Des cosmétiques asiatiques à Paris

26 oct
La boutique Queens House, rue de Belleville

La boutique Queens House, rue de Belleville

Je n’y connais strictement rien en cosmétiques asiatiques mais leur packaging kawaï m’a toujours attiré en bonne nana girly que je suis.

Du coup, lorsque j’ai appris qu’une boutique dédiée aux cosmétiques Coréens et japonais avait ouverte sur Paris, j’ai voulu y jeter un œil. Rendez-vous pris le dimanche pour me rendre rue de Belleville découvrir le magasin.

Pas de problème pour les non parisiennes, Queens House vend aussi en ligne sur son site.

Du make up

Du make up

Avec une amie nous étions les seules clientes dans la boutique. Boutique agréable car les produits sont bien mis en valeur et la circulation se fait facilement. Cependant, j’ai trouvé l’ambiance un peu froide en opposition au packaging girly des produits.

Des crèmes mains au packaging kawaï

Des crèmes mains au packaging kawaï

J’avais jeté un œil sur leur site et chercher quelques avis avant de m’y rendre afin de savoir ce que je pourrais bien rapporter car les explications en coréens me laissent un poil perplexe !

Je n’avais pas besoin de grand-chose alors je me suis tournée vers une crème pour les mains à base de bave d’escargot qui a profondément dégoutée mon amie !

QH6

J’ai aussi pris des masques en tissu de la marque Etude House et un masque « vapeur » pour les yeux… Oui, les traductions, tant sur le site qu’en boutique sont assez approximatives ! Mais une petite recherche sur Google et le tour est joué.

Les masques en tissu Etude House

Les masques en tissu Etude House

Un petit baume à lèvres au yaourt et un autre intitulé « You’re the best » finissent mon petit shopping !

Rien de faramineux mais pour une novice, c’est un bon début !

Des soins en veux-tu en voilà !

Des soins en veux-tu en voilà !

Je vous conseille fortement, si vous êtes intéressée par des cosmétiques asiatiques, d’aller faire un tour sur le très bon site Les beautés testent. Vous y trouverez tous les conseils et bonnes adresses.

 

Queens House
67, rue de Belleville,
75019 Paris

Les bons gifs de la semaine

19 oct

Et cette semaine ce sont des gifs axés sur le sport que je vous propose ! Enjoy !

- Quand j’essaye une nouvelle machine sans mon prof

sport1

- Quand je tente de me motiver lors de mon cardio

Sport3

- Quand j’imagine une possible transformation

sport2

- Quand je suis toute seule dans la petite salle de muscu

sport4

- Quand j’essaye d’accrocher mes poids toute seule

sport5

- Quand je m’imagine faire mes développés-couchés

sport6

- Quand j’imagine tous les trucs super intéressants possibles une fois musclée…

sport7

- Quand je sors de mes 2 heures de sport

sport9

Bonne semaine à tous !

Positivez !

13 oct

a6cdc85eaed807d1caf06abc41d4c157

Je suis dans une super forme morale depuis que j’ai commencé le sport (en forme physique aussi hein !).

Je suis positive et mes angoisses se sont calmées. Je veux surtout garder ce moral même si les soucis sont toujours là.

Alors comment positiver ou du moins s’alléger suffisamment pour avoir un moral d’acier ? Voici quelques petits trucs qui sont efficaces pour moi et qui, je l’espère, pourront vous (re)donner la pêche !

  • Le sport

On m’avait souvent conseillé lorsque j’étais en pleine déprime ou très angoissée de me mettre au sport. Je n’avais aucune envie de faire quoique ce soit et surtout pas du sport… Mais depuis septembre, je fais 8h de muscu/cardio par semaine et ça me fait un bien fou. Je profite car j’ai du temps mais chacune peut trouver un petit moment pour aller courir, aller à la piscine, suivre quelques cours pour se dépenser.

C’est vrai que non seulement ça fait du bien physiquement mais question moral c’est radical ! Je ne sais pas si ce sont les endorphines qui m’aident à garder le sourire mais je suis certaine que ça rentre en ligne de compte.

  • Se dépasser

Faire quelque chose qu’on n’aurait jamais osé faire avant, c’est se prouver qu’on peut réussir. Qu’on peut se dépasser ! Je réalise des choses que je n’aurais jamais faites avant. Alors que j’étais mince… mais je m’interdisais certains trucs par peur, peur du jugement des autres souvent. Maintenant je m’en fiche ! L’important c’est de se faire plaisir ! J’ai réalisé que j’avais perdu du temps à trop faire attention à ce que les autres pensaient de moi. Maintenant même si ce n’est pas toujours facile, je fais ce dont j’ai envie !

