Se séparer d’un bon bouquin…

Se séparer d’un bon bouquin…

Harry, tu me manques !

Terminer un bon bouquin c’est un peu comme vivre une rupture.

La dernière ligne parcourue, je sais que je ne revivrai plus les sensations éprouvées pendant ma lecture. Je repense à ce livre pendant des jours, j’imagine une autre fin ou mieux, une suite!

Je me sens vide et pendant un moment délaisse tous les livres qui me passent sous le nez.

Quitter une héroïne à laquelle je me suis identifiée, un endroit si bien décrit que je me suis vue y vivre, c’est une petite mort.

Lorsque j’ai acheté le troisième tome de la saga Millénium, qui pourtant n’était pas le meilleur, je me contentais de quelques pages chaque soir pour faire durer le plaisir plus longtemps.

La dernière page tournée, j’ai su qu’il me faudrait plusieurs semaines avant de pouvoir me replonger aussi assidument dans une nouvelle lecture.

Serais-je trop sentimentale ?! Mais vous comment vous sentez-vous après la lecture d’un excellent bouquin?

7 réflexions sur “Se séparer d’un bon bouquin…

  1. Ahhh enfin quelqu’un qui ressent ce même déchirement à la fin d’un bon livre… J’en dévore un par semaine en moyenne et à chaque fois je referme les pages avec un sourire niais, la larme à l’œil, un soupir ou immobile ne sachant quoi penser… Comme s’il fallait faire une sorte de deuil.
    On vit d’une certaine manière dans la vie de ces personnages, par procuration, voilà pourquoi tant d’émotions. On maîtrise leur avenir en décidant ou non de lire les pages du chapitre suivant, les laissant parfois statiques dans le temps. Mais jamais trop longtemps…
    Personnellement, il me faut un peu moins de jours pour me replonger dans un bouquin, avide de nouvelles histoires et rencontres…

    Bon courage pour tes prochaines lectures 🙂

    1. C’est quand même bon d’être un peu sentimentale envers ses bouquins ! En ce moment j’enchaine les thrillers un peu nuls et j’ai vraiment hâte d’être à nouveau transportée par un roman !

  2. Bonjour !
    Je suis tombée sur ton blog un peu par hasard (en trainant sur hellocoton, ok, j’avoue !) et je me devais de répondre à cet article !
    Je ressens exactement la même chose envers un livre que je viens de finir et qui m’a emmené loin, très loin. Il y a certains bouquins qui ne me plaisent pas plus que ça et donc je ne ressens rien quand je les termine. Mais il y en a certains et souvent ce sont ceux en plusieurs tomes qui me déchirent le coeur quand arrive la dernière page. C’est toujours difficile d’abandonner un héros qu’on a aimé et à qui on s’est identifié.

    1. Merci pour ton message !
      C’est exactement ça : un déchirement ! en même temps ce sont les meilleurs bouquins qui nous font cet effet là! Comme je le disais à Poopie, j’ai hâte de retomber sur un aussi bon livre !

  3. Ta première phrase, très imagée et poétique résume tout à fait ce que je pense!
    Ah les bons bouquins, ceux qu’on est si fières d’avoir lus et qu’on désirerai oublier pour redécouvrir à nouveau le même plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s