La vie comme elle vient

La vie comme elle vient

Forrest avait raison...

 

Mon frère m’a fait très justement remarquer qu’à bientôt 37 ans, il n’aura jamais été aussi proche des 40 ! Les hommes vieillissent bien mieux que les femmes, pas de quoi s’affoler pensais-je, …jusqu’à ce que ça me rappelle que moi-même je ne suis plus très loin des 30… Là je m’affole !

C’est fou les projets qu’on peut faire, plus jeune, en étant certain que sa vie sera réglée comme du papier à musique simplement en l’imaginant.

J’étais persuadée de faire mon premier enfant à 25 ans. A 28 ans, je suis sans enfant, sans mec et sans boulot !

Je ne voulais surtout pas habiter dans une maison de peur d’être éloignée de la vie citadine. A force de tourner en rond dans mon mini appart, je rêve d’une maison contenant plus de 2 pièces.

Je pensais aimer un seul homme et construire toute ma vie avec lui. J’ai appris qu’on pouvait tomber amoureuse ou penser l’être plus d’une fois et que chaque expérience, même foireuse, nous rapproche de celui qui nous correspond vraiment.

Quitter Paris ? Il en était hors de question, parisienne j’étais, parisienne je resterai ! Maintenant, il m’est si difficile de trouver un endroit pour m’isoler dans la capitale que j’ai de plus en plus envie d’autres espaces .

A 20 ans, le bel âge pour beaucoup, je me cherchais sans cesse, me posant mille questions sur mes envies, souhaitant à tout prix rentrer dans le même schéma que les autres sans y parvenir.

Ce n’est que maintenant, à bientôt 30 ans que je commence à savoir enfin qui je veux être, à m’affirmer et à savoir où je vais.

Le temps est venu de lâcher mes a priori, mes vieilles angoisses : on peut être en couple à 25 ans et seule à 35 et inversement (ouf!)… On peut trouver sa voie plus tard que les autres… On n’est pas obligé de rentrer dans un moule pour se rassurer…

Il faut parfois prendre son temps et accepter que tout ne se déroule pas comme nous l’avions prévu.

Avoir 30 ans c’est effrayant mais c’est également se libérer de certains carcans !

4 réflexions sur “La vie comme elle vient

  1. Voila un très très beau post en ce dernier jour de l’année… Un post plein d’espoir et d’optimisme pour l’année a venir. Je te souhaite une année qui comble tes envies d’épanouissement et de bien être. Le reste viendra a point nommé.

  2. « Où va l’espoir
    Se dissout-il dans ta vodka ?
    En quelle élégie
    Pour quel sondage mass-média ?
    Et où vont tous les pleins pouvoirs ?
    Tu dis : au même endroit
    En quel rock’n’roll-critic
    Pour quel milieu ultra ?

    Perdus dans tes cieux
    On s’accroche à rien
    Les hommes au milieu
    Entre hier et demain
    Dieu, tu laisses à désirer
    Et nous prêtes à croire
    Que de la tête aux pieds
    Nous sommes du hasard »

    Eiffel

    Cordialement

    Dicky le Canard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s