Madame, Mademoiselle, bla bla bla

Madame, Mademoiselle, bla bla bla

De nouveaux combats?

Hier soir j’ai eu une conversation avec un homme (ca m’arrive) concernant ce fameux débat sur la suppression de la case Mademoiselle des formulaires administratifs.

J’expliquais donc  à cet homme que de mon côté, même si j’aime bien qu’on m’appelle mademoiselle, je m’en contrebalance de cette guéguerre un peu stupide qui nous fait finalement passer pour des quiches et des filles se crêpant le chignon sur un sujet qui n’a pas vraiment lieu d’être (Il n’y a qu’à lire les commentaires plutôt virulents sur les articles traitant du sujet).

L’homme en question m’a rétorqué qu’au-delà de ce sujet un peu « léger », c’était sans doute pour faire parler de leur mouvement féministe…

Certes, je n’avais pas pensé à ça… Mais si vraiment elles ont besoin de faire entendre leur voix, pourquoi ne pas le faire sur un autre sujet ? Un sujet vraiment important, un sujet qui ferait vraiment avancer les choses ? Un sujet qui pourrait vraiment en aider certaines ? Les violences faites aux femmes… par exemple. (Bizarrement, j’ai l’impression qu’on en parle moins de ce sujet pourtant plus que jamais d’actualité)

Et de là m’est venue cette réflexion sur le « féminisme ». Nos aïeules se sont données tellement de mal pour nous offrir le droit de vote, le droit à la contraception, le droit d’épouser l’homme qu’on a choisi et j’en passe que j’ai l’impression qu’on régresse à parler de sujet tel que cette fameuse case Mademoiselle. Qu’on en oublie les sujets capitaux.

C’est sans doute très important pour certaines, mais je n’arrive pas à mettre ça sur le même plan que le droit de vote… par exemple. Allez comprendre…

Ces aïeules nous ont donné la possibilité de faire nos propres choix, de décider de notre vie. Or, cette liberté implique des responsabilités. Et je pense que c’est à nous, maintenant de continuer leur « combat » en offrant les mêmes chances à d’autres, ailleurs. A ces femmes qui sont lapidées pour adultère, à ces gamines de 10 ans mariées de force, à ces épouses violées pendant la guerre, bref, à ces femmes qui n’ont pas les mêmes chances que nous.

Peut-être est-ce là le vrai combat qu’il faut mener maintenant ? Peut-être que le « féminisme » ne doit pas seulement servir notre petit confort mais aider réellement à faire évoluer les mentalités dans des pays où les femmes souffrent réellement ? …Sans compter sur ce qu’il reste encore à faire en France.

Alors, oui, ces sujets sont moins faciles à traiter, moins « vendeurs », moins matière à des petites querelles, mais ils existent.

Je ne suis pas féministe, je ne suis même pas pour la parité mais je suis une femme et en tant que telle j’ai vraiment envie de voir les possibilités qui m’ont été offertes, accordées à d’autres.

14 réflexions sur “Madame, Mademoiselle, bla bla bla

  1. ET POURQUOI LES ACTRICES AGEES MEME TRES AGEES SE FONT APPELER « MADEMOISELLE » ALORS QU ELLES SONT MARIEES OU L ONT ETE !!!!!

    MADAME OU MADEMOISELLE UN DEBAT QUI N A AUCUNE IMPORTANCE . IL Y A DES CHOSES PLUS GRAVES A DEBATTRE COMME TU L ECRIS JUSTEMENT.

    UNE COUTUME QUI A DISPARUE , HEUREUSEMENT D’AILLEURS: POUR UNE FEMME QUI AVAIT PERDU SON MARI, ON N OMETTAIT D’ECRIRE SUR SON COURRIER : MADAME VEUVE UNTEL…. MAIS JAMAIS POUR LES VEUFS!!

