essayé des tonnes de régimes infructueux sur le moyen ou long terme pour la plupart. Donc non, elles ne sont pas biens dans leur peau, et Zita l’a bien compris puisqu’elle se sentait mal également au bout d’un mois et quelques kilos supplémentaires (alors imagine une personne’qui a 40kg en trop… effectivement !). Je ne vois pas comment tu peux être heureuse quand tu dois affronter le regard négatif des gens, que tu ne trouve pas des vêtements à ta taille et qui te mettent en valeur, que t’ose pas aller à la plage, quand la pratique du sport devient compliquée voire impossible parce que ta masse limite ta résistance et ton endurance (et je pourrais encore te sortir milles autres raisons d’être mal dans sa peau quand on est en surpoids), en plus de tous les problèmes de santé que cela engendre ! Les obèses sont pour la plupart en retrait des autres aussi, c’est indéniable ! Dans notre société où l’apparence compte beaucoup, c’est évident que les personnes trop grosses vivent mal leur différence et sortent moins que celles dites « normales ». Un exemple tout bête, les quelque fois où je suis allée en boîte, je n’ai pas, ou peu, vu de femmes obèses. Beaucoup s’interdisent même de se faire un resto entre potes de peur qu’on les juge.
    Tu as relevé également le cliché de l’obèse devant sa télé avec son paquet de chips… bah il est assez réaliste ce cliché ! Il résume les facteurs favorisant l’obésité, c’est à dire la malbouffe et la sédentarité ! Oui, il y a des personnes obèses à cause des gènes héréditaires, mais c’est assez rare ! Bien sûr que si toute ta famille est grosse tu as des chances de l’être aussi, mais si tu bouffe que des conneries en plus de ça, ce n’est pas étonnant ! Il y a également des maladies qui favorisent la prise de poids, comme celles qui impliquent une prise de traitement à la cortisone par exemple. Mais excuse moi, la majorité des obèses le sont à cause de leur mauvaise hygiène de vie !!

    Après je conçois bien que beaucoup réfugient leur mal-être dans la bouffe, mais voilà : c’est donc bien la malbouffe qui vous rend grosses mesdames. Certains vont se réfugier dans le sport, d’autres dans la lecture, d’autres dans la drogue – hélas, ou dans l’art… et d’autres dans la nourriture, – ce qui amplifiera le mal-être d’ailleurs – donc on en revient toujours au même point : la bouffe la bouffe la bouffe
    Faut arrêter de se voiler la face et se bouger le cul, on n’a rien sans rien ! Si tu manges sainement et que tu fais un minimum d’activité physique, tu auras le corps qui va avec ton mode de vie, c’est pas un secret, alors faut arrêter de se trouver des excuses. À aucun moment Zita ne s’est montrée méprisante vis à vis de Véronique, elle a simplement vécu le même quotidien que cette dame et s’est penchée également sur son mal de vivre, causé majoritairement par ses dizaines de kilos superflus.

    Bref, tout ce qui t’a dérangé dans ce reportage, c’est que tu t’y es simplement sentie visée et que tu aimerais’ sûrement avoir le même corps que cette Zita qui ooooose se plaindre quand elle prend 4kg (bien évidemment, quand t’es mince et que tu prends une taille de plus, t’as pas le droit de te sentir mal)… je rejoins un commentaire plus haut qui disait que tu critiquais le fait que Zita porte des jugements alors que oui, tu fais exactement pareil, même pire, car tes propos sont forts méprisants. Et tu n’avais tellement pas d’arguments que tu as préféré fuir un débat que tu as toi même initialement lancé (sachant que les arguments de Skinny étaient plutôt justes !!!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s