Lire à moindre coût

Lire à moindre coût

Je continue à vous faire découvrir les articles que je rapatrie de mon blog de lecture.

Ne pouvant (sachant) pas rapatrier les commentaires, je les ai copiés à la fin de l’article car certains donnaient de bonnes idées ! J’en profite pour remercier toutes les blogueuses  »lecture » de m’avoir si bien accueillie à l’ouverture de mon blog !

« Les livres c’est cher .»
On s’est tous fait cette réflexion en voulant acquérir le dernier polar qui vient de sortir!

Voici donc quelques astuces pour lire à moindre coût.

(re)Découvrir la bibliothèque

J’ai la chance d’avoir 2 médiathèques dans ma ville qui sont situées à quelques minutes à pied de chez moi. Pendant des années je n’y ai pas mis les pieds. J’avoue, je préférais les livres neufs que je pouvais corner à ma guise et les conserver… Mais le budget n’étant pas toujours là je me suis résolue à y retourner. Bonne surprise, le rayon policier est assez fourni, je peux réserver des livres en ligne, retarder la date de retour… Bref, c’est devenu ma seconde maison!

Il est vrai que les nouveautés sont prises d’assaut et que certaines bibliothèques ne renouvellent pas souvent leur fond mais ça permet de redécouvrir d’anciens auteurs.

L’abonnement est souvent gratuits pour les habitants de la municipalité et beaucoup de médiathèques offrent des activités annexes : lectures, ateliers d’écriture…

Les livres d’occasion

De nombreux sites de ventes de livres d’occasion se sont développés ces dernières années.

Lorsque je ne peux vraiment pas attendre qu’une nouveauté sorte en poche, je me fais plaisir et je l’achète au prix fort. Une fois dévoré, je revends le livre sur l’un de ces sites. Je ne perds que quelques euros et ça me permets de lire une nouveauté. Beaucoup d’internautes fonctionnent ainsi et on peut donc trouver des nouveautés pour bien moins cher.

Amazon reste la référence mais il existe également Chapitre, Price Minister et bien d’autres!

Des trouvailles en occaz!

Pour les réfractaires aux achats sur internet, il existe également des magasins comme Gibert Jeunes, Book off, qui proposent la vente et le rachat de livres d’occasion. Honnêtement le rachat de vos vieux bouquins ne vous rapportera pas des masses mais c’est toujours ça de pris!

De même que beaucoup organisent des vide dressing on peut également organiser des vides bibliothèque! Chacun apporte les livres qu’il souhaite vendre ou échanger, c’est une façon de passer un bon dimanche à parler bouquins! Profitez aussi des vides greniers, brocantes, pour faire le plein de livres à 1 ou 2€. D’ailleurs c’est fou de voir combien de familles en France ont acquis la fameuse collection SAS!

D’autres façons…

Le bookcrossing ou comment faire voyager ses livres.

J’adore l’idée du book crossing : faire du monde une bibliothèque.

Il vous suffit de lire un bon bouquin, de vous rendre sur le site bookcrossing, d’attribuer un numéro unique au livre, de le coller sur celui-ci et de « libérer » votre livre en le laissant sur un banc, dans un café, au ciné…

La personne qui trouvera votre livre pourra aller sur le site donner son avis et libérer à son tour le livre.

Les boites à lire

La boite à lire de Bordeaux

Quelques villes ont développé en partenariat avec leur bibliothèque, le concept de la boite à lire.

Cette boite en plexiglas protège les livres de la pluie et permet d’échanger des livres gratuitement.

On en dépose un, on en prend un…

On peut les trouver à Bordeaux, Lyon, Sarlat…

Il existe mille et une façons de se procurer des livres pour quelques euros, faites nous découvrir vos propres astuces!

 

 

Le nem à la choucroute dit :

octobre 28, 2010 à 8:55

Comme j’aime bien donner mon avis…moi je n’achète presque que de l’occaz sauf parfois pour… les livres de cuisine ! (on ne se refait pas…) parce que l’occaz c’est quand même un super bon plan pour le vendeur et l’acheteur, et ça ne change en rien le contenu ! par contre, en tant que fille d’éditeur, je dois dire que cela ne participe pas à la reconnaissance des auteurs… et de tous ceux qui travaillent autour du livre, car oui, un bouquin c’est très cher à produire (sauf pour les best sellers de poche type agathe christie). donc : oui à l’occaz mais de temps en temps ! et oui aux librairies, parce qu’un beau livre neuf, parfois, ça a du bon…

cellaine dit :

octobre 29, 2010 à 8:35

il me parle beaucoup ton article ; j’ai prévu de m’inscrire la semaine prochaine à la bibliothèque municipale. Je n’y ai jamais mis les pieds, voulant tout le temps acheter mes livres… Mais voilà, budget oblige, je vais faire la démarche… ça ne va pas être facile de changer les habitudes, mais j’espère pouvoir faire de belles découvertes !!

Je n’ai encore pas vu les Boites à Livres, mais je vais chercher !

Mlle Pigut dit :

octobre 29, 2010 à 8:45

Bravo de mettre en avant toutes ces façons d’avoir un livre en main de manière alternative!

delphinesbooks dit :

octobre 29, 2010 à 10:17

Il y a dans le même genre une jolie initiative là

http://art-book-collectif.over-blog.com/article-la-girafe-zarafa-49808883.html

En tout cas, merci pour cet article !

L’Ogresse dit :

octobre 29, 2010 à 11:46

Il y a aussi Bookmooch, le site de troc de livres: http://fr.bookmooch.com

Papillote dit :

octobre 29, 2010 à 3:56

je lis beaucoup, mais je n’achète quasiment jamais de livres : trop cher, 20-25 euros un livre ! 2 livres sur 3 ne me plaisent pas vraiment, et je n’ai pas de places pour les stocker dans mon studio. Alors je les loue à la biblio. Mon premier réflexe en déménageant à Paris: m’inscrire à la médiathèque le lendemain de mon arrivée, depuis j’y vais toutes les semaines !