    A BIENTOT TE LIRE CHERE MADEMOISELLE !!!!!!!!AH AHA AHAAHAHAHA

  2. Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Mademoiselle ou Madame ça va pas changer nos vie.
    Pour ma part je suis plutôt féministe, bien que pas active du tout voir le salaire des femmes diminué de 30% par rapport à celui des femmes, ça me met en rage.
    Il faudrait effectivement s’attaquer aux problèmes des femmes lapidées pour adultère, des excision ou encore de la violence faite au femmes. Mais malheureusement ça revient à s’attaquer en partie à des religions, a des grandes puissances qui ne supporte pas les critiques, c’est trop risquée, trop dangereux, alors on blablate sur la case Mademoiselle, ça ne fait pas oublier la cause, mais je trouve que ça la tourne limite en ridicule!

    1. Oui c’est vrai que s’attaquer aux violences faites aux femmes dans d’autres pays demande du temps et de la diplomatie. Mais en dehors de la religion qui dans certains pays musellent parfois les femmes, il y a encore beaucoup trop de violences qu’on pourrait combattre. Les viols utilisés comme crime de guerre par exemple, ça me révolte.

  3. Je suis aussi d’accord avec toi : c’est vraiment inutile de débattre sur ce sujet complètement stérile: Madame ou Mademoiselle…..qu’est ce qu’on s’en fout! Par contre, tu as raison , la souffrance de la Femme avec un grand F dans le monde, toutes ces injustices qui sont commises envers elle, leur corps, leur dignité, leur intelligence, leur place dans le monde, pour des raisons purement culturelles, ça seules les associations féministes/humanitaires le crient haut et fort!
    En fait, je n’irais pas jusqu’à dire que le féminisme est mort mais effectivement on a tendance à se reposer sur nos lauriers (l’héritage de ces « femmes-courage » à qui on doit tout). C’est peut être aussi le résultat de l’évolution de la Société qui devient de plus en plus individualiste je trouve (ce n’est que mon impression) par les temps qui courent.

    1. C’est vrai que la société actuelle n’aide peut-être pas au développement des « bonnes actions »… Mais il faut aussi penser à ces assoc. qui travaillent dans l’ombre mais qui font vraiment un super travail heureusement !

  4. Comme tu dit, il y a d’autres combat amplement plus important, rien que par exemple l’inégalité salariale femme et homme pour un même boulot qui persiste de nos jours !

    Sans compter que Mademoiselle est souvent plus lié à l’aâge, et que les hommes jeunes ne se font pas toujours appeler Monsieur, mais jeune homme bien souvent.

    Perso, les gens que ce soit dans les magasins ou dans la rue me disent rarement Mademoiselle, et ce même si je ne suis pas mariée, mais plutôt Madame, comme quoi…(bon quand je me fais draguée dans la rue, j’avoue c’est du « Hé, Madmoizelle, Hé Mam’Zelle » :D)

    Pour moi, avec des choses comme ca qui monopolise l’attention, on passe à côté d’autres choses, et les féministes passent encore plus pour des chieuses, des « chiennes de garde » alors que d’autres combats comme tu le soulignes méritent beaucoup plus d’attention

  5. Attend, attend, les assos feministes en parlent carrement des violences contres les femmes, de la penalisation du viol, de la lutte contre les stereotypes qui font que les victimes de violence domestique ne peuvent pas porter plainte, de la question de la prostitution aussi, du traffic humain, de l’alienation des epouses et des mamans, et d’autres problemes reellement graves. Le debat madame/mademoiselle a ete bien mediatise par des journalistes qui sont bien contents de faire passer les feministes pour des connes, aussi.

    MAIS, il ne faut pas oublier non plus que le fait de lutter contre les symboles et les choses qui paraissent completement anodines, comme les pubs par exemple, ca a aussi son importance. Parce que la denomination differentes entre femme mariee et non-mariee, ou la representation de femmes a poil pour vendre des voitures, c’est aussi une facon extremement insidieuse de repandre, inconsciemment, l’infantilisation, ou l’objectification des femmes. Et c’est donc lie directement avec les politiques sur les salaires par exemple, ou sur les conges maternite/paternite, qui sont des questions politiques bien relles et importantes! Le fait qu’une banque ait le droit de demander a une femme si elle est mariee ou pas quand elle veut faire un emprunt, moi je trouve que ce n’est pas normal. Donc oui, supprimons une case (que ca soit madame, ou mademoiselle, peu importe).

    Alors certes, c’est moins visible, et peut-etre moins urgent, que de lutter contre le viol. Je suis bien d’accord. Et les militantes feministes le savent aussi! Mais ce n’est pas pour autant insignifiant non plus.

