L’art d’être une femme normale

L’art d’être une femme normale

Il faut savoir trier....

 

Je lis beaucoup de magazines féminins, ne cherchez pas pourquoi, je me le demande moi-même. Pour certains c’est la cigarette, moi ce sont les magazines. Et ça peut parfois être tout aussi dangereux. A 29 ans, j’ai appris à prendre le recul nécessaire sur ces lectures un peu ‘frivoles’, mais pour d’autres, ça peut vite devenir dangereux si les écrits sont pris au pied de la lettre.

Les magazines, les pubs, les séries, nous abreuvent d’idées sur les femmes. D’idées sur ce que doivent faire les femmes pour rentrer dans le moule. Mais voilà pourquoi on ne peut pas suivre tous leurs beaux conseils pour être la plus belle/intéressante/charmante……

–          Parce que le dernier chignon à la mode ne tient pas sur nous qui prenons le métro, mettons une grosse écharpe qui s’accroche aux épingles, qui avons les cheveux trop fins ou trop courts, qui abandonnons au bout du 3ème essai (qui ne ressemble toujours pas à la photo).

–          Parce que les escarpins aux talons de 12 nous font tout simplement mal aux pieds et qu’on ne sait pas marcher avec.

–          Parce que le job de nos rêves n’est pas forcément accessible et qu’on doit bien bouffer…

–          Parce que le mec parfait qui nous sert le petit dej au lit avec notre magazine « préféré » on ne le trouve pas forcément à 20 ans, ni à 25, ni même à 30…

–          Parce qu’on en a marre de faire des régimes.

–          Parce que le dernier roman de bidule on est trop crevée pour le lire et qu’on préfère regarder la télé.

–          Parce que le smoky on ne voit pas vraiment la différence avec l’application d’un fard foncé sur toute la paupière.

–          Parce que nos genoux ne rentrent pas dans des cuissardes.

–          Parce que manger bio c’est cher et qu’on ne sait pas vraiment d’où ça vient finalement.

–          Parce que la nuisette en satin ça remonte quand on dort.

–          Parce que nos choix sont plus cornéliens que ceux des tests proposés.

–          Parce qu’on a envie de manger une pizza pas du tofu.

–          Parce qu’on n’a pas les moyens de partir en week-end faire la fête dans toutes les boites des capitales européennes.

–          Parce que les robes Maje c’est cher et ça taille petit.

–          Parce qu’on n’a pas envie de sortir dans le dernier bar à la mode mais de glander à la maison

–          Parce que notre voisin n’est pas un Apollon à qui emprunter du sucre mais un gros pervers au regard libidineux.

–          Parce qu’on ne vit pas dans un 300m² à la déco interchangeable à chaque saison.

 

Et puis, parce qu’après tout, nous sommes des femmes normales, pas des clichés de magazine.

Publicités

20 réflexions sur “L’art d’être une femme normale

  1. MOI JE LIS DES MAGAZINES LORSQUE JE SUIS DANS UNE SALLE D ATTENTE OU CHEZ DES AMIES QUI LISENT CES MAGAZINES OU JE LES FEUILLETTE CHEZ MON LIBRAIRE ET JE M APERCOIS QU IL Y A AUTANT DE PUBS QUE D ARTICLES ARTICLES QUI SE RESSEMBLENT TOUS D AILLEURS ET QUI SOUVENT NE REFLETENT LA VIE REELLE .
    MAINTENANT JE NE LES ACHETE PLUS… ECONOMIE ECONOMIE

    BONNES FETES BISOUS

    1. C’est marrant que tu parles de pubs car on m’a ramené un Cosmo de Lisbonne et il est tout fin car il y a nettement moins de pubs que dans la version française ! Comme quoi, ça dépend vraiment d’un pays à l’autre mais les sujets traités sont effectivement bien souvent éloignés de la réalité ou traiter d’une façon qui ne correspond pas à la « vraie » vie ! Bonnes fêtes aussi, biz!

      1. Voilà pourquoi j’ai arrêté de lire les magazines féminins. J’ai d’ailleurs écrit moi-même deux articles là-dessus sur mon blog. L’un où j’avouais être accroc et le deuxième où j’expliquais mon désenchantement après avoir passé une année entière à en lire en vois-tu en vois-là…

  2. Je suis nouvelle sur le site et je trouve tes post toujours très intéressant et surtout très réalistes je me reconnait parfaitement là dedans étant moi aussi une fan de magasines féminins 🙂

  3. Exactement! On est des filles normal, pas des mannequins avec un salaire de ministre! Ils ne refletent juste pas la réalité!
    Perso j’ai arreter de les lire, toujours la meme chose, quasiment que dès pub.. J’avais l’impression de gacher mon argent!

    1. C’est vrai que pour s’offrir un article de leurs pages shopping, il faut rudement bien gagner sa vie… Je crois que les rédactrices vivent un peu à côté de la plaque… ou que les marques bon marché ne font pas rêver !

  4. J’ai adoré la passage sur le smoky, c’est exactement ça! Je suis aussi accro’ de la presse féminine alors qu’après chaque lecture, je me dis « mais pourquoi je l’ai acheté? C’est nul, ça ne sert à rien! ». Enfin pour le moment, je trouve mon bonheur avec Paulette (qui est un peu plus abordable niveau shopping!). Pour le moment…
    Bisous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s