  • Se féliciter !

Réussir ne serait-ce qu’à aller courir alors qu’on ne faisait aucun effort physique avant, c’est génial et ça mérite qu’on se félicite ! Toute petite victoire est bonne pour se féliciter et être fier de soi. Il faut savoir prendre du temps pour se rendre compte des efforts fournis. On passe trop rapidement sur nos victoires alors qu’on ressasse sans cesse nos échecs. Ne nous dévalorisons plus !

fa9209ad8003c1042ac7ce19624f6cba

  • S’entourer de gens positifs

J’ai la chance d’être entourée d’amis qui me soutiennent et me poussent à me dépasser. Ils sont fiers de moi et me le disent ! Et ça fait un bien fou d’entendre quelqu’un vous dire qu’il est fier de vous ! Et soyez aussi heureuse pour les autres : le bonheur c’est communicatif.

Ne laissez pas les autres vous dire que vous n’êtes pas capable, que nous n’y arriverez pas ou prendre à la légère une de vos petites victoires. Mettez de la distance, protégez-vous.

  • Ecarter les choses qui vous dépriment et faites vous plaisir

Si vous n’avez pas un moral au top en ce moment, il vaudrait peut-être mieux éviter d’écouter cette playlist tristoune… De même évitez les endroits qui vous rappellent de mauvais souvenirs et allez plutôt découvrir de nouveaux lieux.

Faites vous plaisir en faisant des choses pour vous qui vous remontent le moral. Manger un bon gâteau en prenant le thé, prendre un bain, faire du shopping, se vernir les ongles,… Parfois on prend souvent pour soi les soucis d’autrui. C’est pour ça que prendre du temps pour soi est important. Ca nous permet de prendre du recul et de trouver des solutions plus facilement qu’en ayant la tête dans le guidon.

eeed99869a129cfc4be12409c58811a8

 

Etre positive c’est aussi s’entourer de bonnes ondes et hop, il nous arrive plus souvent de bonnes choses. Je suis heureuse pour un rien : un colis qui arrive en avance, ce dernier produit en rayon alors que j’en avais trop envie, un projet de voyage, une soirée entre amis, le compliment d’un inconnu…

Lorsque j’étais vraiment déprimée, j’étais dans une bulle et je pense que les gens le ressentent. Et les gens vont plus souvent vers les personnes qui sont positives et qui leur feront du bien. Soyez la personne que vous aimeriez rencontrer !

Ca demande des efforts, ce n’est pas magique mais ça vaut le coup !

Si vous avez des astuces bonne humeur, n’hésitez pas à les partager !

Organiser sa recherche d’emploi

7 oct

Lorsque je me suis retrouvée au chômage il y a quelques années, je me suis sentie complètement perdue. Je n’avais pas vraiment idée de ce qu’allais être ma vie sans travailler moi qui avais toujours bossé jusque là.

Je restais prostrée chez moi à chercher frénétiquement de nouvelles offres d’emploi. Je m’y prenais mal, j’ai perdu du temps et beaucoup de confiance en moi (mais j’ai gagné pas mal de kilos !!!).

Alors pour ne pas retomber dans les pièges de la recherche d’emploi, voici quelques conseils qui pourraient vous être utiles.

  • Mettre à jour ses candidatures

tumblr-m6ecstbkvb1r6r7t11

La première des choses à faire c’est de mettre à jour vos CV et lettres de motivation. Je mets tout ça au pluriel car selon les offres, vous aurez sans doute à modifier l’intitulé de votre CV et certains paragraphes de vos lettes. De plus, pour des candidatures spontanées, vos candidatures diffèreront.

N’hésitez pas à vous faire aider pour rédiger ces documents mais surtout, suivez aussi votre instinct. Si vous présentez votre CV à 5 personnes, vous aurez 5 avis différents. L’important c’est que votre CV reflète vos expériences mais aussi un peu votre personnalité. Ne vous laissez pas influencer par les avis de chacun et prenez conseils auprès de pros des ressources humaines.

Si vous avez du mal à exposer vos expériences avec des termes pro, vous pouvez vous inspirer des offres rédigées sur les sites d’emploi. Les tournures sont intéressantes et peuvent vous aider à trouver les bons mots pour mettre en valeur vos expériences.