    Pour ce qui est du feminisme a l’echelle mondiale, la je dis vraiment attention attention, parce qu’on rentre tres rapidement dans l’imperialisme culturel. Soutenir les femmes iraniennes ou afghanes, certes. Mais pas non plus se battre pour elles, comme si elles n’en etaient pas capable. Perso, je trouve ca normal que les feministes francaises s’occupent de leurs affaires, dans leur pays, et n’aillent pas mettre les pieds dans des contextes qu’elles ne connaissent ou ne maitrisent pas. Et honnetement, il y a de quoi faire ici, hein! Simplement le grand public ne le sait pas, parce que les medias n’en parlent pas: ils preferent parler du debat madame/mademoiselle, parce que c’est bien rigolo.

    1. C’est vrai que les médias ont relayé cette « info » un peu trop à mon goût. Mais ce qui me gêne le plus c’est tous ces commentaires, ce crêpage de chignon autour. On ne fait pas autant cas des autres violences infligées aux femmes. Et comme tu le dis, il reste encore beaucoup à faire en France… Allez, à nouvelle année, nouvelle prise de conscience !!!

    2. Je suis nouvelle sur ce site, mais je voulais simplement rajouter des petits trucs, sans faire polémique bien sur! 🙂
      Excusez moi si je suis un peu virulente mais Litchi, je suis assez d’accord avec toi, simplement, l’histoire des femmes afghanes ou iraniennes m’a un peu choqué… Je pense au contraire qu’on doit aider ces femmes, et non pas parce qu’elles ne sont pas capables de le faire elles-même mais simplement parce que la plus part du temps, quand elles essayent de le faire elles se font la plus part du temps lapider ( pour parler cru ). Donc laisser ces femmes dans la misère et les laisser s’en sortir seules serait, je pense, presque égoïste. Parce qu’on se bat pour les femmes en général, et non pour les femmes françaises, qui certes, ont beaucoup de choses à revendiquer dans leur pays , mais ne comparons pas cela au sort des femmes dans des pays comme l’Iran… Où leur sort est largement pire…
      Et puis, honnêtement j’ai étais très gênée dans l’article par le  » je ne suis pas féministe, je ne suis même pas pour la parité »… Je suis peut être naïve mais c’est pour moi un devoir des femmes de revendiquer leur droit et l’égalité qu’elles devrait avoir avec les hommes sur le plan des lois et dans la société. Et pour moi c’est en s’affirmant en tant que femme, dans la féminité et la fierté de ce que l’on est qu’on peut faire valoir nos droit, entendre de la part d’une femme, qu’elle n’ait pas féministe me choque un peu… D’ailleurs, en lisant tes articles, j’ai du mal à croire que tu ne soit pas pour défendre la cause des femmes :), surtout dans l’article sur les magazines féminins que j’ai beaucoup aimé et qui combat justement, les clichés. Et ça, pour moi c’est faire preuve de féminisme.
      Voila, j’espère que je n’ai pas été trop agressive, j’ai simplement voulu exprimer mon opinion, sur ce blog que je viens à peine de découvrir et que je trouve assez sympa :).

      1. Merci pour ton commentaire. C’est toujours très intéressant d’avoir différents points de vue, ça permet d’avancer.
        Lorsque je dis que je ne suis pas féministe, je pense surtout ne pas être aussi vindicative que d’autres pour la cause des femmes.
        Je crois qu’il y a d’autres façons de nous faire avancer que de vouloir absolument nous « caser » partout (par ex. les quotas en politique). Surtout qu’en France nous n’avons pas trop à nous plaindre, les droits des femmes étant plutôt bien respectés.Du coup je trouve que de monter au créneau pour un « mademoiselle » nous fait passer plus pour des enquiquineuses que pour des femmes qui nous battons contre de réels préjudices à leurs égards.Quand on voit ce qui se passe dans d’autres pays, on peut se être heureuse de notre sort !
        Mais comme tu le dis si bien, mon petit blog représente à lui seul ma participation féministe ! J’aime être une femme et l’univers féminin ! Alors je conclurais en disant : Vive nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s