Le business des rondes

Le business des rondes

 

On se foutrait pas un peu de notre gueule là?

J’avais un trajet assez long à faire en métro et je me suis décidée à acheter le dernier Femme Actuelle spécial rondes pour passer le temps.

A la fin de mon trajet et du magazine, je ne peux m’empêcher de me poser des questions.

J’ai déjà parlé de certains magazines et de leurs numéros sur les rondes. Mais j’ai envie de réitérer , je suis coriace ! Après la première impression passée « chouette on parle enfin des rondes », il me vient toujours à l’esprit la même réflexion : pourquoi un numéro spécial ?

Pourquoi ne pas tout simplement intégrer des femmes rondes aux pages de ces magazines ?

Pourquoi choisir de mettre en exergue la rondeur dans un numéro spécial? On ne définit pas les autres femmes comme minces ou maigres ou asiatiques ou autres ? Alors pourquoi en définir certaines comme rondes et donc les classer à part ? Les rondes sont des femmes comme les autres non? Elles ont le droit d’apparaitre dans les pages des magazines qu’elles lisent également, non?

Et bien non. Et je ne peux m’empêcher de penser que les rédactions surfent sur la mode des rondes, pour vendre plus, tout simplement. Un bon business les rondes….

Car, soyons honnêtes, dès le numéro suivant, les rédactions oublient totalement les grosses. Basta les courbes, on retrouve les mannequins minces, les conseils minceurs, la mode pour mince….

Les rédacteurs répondront que oui, ils parlent des grosses, la preuve ils ont fait un numéro spécial le mois précédent…. Ça les dédouane ces fameux numéros spécifiques, génial…

Dans le fameux numéro de Femme Actuelle, on trouve un dossier de 16 pages sur les rondes, au milieu duquel s’est glissée une pub pour la pilule amaigrissante Alli… No comment. C’est quoi le message ? Vous avez le droit d’être grosse mais faudrait pas oublier que vous pouvez aussi maigrir hein ?

Je ne sais pas comment sont dispatchées les publicités dans les magazines mais sincèrement ils auraient pu caser celle-ci ailleurs, non ?

Après le premier article spécial rondes ça m’a donné vraiment envie d’assumer ma silhouette même si, ne mesurant pas 1m80, ce serait plus difficile que pour Tara Lynn ou Crystal Renn mais force est de constater que finalement après avoir lu tous les numéros, je n’ai qu’une idée en tête : maigrir.

Oui, maigrir, maigrir pour pouvoir porter les fringues présentées dans ces magazines, maigrir pour me fondre dans la masse, maigrir pour être de nouveau comme les autres. Un peu contraire au but recherché en achetant ces numéros spéciaux, me direz-vous.

Pas facile de s’accepter surtout lorsque je pense aux nouveaux régimes qu’ils vont nous dégoter au printemps et que je ne manquerai pas de parcourir bien sûr…

Publicités

13 réflexions sur “Le business des rondes

  1. 3 reflexions suite à çe me viennent à l’esprit.. :
    maigrir ok pourquoi pas mais pour se sentir bien, pas pour ressembler aux autres! c’est pas le plus important!
    la pub Alli.. ben là c’est une question de fric!! ils ont payé pour avoir cette place.. alors bon, face à l’argent la régie pub a forcément cédé!
    enfin, il faudrait que je retrouve un super article, sur un magazine (je ne sais plus de quelle originie…) qui depuis un certain temps n’utilise que des lectrices volontaires pour poser dans ses pages, des madames tout le monde, de toutes origines, taille, poids.. et qui grâce à cela, a vu ses ventes augmenter, car enfin, les femmes se reconnaissent !! basta les nanas, certes bien foutues, mais photoshopées à mort…

  2. Je suis entièrement d’accord avec ton article, peu importe notre corpulence, nous sommes tous des êtres humains à part entière, alors pourquoi faire des numéros spéciaux ? ça ne rime à rien !

  3. vive les grosses!! enfin je donnerai tout pour etre mince quand meme…ou en tout cas moins grosse…parce que faut pas se leurrer la vie est plus facile quand on rentre dans les standars…

  4. Moi je pense que si les marques ainsi que Magazine consacrent des numéros et des collections aux rondes, c’est tout simplement pour atteindre facilement la cible et réciproquement. Si une ronde, (et là, je parle des grandes tailles pas des tailles 42 à 46) veut s’acheter un vêtement et qu’elle sait d’avance qu’elle ne trouvera pas sa taille chez une marque de prêt à porter normale (même si ce magasin se met à élargir ses tailles, il ne doit pas communiquer la dessus sous peine qu’on l’accuse de vouloir faire du business pour rondes) elle se dirigera directement vers ce magasin! Le business existe partout, et je ne vois pas pourquoi c’est celui des rondes qui vous faire réagir autant! Je suis ronde, j’ai besoin de conseils en mode, je sais que ds les magazines, je ne trouverai pas ce qu’il me faut, j’irai directement voir ds les spécial rondes ! Si un mag normal se met à en parler aussi des rondes, comment le saurait-on, s’il ne communique pas! Bref en même temps, je me sentirai un peu larguée si j’achète un femme actuelle, et qu’il n’y a à l’intérieur que qlq articles qui me servirait en tant que rondes!

    1. Ce n’est pas tant le business des rondes qui m’ennuie mais plutôt le fait qu’on nous « traite » différemment des femmes minces. Il n’y aurait pas de spécial rondes si les magazines distillaient aussi bien des conseils mode pour minces que pour rondes et ce, dans tous leurs numéros. Pourquoi sont-ils obligés de faire des numéros à part? Parce que d’habitude ils ne parlent pas des rondes !!! Et c’est là que c’est dommage car j’aimerais me retrouver dans les magazines que je lis et pas seulement une fois de temps à autre!

  5. Bonjour, je suis journaliste. Je travaille actuellement sur ce qu’on a l’habitude d’appeler « le business des rondes ». Je suis tombée par hasard sur cet article. Vos réflexions et commentaires m’intéressent. Certaines d’entre vous seraient-elles prêtent à discuter par téléphone avec moi, de façon tout à fait informelle ? Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s