  • Définir les postes recherchés

Pour un poste, il y a des tas d’intitulés selon les sociétés. Faites des recherches assez larges en ne vous contentant pas d’un seul intitulé. Associez des mots-clés pour obtenir des résultats plus larges. De recherches en recherches, vous accumulerez de nouveaux termes et intitulés pouvant s’appliquer au poste que vous recherchez.

  • S’organiser

Image1

Quand on recherche un emploi, on peut répondre à bon nombre d’offres avant d’être recontacté.

Il est alors important de garder une trace de toutes vos recherches. Commencez par un tableau récapitulant la date, l’intitulé de l’offre, la société, le contact, vos commentaires, rempli à chaque nouvelle demande.

Conservez également une copie de toutes les offres auxquelles vous répondez. Si vous êtes recontacté plusieurs semaines après votre candidature, il vous sera difficile de retrouver la bonne offre. En consultant la copie des offres, vous saurez exactement comment vous préparez à votre futur entretien.

Recherchez vos offres sur les sites d’emploi généralistes mais aussi sur les sites spécialisés.

Faites-vous votre liste et mettez-la en favoris. Inscrivez-vous sur ces différents sites et déposez-y votre candidature.

  • Réseauter

a75dp9r_460sa

Chacun est conscient de la difficulté de trouver un emploi en cette période. Et beaucoup sont prêts à nous aider. Alors pourquoi ne pas envoyer un petit mail avec votre recherche à vos amis, famille, proches ? Il suffit d’une touche et parfois elle vient de nos proches!

Sachez utilisez également les réseaux sociaux professionnels à bon escient. Linkedin et Viadeo sont les plus populaires et proposent désormais des offres d’emploi en cohérence avec vos expériences précédentes. Plus vous serez présent et actif sur ces réseaux, plus vous serez à même de rencontrer les bonnes personnes, d’agrandir votre réseau et de trouver le bon job.

  • Garder un rythme

100214

Il est facile de tomber dans la spirale je me couche et me lève à pas d’heure lorsqu’on n’est pas obligé de mettre le réveil en marche. On se déconnecte très vite du rythme imposé par le travail. Or, le jour où l’on devra vraiment se lever à 7h pour partir bosser, ça va faire mal, très mal ! Un conseil, gardez une rythme « normal » dans la semaine. Forcez-vous à vous lever à une heure raisonnable, organisez vos journées, prévoyez-vous des dej/dîner avec des amis, ne regardez pas la téloche jusqu’à 3h, couchez-vous à des heures régulières.

Lorsque vous retrouverez un boulot, il sera beaucoup plus facile de reprendre le rythme et vous serez opé dès la première semaine !

anigif_enhanced-buzz-9004-1408029447-32

Les bons gifs de la semaine

25 sept

Et c’est reparti pour une semaine de gifs, mon anniversaire en prime !

Quand je me réveille le jour de mes 32 ans

téléchargement

Quand je me remets enfin à bouquiner

world-without-books-gifs-beauty-and-the-beast

Quand je me remets enfin à mater Sex & the City

anigif_enhanced-buzz-29005-1378777401-12

Quand je reçois mes cadeaux d’anniversaire

anigif_enhanced-buzz-28427-1391851211-8

Quand je suis passée de 30 à 40 minutes de cardio

tumblr_li04g7kPAN1qfdqnno1_500

Quand je réalise qu’un mec de ma salle de sport ressemble étrangement à Jamie Dornan

tumblr_nc72xjLI8a1tndzuio2_500

Quand je me souviens de mon célibat persistant à 32 ans

tumblr_mghsccQT2N1qe5n1so1_500

Quand je reçois un super gentil mail d’une lectrice pour mon anniversaire

James-Van-Der-Beek-Crying-On-Dawsons-Creek-Gif

La muscu, les hommes et moi !

21 sept

avoir-des-abdos-sculptes

Me voilà un lundi matin à 9h entrain de suivre un groupe de gamins et leur mono pour trouver enfin l’entrée du gymnase dans lequel je souhaitais m’inscrire.

Fini les cours de gym aléatoires, j’avais pris la résolution de me mettre à la « vraie » muscu.

J’arrive donc dans une salle blindée d’engins de torture avec des mecs gonflés à la testostérone entrain de soulever de la fonte…

Je me suis demandée un instant ce que nous faisions là, moi et ma petite jupe d’été…. Mais le prof a su vite me rassurer : pas de problème, on va faire un programme de restructuration du corps (ou un truc dans le genre). Je me voyais déjà toute restructurée et c’est donc gonflée à bloc par ce premier contact que je récupérais ma carte d’inscription et me promis d’y aller dès le surlendemain.