Bunny dit :

octobre 31, 2010 à 1:23

j’achète de temps en temps des livres neufs mais pour compléter ma collection d’agatha christie, vive ebay ou le bon coin: les livres d’auteurs connus sont souvent par lot et du coup je me retrouve souvent avec des livres à 1€^^. Ma bibli se rempli donc de policier, SF et autres bouquins à moindre coût.

Alice dit :

octobre 31, 2010 à 4:22

Mêmes astuces que les tiennes: bibliothèques et Price minister, Amazon.

Ce que je fais aussi, c’est m’inscrire à des Challenges (chez George par exemple : http://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/) et entre bloggeuses on se prête les livres.

Ce que je fais aussi, c’est permettre à mon livre de voyager. Si je l’ai aimé mais pas suffisamment pour le garder à vie, je précise à la fin de mon post commentant ma lecture que je peux l’envoyer à qui veut. Ainsi on peut imaginer qu’un jour on créera une grande chaine de solidarité du livre, permettant de lire à moindre coût et de nouer des amitiés …

Ha il y aussi cette initiative pour faire découvrir de jeunes auteurs :

http://prisedebec.forumactif.fr/jamais-sans-mon-livre-f14/

avec des livres qui circulent…

Chouette article en tous cas!

savon dit :

octobre 31, 2010 à 5:57

Étant bibliothécaire, je ne peux que saluer ton article. Oui, un livre ça coûte cher.. et c’est aussi pour ça qu’à la bibliothèque, nous mettons un point d’honneur à acheter quelques très jolis albums pour la jeunesse. Des livres qu’on ne peut as toujours s’offrir faute de budget familial. malgré tout, comme j’adore les livres, j’en achète très souvent. Et des BD de surcroit.. donc, mon budget bouquins est assez conséquent. Mais grâce à la bibliothèque, je peux découvrir un livre là-bas (et aussi grâce à la médiathèque de ma ville) et me l’acheter s’il me plait vraiment. J’ai testé le bookcrossing. Très sympa mais je e suis jamais tombée sur un livre abandonné. Pourtant, le principe est amusant.

L Fée du vide dit :

octobre 31, 2010 à 8:59

Nous n’achetons plus que dans les vide-greniers et autres bourses. Mes enfants ont deux grandes bibliothèques chacun avec des livres en TBE, achetés à 1-2€ voire 0.50€ ! Nous organisons aussi des « goûters-échange ». Les copains-copines se retrouvent chez un enfant, le thème est annoncé à l’avance (cartes à jouer ou collectionner, billes, figurines, jouets, musique, DVD, jeux vidéos et donc livres…) et les enfants échangent ou se prêtent les affaires autour d’un goûter (epndant que les parents papotent ou font de même).

Bonne continuation à votre sympathique blog ^^

latelierdepeneloppe dit :

novembre 1, 2010 à 9:30

hihi, moi la bibliothèque elle a des horaires tellement farfelus que je n’y met jamais les pieds, j’ai donc des centaines de livre à la maison, souvent acheter en occaz chez Gibert ou chez les bouquinistes. *j’ai donc quelques dizaines de beaux livres relié acheté pas cher…

orgebin dit :

novembre 1, 2010 à 10:20

Moi je vais aussi les acheter dans un village spécial: Fontenoy la Joute en Lorraine, c’est un village du Livre. Il y a beaucoup de bouquinistes, c’est sympa et pas cher. Mais je suis aussi une grande adepte des médiathèques. Je trouve ça génial. 😉

la pintade aixoise dit :

novembre 1, 2010 à 5:35

Ma fauchitude m’a fait redécouvrir comme toi les joies de la bibliothèque. C’est chouette en fait 🙂 Et celle d’Aix, en plus, possède un fond considérable ! La boîte à livres est une super idée qu’il faudrait que nous importions à Aix 🙂

Publicités

7 réflexions sur “Lire à moindre coût

  1. Merci pour toutes ces astuces, à part les classiques bibliothèques ou sites, je découvre des méthodes sympas!!

  2. j’aime l’idée d’abandonner son livre dans un lieu public et l’idée que qq un d’autre pourra s’en approprier les lignes !!!

    bon dimanche gourmand

    virginie

  3. C’est par hasard que je viens juste de découvrir ce joli blog.

    Je voudrais signaler que nombreux sont les gens qui veulent se séparer d’objets en tout genre sans les jeter. Or il existe des sites de dons d’objet qui répondent à cet objectif et les livres font bien sûr partie des objets dont on peut vouloir « se débarrasser ». Voilà donc de quoi vite remplir vos rayonnages sans bourse délier. Cela ne vous posera nul problème de mobilier car vous vous ferez aussi donner des bibliothèques, des armoires, des vaisseliers, des buffets, des commodes ou des étagères. Votre problème, ce sera la taille de votre logement…
    Et si vous recherchez aussi des téléviseurs cathodiques, vous en trouverez treize à la douzaine !

    Pour la France entière, le site qui domine de très loin tous les autres en la matière est http://www.donnons.org et les annonceurs peuvent y publier au choix une annonce par ouvrage ou une annonce unique pour un lot indivisible de plusieurs cartons remplis de bouquins.
    Sachez seulement que le premier à exprimer le souhait de se voir attribuer le don a évidemment beaucoup plus de chances de l’obtenir que le quinzième.

    Mais attention : la gratuité absolue étant de mise, chacun d’entre vous risque vite de devenir accro à ce genre de site !

    Rémi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s