Le jour J, j’ai bien sûr trouvé une excuse pour repousser un peu l’échéance… Mais le lendemain j’ai pris mon courage à deux mains et me suis dit que ça ne pouvait pas être pire que de me montrer en maillot à la piscine comme j’avais pris l’habitude de le faire depuis cet été…

J’enfilai donc mon petit jogging super sexy et fut fin prête à affronter le regard étonné des gros bras.

Heureusement le prof était dans son bureau et j’ai pu lui sauter sur le grappin avant d’entrer dans l’arène. Quelques exercices de torture plus tard, je me suis amusée à m’intéresser de plus près à ceux qui m’entouraient. Et bien je peux vous assurer que les mecs ça parle ! Grosse concurrence avec un groupe de nanas autour d’un apéro !

Et vas y que je parle régime, protéines, musculature, apparence, etc… L’expression « l’homme est une femme comme les autres » prenait alors tout son sens !

quizz-homme-regime_250x175

Oh mais je vous rassure, ils parlent aussi de nana mais uniquement pour mentionner celles qui osent soulever plus de poids qu’eux !! (avec mon poids de 8 petits kilos dans les mains, j’étais encore loin de leur faire de la concurrence !)

Maintenant, vous me demanderez sans doute si on peut mater dans les salles de muscu lorsqu’on n’est pas adepte des silhouettes à la schwarzie… Et bien je vous aurais répondu non jusqu’à mon second entrainement… Il semblerait qu’il n’y ait pas que des body buildés qui souhaitent se muscler !

Mais pas question de draguer (mais qui peut draguer dans une salle de sport ?!) avec mon teint rougeaud et mon visage tout transpirant ! Ceci dit, les rares filles qui viennent également en salle de muscu n’ont pas l’air de souffrir du même syndrome que moi et arrivent maquillées et restent parfaitement fraîches sur leur rameur… Faudra m’expliquer comment c’est possible ça !!!

211232_700370430_courbatures_H141923_L

Au bout de quelques séances, j’ai pris mon rythme. J’aime me rendre dans cette salle plutôt familiale où beaucoup se connaissent déjà. Les gens sont sympa, les mecs ne me regardent plus comme une extra terrestre qui aurait abandonné au bout du second cours.

Bientôt je leur mettrai la pâtée au développé couché !

Sous influence

28 août

ally3

Dans mon adolescence j’ai gobé un certain nombre de séries. Séries qui n’ont rien à voir avec celles qui font la une en ce moment ! Et c’est en tombant par hasard sur la rediffusion de plusieurs d’entre elles que je me suis demandé dans quelle mesure elles m’avaient influencée.

Je ne parle pas de carrière ni de choix de vie (je ne suis toujours pas devenue une tueuse de vampires !) mais je parle de mes relations amoureuses.

tumblr_m891dlLtGY1r2l02lo1_250

Je pense sincèrement qu’en gobant tous les épisodes d’Ally Mc Beal, dite la masturbée du cerveau, ou tout autre série un peu trop romantique, on en sort souvent influencée…

Mettez une jeune fille de 15/16 ans qui réfléchis déjà beaucoup devant des héroïnes charismatiques avec des problèmes de cœur à gogo, et vous obtenez une trentenaire empêtrée dans des histoires d’amour compliquées.

giphy

J’ai toujours aspiré à une petite vie amoureuse tranquille avec un super chéri qui me fera de tas de beaux enfants ! Mais au fond de moi, il n’y a rien de mieux qu’une histoire compliquée. Une histoire qui met des mois à se déclarer, un tout petit sourire qui me fait chavirer, des papillons dans le ventre qui m’empêchent de dormir, des tas de questions, des revirements, des réflexions poussées à l’extrême, bref une vraie prise de tête amoureuse !

J’aime rêvasser, me projeter dans des histoires irréelles, imaginer tout un tas de trucs. Sans doute parce que la réalité est nettement moins chouette.

giphy (1)

Mais à mon âge il serait temps que je me calme et que je m’intéresse à des hommes « normaux » que je n’aurais pas besoin de consoler, de psychanalyser et de décortiquer. Une histoire reposante en bref. Une histoire que je vivrai en étant seulement dans l’instant présent.

C’est sans doute pour ça que je me tourne vers des histoire fugaces : je n’ai pas le temps de m’ennuyer et ça a un petit goût d’interdit. J’ai si peur de m’ennuyer…

Je ne sais pas si un jour j’arriverai à quitter mon petit paradis imaginaire. D’un autre côté, en ai-je vraiment envie ?

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 184 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :